Skip to main content

Sundin affirme qu'il serait génial de voir Ovechkin soulever la Coupe

L'ancien capitaine des Maple Leafs a joué 18 saisons sans atteindre la Finale

par Dave McCarthy / Correspondant NHL.com

TORONTO - On dirait bien qu'Alex Ovechkin a porté son jeu à un autre niveau au cours des présentes séries éliminatoires de la Coupe Stanley et Mats Sundin peut comprendre pourquoi.

Comme Ovechkin, Sundin a réalisé des exploits dignes de mention, mais il n'a jamais gagné la Coupe Stanley. Ovechkin et les Capitals de Washington sont à deux gains d'obtenir leur premier championnat, alors que le match no 4 de la série au meilleur de sept matchs contre les Golden Knights de Vegas a lieu au Capital One Arena lundi (20 h HE, NBC, CBC, SN, TVAS).

« Tu veux voir des gars qui sont dans la Ligue depuis longtemps, comme Alex, avoir une chance de gagner la Coupe », a dit Sundin lundi. « Ce serait génial à voir si ça arrivait. »

À LIRE : Ovechkin s'amuse comme un enfant | Matthews : pas nécessairement le prochain capitaine selon Sundin

Sundin, un membre du Temple de la renommée du hockey qui a récolté 1349 points (564 buts, 785 assistances) en 1346 matchs, a joué 18 saisons dans la LNH (13 avec les Maple Leafs de Toronto) et il n'a jamais atteint la Finale de la Coupe Stanley. Ovechkin est en Finale pour la première fois lors de sa 13e saison.

« J'ai été chanceux de jouer 18 ans dans la Ligue nationale de hockey. Nous avons participé à des finales d'association quelques fois (1999 et 2002), mais le hockey m'a tellement apporté », a affirmé Sundin.

Sundin, qui a joué contre Ovechkin 11 fois pendant les quatre saisons où ils ont joué en même temps, a mentionné qu'il n'y a aucune comparaison possible entre l'Ovechkin de son temps et le joueur qu'il est devenu aujourd'hui.

« Il s'est développé comme leader et ça s'est vu dans les dernières années, a expliqué Sundin. Quand on l'affrontait, il effectuait peu de replis défensifs et des jeux du genre sur la glace. Maintenant, il est réellement le meneur. Tu peux voir qu'il veut que l'équipe gagne et fasse bien. C'est la même chose pour ses coéquipiers. »

Ovechkin a 25 points (14 buts, 11 aides) en 22 rencontres de séries et il est dans la course pour l'obtention du trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe en séries.

Video: VGK@WSH, #3: Ovechkin égale un record d'équipe

Washington en est à sa deuxième participation en Finale de la Coupe Stanley en 43 ans d'histoire. L'équipe a été balayée par les Red Wings de Detroit en 1998.

« Quand tu es là et que tu obtiens des occasions, éventuellement ça finira par débloquer. Je pense que Washington est un bon exemple d'une équipe qui est bonne depuis longtemps et maintenant, ils ont ajouté des joueurs et ont une plus grande profondeur, a dit Sundin. C'est légitime qu'ils soient en Finale et ils ont une bonne chance de gagner. »

Toronto n'a pas gagné la Coupe Stanley depuis 1967 et c'est aussi la dernière fois que l'équipe a participé à une Finale. Les Maple Leafs se sont inclinés au premier tour des séries lors de deux saisons consécutives après s'être qualifiés pour le tournoi printanier une fois dans les 11 dernières années.

« Je pense que la direction a fait du bon travail pour bâtir l'équipe de la bonne manière, c'est-à-dire avec beaucoup de jeunes joueurs, a mentionné Sundin. Tu regardes les Marlies de Toronto, qui sont en finale de la Coupe Calder, et tu regardes dans l'alignement des Maple Leafs, les meilleurs joueurs ont 20, 21, 22 ans. Si tu continues de bâtir de cette façon, tu as la chance d'être une excellente équipe pour très longtemps. »

Sundin s'est adressé aux médias dans le cadre de la remise de sa bannière du Air Canada Centre, celle honorant son no 13 retiré, à l'hôpital pour enfants malades de Toronto. La fondation Mats Sundin Fellowship, soutenant la recherche médicale et les échanges entre l'Université de Toronto et l'institut Karolinska de Stockholm, se spécialise dans la recherche sur le développement des enfants lors des 2000 premiers jours de leur vie. Sundin a déclaré qu'il compte offrir une contribution d'un million de dollars pour soutenir le programme.

« C'est le bon endroit où être. Cet endroit a eu un impact sur moi et ça remet beaucoup de choses en perspective lorsque tu es au milieu de ta carrière et que tu crois que le hockey est la chose la plus importante », a dit Sundin, en se remémorant les visites qu'il avait l'habitude d'effectuer à l'hôpital lorsqu'il était joueur à Toronto. « Tu viens ici et tu comprends ce qu'est le vrai courage. Tu reviens sur Terre quand tu vois les défis auxquels font face plusieurs personnes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.