Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

CHI@MTL: À propos de mercredi soir...

Le match contre les Blackhawks ne s'est certainement pas déroulé comme prévu et l'entraîneur-chef Claude Julien n'était pas ravi

par Matt Cudzinowski, traduit par Florence Labelle @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Voici quelques éléments à retenir de la défaite de 4-1 subie mercredi soir face aux Blackhawks de Chicago, au Centre Bell.

Des propos sentis

 L'entraîneur-chef Claude Julien n'a rien aimé de la performance de son club face à Chicago.

Lors de sa conférence de presse d'après-match, l'instructeur d'expérience a fait connaître son désarroi face à l'effort démontré du début à la fin de la rencontre.

« On n'était pas du tout dans le match. C'est aussi simple que ça. C'est une équipe avec du talent. On a mis ça au clair avant le match, et on n'était pas dedans », a dit Julien après avoir vu ses joueurs concéder 24 revirements. « On perdait des batailles, on n'allait pas vers les rondelles libres et on a pris de mauvaises décisions. On ne méritait pas ce match. »

Tweet from @CanadiensMTL: Cette passe sans regarder de Kovalchuk. 😳That no-look pass by Kovalchuk.#GoHabsGo pic.twitter.com/8Ci3mVUnod

Julien a poursuivi en qualifiant la rencontre de « pire match qu'on ait joué, probablement parmi les 10 derniers », ce qui donne un bon aperçu de l'humeur qu'il avait en embarquant dans l'avion nolisé qui décollait vers Philadelphie après le match, en vue de celui de jeudi soir face aux Flyers.

« Ça arrive de temps en temps, mais ça ne veut pas dire que c'est acceptable et que je l'accepte… Je suis extrêmement déçu de notre performance, ce soir, a dit Julien. On n'était pas là. Ce n'est pas toujours les mêmes gars, on avait des joueurs clés qui n'étaient pas à point et disons que ç'a fait boule de neige. »

Tweet from @CanadiensMTL: Du thon coriace. 😤Tough Tuna.#GoHabsGo pic.twitter.com/NGHTZvFK7Z

Encore des pénalités

Alors que les Canadiens tiraient de l'arrière par un but en deuxième période, Max Domi s'est vu attribuer une pénalité pour rudesse, laquelle s'est avérée coûteuse.

Seulement 35 secondes après qu'il se soit assis au banc de punition, Alex DeBrincat a marqué pour rétablir l'avance de deux buts de Chicago.

Par conséquent, Julien n'a pas renvoyé Domi sur la glace du reste de la période.

« J'ai fait ce que j'avais à faire. C'est aussi simple que ça », a dit Julien, mécontent des agissements de Domi à un moment aussi critique du match. « Quand tu as une pénalité aussi inutile que celle-là, il y a des conséquences. »

Video: Max Domi au sujet de sa pénalité coûteuse

En rétrospective, Domi sait très bien qu'il a fait une erreur clé.

« Je ne cherchais certainement pas à avoir une pénalité. J'ai regardé la reprise, et c'est une pénalité. C'est ainsi. C'est malheureux qu'ils aient marqué là-dessus, a expliqué Domi. Évidemment, on ne peut pas se permettre ça, surtout dans la situation dans laquelle on est présentement. C'est la décision des entraîneurs [de me laisser de côté]. Évidemment, je ne peux pas faire ça. »

Une autre défaite pour Lindgren

Le gardien Charlie Lindgren est toujours en quête d'une première victoire cette saison.

Le cerbère de 26 ans natif de Lakeville, au Minnesota, a alloué quatre buts en 28 tirs par Chicago, lui laissant un arrière-goût amer en bouche.

« Ce n'est jamais plaisant de perdre. Je suis frustré, comme tout le monde dans le vestiaire, a dit Lindgren. Ça fait trois matchs consécutifs que je perds. J'espère pouvoir changer la donne à ma prochaine occasion. »

Video: Charlie Lindgren sur sa performance contre Chicago

Lindgren a accordé un de ces buts dans des circonstances plutôt particulières.

Il avait perdu son bâton et son bouclier lorsque DeBrincat a marqué.

Donc pour quelle raison le jeu n'a-t-il pas été arrêté avant que l'attaquant des Blackhawks n'envoie la rondelle au fond du filet?

« L'explication n'est pas compliquée, a dit Julien. Le seul moment où [les arbitres] peuvent siffler, c'est lorsqu'il perd son masque. Ce qui est arrivé est arrivé, on n'a pas sorti la rondelle, puis c'est dommage, mais c'est le règlement. Et c'est peut-être un règlement qu'il faut regarder de plus près, à un moment donné. Pas seulement pour notre gardien, mais pour tous les gardiens. Le masque est important, mais les gants aussi. Ces trois morceaux d'équipement sont importants, surtout quand un gars fait un tir sur réception de l'enclave, c'est dangereux. »

C'était la première fois que l'ancien du St. Cloud State University se retrouvait dans cette situation unique.

« C'est évidemment étrange de jouer sans une pièce de ton équipement, mais c'est le jeu, a dit Lindgren. De mon point de vue, je devais juste continuer de jouer comme si j'avais toujours mon bouclier. Je pense que j'ai mis ma main derrière mon dos pour ne pas me faire frapper. J'ai essayé de continuer à jouer. Malheureusement, ils ont marqué. »

En voir plus