Skip to main content

Lindros est finalement intronisé au Temple

Il a amassé 865 points en 760 matchs; Vachon, Makarov et Quinn sont aussi intronisés

by Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

Eric Lindros a avoué savoir exactement à quel moment de l'année se rencontrait le comité de sélection du Temple de la renommée.

 

Mais quand il a reçu l'appel de Lanny McDonald, le président du conseil d'administration du Temple de la renommée, l'informant qu'il était l'un des joueurs choisis pour la classe de 2016, Lindros retournait à son domicile en voiture en compagnie de son épouse.

 

Même s'il était excité par l'annonce, il n'a pas rangé le véhicule sur le côté de la route.

« Nous n'étions pas près d'arriver à la maison. Nous avons donc eu le temps d'en discuter, a révélé Lindros. Lanny m'a dit de tenir bon sur la route. C'était une bonne nouvelle. »

 

Lindros, qui a disputé 14 saisons dans la LNH avec les Flyers de Philadelphie, les Rangers de New York, les Maple Leafs de Toronto et les Stars de Dallas, est l'un des quatre nouveaux membres retenus par le comité de sélection composé de 18 personnes. Ils seront officiellement intronisés le 14 novembre prochain à Toronto.

 

Les autres joueurs choisis sont Sergei Makarov, une puissance offensive pour la formation de l'ancienne Union soviétique avant de se joindre aux Flames de Calgary, et le gardien Rogatien Vachon, qui a remporté la Coupe Stanley trois fois avec les Canadiens de Montréal. Il a également porté les couleurs des Kings de Los Angeles, des Red Wings de Detroit et des Bruins de Boston.

 

Pat Quinn, un ancien défenseur, dirigeant et deux fois vainqueur du trophée Jack Adams, remis au meilleur entraîneur de la LNH, a été retenu à titre posthume en tant que bâtisseur.

 

Lindros, maintenant âge de 43 ans, était admissible au Temple depuis 2010, mais n'avait pas été choisi au cours des six dernières années.

 

« Cela a pris un peu de temps, six ans en fait, mais je peux maintenant dire: Je suis un membre du Temple de la renommée pour toujours, a indiqué Lindros. J'ai peu de choses à ajouter sauf que c'est un grand honneur et j'ai hâte à la cérémonie en novembre. »

 

Le premier choix du repêchage de 1991, Lindros a été un joueur dominant quand sa santé lui permettait au cours de ses huit campagnes avec les Flyers amassant 659 points (290 buts et 369 aides) en 486 parties de 1992-93 à la saison 1999-2000. Il a également récolté 56 points en 48 rencontres des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il avait aidé les Flyers à atteindre la finale en 1997.

 

Lindros a été choisi au sein de l'équipe étoile des recrues en 1992-93 et il a mis la main sur le Trophée Hart en 1994-95, une saison écourtée par un lockout. Il avait alors amassé 70 points en 46 matchs. La saison suivante, il avait connu sa meilleure saison en carrière avec une récolte de 115 points en 73 parties.

 

Mais les blessures, dont plusieurs commotions cérébrales, ont ensuite empêché Lindros d'avoir un plus grand impact et ont même écourté sa carrière.

 

Après avoir subi une commotion cérébrale à la suite d'une dure mise en échec du défenseur Scott Stevens des Devils du New Jersey lors du septième match de la finale de l'Association de l'Est en 2000, Lindros a raté toute la saison 2000-01.

 

Il est revenu au jeu avec les Rangers en 2001-02 et a aidé le Canada à mettre fin à sa disette de 50 ans en obtenant la médaille d'or aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002.

 

Il a pris sa retraite après avoir passé la saison 2006-07 avec les Stars de Dallas. Il a donc marqué 372 buts et récolté 493 aides pour 865 points en 760 rencontres dans la LNH.

 

Malgré sa moyenne en carrière de 1,14 point par match, Lindros avait été ignoré par le comité de sélection du Temple de la renommée jusqu'à lundi.

 

« Je mentirais si je vous disais que j'ignorais la date et quand se prenait la décision, a dit Lindros. Plusieurs personnes avaient un bon pressentiment pour cette année. J'attendais donc la décision avec impatience. »

 

L'attente de Lindros a cependant été beaucoup plus courte que celle de Vachon.

 

Âgé de 70 ans, Vachon était admissible depuis 31 ans.

 

« Après toutes ces années, j'étais résigné à mon sort. Je ne pensais pas que cela allait enfin se réaliser, a-t-il dit. Quand Lanny a appelé, j'étais à la maison avec mon fils Nicholas. J'ai été pris totalement par surprise. Je ne pensais même plus être sur la liste des candidats potentiels. L'attente en valait vraiment la peine. »

 

Vachon a fait son entrée dans la LNH en 1966-67 avec les Canadiens et se souvient d'avoir fait ses débuts face à Gordie Howe et aux Red Wings de Detroit.

 

« J'ai effectué mon premier arrêt dans la LNH lors d'une échappée depuis le ligne bleue de Gordie Howe, a révélé Vachon. Je ne me souviens plus si j'ai fermé les yeux lors du lancer, mais j'ai fait l'arrêt et c'est probablement ce qui m'a permis de demeurer dans le circuit pendant 16 ans. »

 

Après avoir remporté le trophée Vézina avec son coéquipier Gump Worsley en 1967-68, Vachon a remporté la Coupe Stanley avec Montréal en 1968, 1969 et 1971. L'arrivée de Ken Dryden juste avant les séries en 1971 a forcé Vachon à demander une transaction. Il est alors passé aux Kings de Los Angeles, avec lesquels il a passé sept saisons.

 

Vachon a ensuite joué deux ans avec Detroit et Boston avant de prendre sa retraite en 1982 après avoir obtenu une fiche de 355-291-127 et une moyenne de buts alloués de 2,99. Il a réalisé 51 blanchissages au cours de sa carrière.

 

Makarov, maintenant âgé de 58 ans, a joué 13 ans dans la Ligue soviétique et a remporté le championnat mondial de la FIHG à huit reprises, a mérité deux médailles d'or olympiques et deux autres médailles d'or lors des championnats mondiaux juniors avec l'Union soviétique.

 

Repêché en 13e ronde, 231e au total, par les Flames de Calgary en 1983, Makarov a remporté le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 1989-90 après une saison de 24 buts et 62 aides pour 86 points en 80 rencontres avec les Flames.

 

En 424 matchs en carrière avec les Flames, les Sharks de San Jose et les Stars (quatre parties), Makarov a compté 134 buts et récolté 250 mentions d'assistance pour un total de 384 points.

 

Il était admissible au Temple depuis 2000, mais à l'instar de Lindros et Vachon, a dû patienter jusqu'à cette année.

 

Makarov n'était pas disponible lors de l'appel conférence avec les médias, mais McDonald a indiqué que Makarov lui avait répondu: «Mon Dieu ! L'attente est terminée.»

 

Quinn, qui est décédé le 23 novembre 2014 après une longue maladie, a dirigé les Flyers, les Kings, les Canucks de Vancouver, les Maple Leafs et les Oilers d'Edmonton.

 

Il a atteint la finale de la Coupe Stanley avec Philadelphie en 1980 et avec Vancouver en 1994. Il a également mené le Canada à sa première médaille d'or olympique lors des Jeux de 2002 à Salt Lake City. Il a aussi conduit le Canada à la médaille d'or au championnat mondial junior de 2009.

View More