Skip to main content

Un premier match dans la LNH pour Mathieu Olivier

Jamais repêché, l'attaquant enfilera le chandail des Predators mardi soir contre les Jets

par LNH.com @LNH_FR

L'attaquant Mathieu Olivier réalisera un rêve mardi soir, alors qu'il devrait disputer un premier match dans l'uniforme des Predators de Nashville. Or, le Québécois n'a jamais été repêché.

Rappelé lundi, Olivier devrait affronter les Jets de Winnipeg, mardi soir à Nashville.

« C'est le plus beau sentiment que je n'ai jamais vécu », a confié Olivier au site web des Predators, lundi. « C'est la première fois que je suis rappelé et je vais avoir la chance de jouer (mardi). La route a été longue, mais je suis heureux que tout tombe en place. On m'offre une opportunité et je vais tenter d'en profiter au maximum. »

À LIRE : Une filière québécoise à Milwaukee | Antoine Morand vit son rêve californien

Olivier a appris qu'il était rappelé alors que son équipe faisait escale à Chicago, en route pour DesMoines, en Iowa, après avoir disputé un match à Toronto. Exit l'Iowa, direction le Tennessee!

« J'ai débarqué de l'avion, raconte-t-il. J'ai appelé ma mère, mon père, ma sœur et ma copine et on a tout arrangé pour qu'ils soient en mesure de se rendre (à Nashville). »

Les Predators viennent de perdre six de leurs sept dernières rencontres. L'entraîneur-chef Peter Laviolette a indiqué qu'il désirait brasser la soupe, et qu'il aimait le jeu physique d'Olivier et de Steven Santini, qui a été promu à la LNH au même moment.

« Ils ont été rappelés en raison de leur jeu. On tente de changer la façon dont l'équipe joue en ce moment. Ce sont des gars qui jouent bien à l'intérieur du rôle qui leur est confié. »

Au terme de quatre années dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, l'attaquant de 6 pieds 2 pouces et 209 livres avait accepté un contrat à titre de joueur autonome avec le club-école des Predators, les Admirals de Milwaukee.

À sa première saison chez les professionnels, Olivier a amassé quatre buts et huit passes en 54 rencontres. Une performance qui a été au goût des Predators, qui lui ont offert un contrat à deux volets d'une durée de deux ans le 1er mai dernier.

La production d'Olivier était en hausse à Milwaukee avant son rappel, lundi. Il avait marqué deux buts et ajouté cinq passes à ses 17 premiers matchs. 

« Olivier est sur une ligne défensive qui affronte les meilleurs joueurs de l'équipe adverse, et il est le premier sur la glace lors des désavantages numériques, a souligné Laviolette. Il occupe beaucoup de rôles pour son équipe et on aura la chance de le voir à l'œuvre. »

L'attaquant de 22 ans avait été un choix de septième ronde des Wildcats de Moncton lors du Repêchage 2013 de la LHJMQ. Il a par la suite poursuivi sa carrière avec les Cataractes de Shawinigan pendant deux saisons et demie avant de conclure son passage chez les juniors avec le Phoenix de Sherbrooke en 2017-18. Il a amassé 49 points en 67 rencontres lors de cette campagne, ce qui lui a permis de convaincre les Predators. 

« Ce que je dois faire ici, c'est de continuer à jouer comme je le faisais (à Milwaukee) », a ajouté Olivier. Je suis nerveux et enthousiaste, mais je tente de me calmer. Ça veut dire beaucoup ce match et je vais tenter de bien utiliser (cette nervosité). »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.