Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

ARI@MTL: Mission réussie

Les Canadiens ont profité d'une révision de l'entraîneur pour renverser un but des Coyotes en fin de rencontre

par Dan Braverman, traduit par Olivier Beauregard @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Les Canadiens étaient en mission afin de débuter leur pause de 10 jours sur une bonne note, et malgré le léger revers d'un vieil ami, ils ont été en mesure d'accomplir ce qu'ils avaient l'intention de faire.

Tout d'abord, après en avoir parlé tout au long de la semaine, le jeu de puissance du Tricolore a été efficace et Jonathan Drouin a ouvert la marquer pour mettre fin à une sécheresse de neuf matchs sans marque en première période.

Video: ARI@MTL : Tatar remet à Drouin qui marque en A.N.

Montréal a été l'une des meilleures équipes à 5 contre 5 cette saison, mais avec un jeu de puissance qui occupait le dernier rang de la ligue, marquer un but avec l'avantage d'un homme a été un grand soulagement, surtout après tous les efforts fournis lors des entraînements récemment.

« Je crois que c'était un excellent jeu de puissance. Je pensais que nous avions une belle dynamique juste avant de marquer », a souligné Carey Price. « Obtenir des tirs sur le filet et pouvoir en marquer un était énorme pour nous. »

Video: Carey Price sur l'avantage numérique des Canadiens

L'avance a persisté pour le reste de la première période et une bonne partie de la seconde, mais Conor Garland a égalisé la marque avec un peu plus de 90 secondes à jouer au milieu du deuxième tiers, alors que Mike Reilly redonnait les devants au Tricolore à l'aide d'un tir de la pointe en troisième. C'était son premier but gagnant en carrière.

Video: ARI@MTL : Petry appuie l'attaque, Reilly capitalise

Joel Armia a été pénalisé avec 5:41 à faire au match et l'ancien joueur des Canadiens Alex Galchenyuk, cherchait à marquer lors de son premier match au Centre Bell depuis qu'il avait été échangé aux Coyotes.

Ce qui devait arriver arriva, Galchenyuk a marqué alors qu'il restait 3:49 à faire, mais les yeux des entraîneurs des Canadiens ont poussé Montréal à contester le but en raison d'un hors-jeu. Le résultat, le but est refusé.

« Je crois que cela nous a donné la victoire. Dans ce cas-là nous avons nos gars de vidéo. À toutes les fois que les équipes traversent la ligne bleue, ils vérifient », souligne Claude Julien. « C'est à eux que le crédit revient. J'ai entendu les joueurs sur le banc, mais je n'y ai pas porté trop attention. C'est les gars vidéo qui vont nous le dire.»

Dans son point de presse d'après-match, Armia a exprimé ses remords après avoir écopé d'une pénalité si tard dans le match. Cependant, le Finlandais a disputé toute une rencontre, générant des occasions de marquer en avantage numérique, en plus d'être solide en possession de la rondelle tout au long de la soirée.

En d'autres mots, un effort digne d'une première étoile.

« Ce soir il a été notre meilleur attaquant. Lorsque nous avons fait l'échange, nous l'avons regardé énormément et c'est un joueur qui est vraiment bon avec la rondelle. Il a de très bonnes mains, il protège bien la rondelle aussi et il a un gros gabarit », note Julien. « Je crois que ce que nous avons vu ce soir, ce sont des choses que nous risquons de voir la plupart du temps de Joel Armia. »

Video: Conférence de presse d'après-match de Claude Julien

Avec le but de Galchenyuk refusé, le Tricolore a été en mesure de fermer les livres sur une victoire pour s'emparer du troisième rang de la division Atlantique et ainsi quitter pour une pause de 10 jours de brillante façon.

Nous sommes bien positionnés, mais nous savons que cela ne fera que devenir plus difficile. Nous devons améliorer notre jeu. Pour nous en ce moment, lorsque nous regardons notre camp d'entraînement, tout le monde disait que notre objectif était de se battre pour une place pour les séries éliminatoires », admet Brendan Gallagher. « Nous nous sommes bien positionnés; c'est juste une question de faire le travail lors des 30 derniers matchs et de se présenter au boulot avec la même attitude et le même désir de nous améliorer en tant que groupe. Nous allons profiter de cette opportunité et du défi que cela représente.

Cela dit, avant de quitter, Max Domi avait encore un arrêt à faire avant de franchir les portes du Centre Bell.

« Je vais voir certains de mes amis et leur souhaiter le meilleur », a-t-il conclu. « Mais il c'est toujours agréable de battre ton ancienne équipe. »

Video: Max Domi sur la victoire contre son ancienne équipe

En voir plus