Skip to main content

Une léthargie qui n'inquiétait pas Orpik

Le défenseur de 37 ans a marqué son premier but en 220 parties lors du match no 2

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

WASHINGTON - Ne demandez pas à Brooks Orpik s'il a célébré son but lors du match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley.

« Je ne m'en souviens pas », a lancé le défenseur des Capitals de Washington vendredi, lui qui s'adressait pour la première fois aux médias depuis qu'il a inscrit le but gagnant dans la victoire de 3-2 face aux Golden Knights de Vegas, mercredi au T-Mobile Arena.

Orpik a en effet célébré, mais pas comme on pourrait s'y attendre. Il a levé le bras après avoir vu la rondelle entrer dans le filet à 9:41 de la deuxième période. Il a souri, puis ses coéquipiers lui ont sauté dessus, avant de finalement aller donner la main aux joueurs assis au banc de Washington.

Il n'y a pas eu de saut dans la baie vitrée comme Alex Ovechkin. Pas d'imitation d'un aigle comme Evgeny Kuznetsov. Pas de flafla.

Video: WSH@VGK, #2: Orpik profite d'un rebond fortuit

Le but a permis aux Capitals d'égaler la série à 1-1. Le match no 3 aura lieu au Capital One Arena samedi (20h H.E.; NBCSN, CBC, SN, TVAS).

« Ce n'est probablement pas ce à quoi s'attendait l'équipe, mais tu essaies d'en faire plus en séries pour aider ton club à gagner, a dit Orpik. Chaque fois que tu es en mesure d'ajouter une corde à ton arc alors qu'on ne s'y attend pas, c'est un boni supplémentaire. »

Orpik ne se souvenait d'ailleurs pas la dernière fois qu'il a inscrit un but.

« La date? Ce serait difficile. »

C'était le 26 février 2016.

À l'approche du match no 2, Orpik n'avait pas marqué en 219 parties, dont 38 de séries éliminatoires. Durant cette séquence, Ovechkin a allumé la lumière rouge à 116 reprises.

À LIRE: Le mystère plane toujours autour de Kuznetsov | De la patience qui rapporte

Le dernier but d'Orpik en séries remontait au 21 avril 2014, lorsqu'il était membre des Penguins de Pittsburgh. Ovechkin en a cumulé 28 depuis cette date.

Orpik a indiqué qu'il était conscient qu'il n'avait pas marqué depuis longtemps, mais cette léthargie ne l'inquiétait pas.

« Je me suis inquiété pour beaucoup plus de choses cette saison, surtout hors de la glace. Pour être honnête, c'était probablement au bas de la liste. »

À 37 ans, Orpik est un vétéran physique, un arrière défensif et le leader des Capitals dans le vestiaire. Comme il le dit lui-même, ajouter à cette description est un boni. »

« Brooksie est tellement important pour notre groupe, a rappelé le défenseur Matt Niskanen. Les joueurs le savent. Il a vraiment été à son meilleur ce printemps. Ça défie la logique en raison de son âge, mais personne n'est surpris par son niveau de professionnalisme. C'est tout un compétiteur. Il a un cœur énorme et c'est génial de le voir récompensé en marquant ce gros but. Il a été un atout solide pour nous. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.