Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

MTL@CGY: À propos de jeudi soir...

Ils tiraient de l'arrière tôt, puis tard dans le match, mais les Canadiens n'étaient pas prêts à abandonner face aux Flames

par Matt Cudzinowski, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

CALGARY - Voici quelques éléments à retenir de la victoire de 4-3 en prolongation de jeudi soir, au Scotiabank Saddledome.

La riposte

Soyons honnêtes, ça sentait mauvais pour les Canadiens après 20 minutes de jeu.

Alors qu'elle tirait de l'arrière par deux buts, Claude Julien a mis sa troupe au défi d'offrir une meilleure deuxième période, et ça a fonctionné.

Des buts de Brendan Gallagher et Joel Armia ont permis au match de se rendre en troisième à égalité.

« J'ai mis les gars au défi parce qu'on est une équipe qui peut jouer mieux qu'on ne l'a fait en première période, a dit Julien. On a fait le voyage pour avoir du succès. C'était important de rebondir. »

Tweet from @CanadiensMTL: Comment il a fait ��a? 📐How'd he do that?#GoHabsGo pic.twitter.com/4bIkXG6vWz

L'instructeur d'expérience croyait de tout cœur que son équipe était apte à se sortir du trou qu'elle s'était creusé tôt dans le match.

Et il était fier de l'acharnement de ses joueurs.

« Il y a un certain niveau auquel ils démontrent leur leadership et se poussent l'un l'autre, dans le vestiaire, et c'est un groupe qui se respecte assez mutuellement pour être capable de se pousser sans le prendre personnellement, a expliqué Julien. C'est là que je crois qu'on s'améliore en tant qu'équipe. »

Même lorsqu'il tirait de nouveau de l'arrière en troisième période, le Tricolore ne s'est pas avoué vaincu.

Nick Suzuki a créé l'égalité avec 8min2s à être disputées en temps règlementaire, avant que Max Domi ne scelle l'issue du match en prolongation, complétant ainsi une autre impressionnante remontée des siens.

« Ce groupe joue ensemble. On veut gagner pour le gars à côté de nous et c'est ce qu'on fait », a dit Domi après avoir mis fin à une disette de 11 matchs sans but en inscrivant son 11e de la campagne. « On est un groupe tissé serré et on donne tout ce qu'on a chaque soir. »

Tweet from @CanadiensMTL: Max Domi ��tait tout feu, tout FLAMME apr��s avoir marqu�� le but gagnant @EASportsNHL �� 3 contre 3! 😏Max Domi was FIRED up after scoring tonight's @EASportsNHL 3-on-3 winner!#GoHabsGo pic.twitter.com/oLuAL5aIME

Beau travail, Nick!

Difficile de ne pas admirer les façons de faire de Suzuki durant le match contre les Flames.

En plus d'avoir marqué le but égalisateur, le joueur de 20 ans natif de London, en Ontario, a cumulé le plus haut total de tirs de son équipe (6) contre le gardien partant des Flames, David Rittich, en 17min28s de temps de jeu.

Julien n'a pas pesé ses mots lorsque interrogé sur le travail de Suzuki.

« C'est un gars qui a beaucoup de talent. Quand il joue comme ça, ça aide beaucoup. Avec la façon dont il a joué, il n'avait pas l'air d'une jeune recrue, l'a complimenté Julien. Il s'est impliqué dans plusieurs facettes différentes. Je ne veux pas seulement le voir faire de beaux jeux en avantage numérique, à 5 contre 5 il est aussi capable de créer beaucoup de choses pour lui-même et pour les autres. C'était l'un de ses meilleurs matchs, aucun doute. J'aime la direction dans laquelle il s'en va. »

Video: Nick Suzuki sur sa performance face aux Flames

Carey Price est lui aussi rapidement en train de tomber sous le charme du talent de Suzuki.

« Son QI de hockey est exceptionnel, a évalué Price. C'est clairement un patineur doué, il voit bien le jeu et il complémente les joueurs autour de lui. »

À un point de vue personnel, mettre fin à une disette de 12 matchs sans but était aussi très agréable.

« J'ai eu quelques occasions lors des deux premières périodes, mais ça ne rentrait pas. J'ai eu quelques occasions lors des derniers matchs. Il fallait juste que je la rentre, a souligné Suzuki. J'ai l'impression que, lorsque j'ai la rondelle, je peux faire tous les jeux. C'était plaisant de finalement en marquer un. »

Tweet from @CanadiensMTL: 𝒴𝑜𝓊𝓃𝑔 𝒮𝓉. 𝒩𝒾𝒸𝓀 🎅#GoHabsGo pic.twitter.com/BpsSHF3E8s

Pourquoi le soudain revirement?

Il n'y a pas si longtemps, tout semblait mal aller pour les Canadiens. Vous rappelez-vous la séquence de huit défaites? Bien, c'est officiellement chose du passé.

Depuis qu'il a mis un terme à ce passage difficile grâce à une victoire face aux Islanders de New York, le 3 décembre, le Tricolore a gagné six de ses huit derniers combats.

Comment te l'expliques-tu, Carey?

« Une combinaison d'une meilleure façon de jouer, d'une meilleure défensive et des rebonds chanceux, a dit Price. Ça semble être la recette du succès habituelle. »

Tweet from @CanadiensMTL: Si vous aimez les shimmies, alors vous aimerez cette vid��o. 🕺If you like shimmies, then you'll love this video.#GoHabsGo | @NateThompson44 | @max_domi pic.twitter.com/RrxiZniBcq

Ça semble plutôt exact. Un autre bon défi attend le Tricolore à Edmonton, samedi, alors qu'il croisera le fer avec les Oilers et l'excellent duo formé de Connor McDavid et Leon Draisaitl à l'attaque.

En d'autres mots, vos Canadiens seront mis à l'épreuve une fois de plus en territoire ennemi.

En voir plus