Skip to main content

Matthews : pas nécessairement le prochain capitaine selon Sundin

Les Maple Leafs n'ont pas eu de capitaine durant les deux dernières saisons

par Mike Battaglino / Journaliste NHL.com

Auston Matthews peut paraître comme le choix logique pour devenir le prochain capitaine des Maple Leafs de Toronto, mais l'ancien capitaine Mats Sundin a affirmé que ce n'est pas nécessairement le cas.

« Ce serait facile de dire qu'Auston devrait être le capitaine », a mentionné Sundin à TSN 1050 vendredi. « Cela dit, il faut que ce soit un joueur et une personne avec la volonté de porter cette responsabilité et de mieux jouer en portant le "C". »

Toronto n'a pas eu de capitaine depuis que le défenseur Dion Phaneuf a été échangé aux Sénateurs d'Ottawa le 9 février 2016. Il était capitaine depuis la saison 2010-11. La saison dernière, les attaquants Tyler Bozak et Leo Komarov ainsi que le défenseur Morgan Rielly remplissaient les rôles d'assistants.

À LIRE : Babcock et Matthews: « Nous sommes dans le même bateau » | Les Maple Leafs coulés par leur incapacité à fermer les livres

Kyle Dubas, qui a été promu au poste de directeur général le 11 mai en remplacement de Lou Lamoriello, a dit qu'il n'y a pas d'urgence pour nommer un capitaine.

« Tu dois absolument être dans le vestiaire, comme gérant, entraîneur ou joueur, et près de l'équipe pour déterminer qui sont les meneurs d'une équipe, particulièrement quand l'équipe est si jeune », a déclaré Sundin à l'émission Leafs Lunch. « Je suis certain que tout le monde à l'intérieur du groupe sait qui pourrait potentiellement être le prochain capitaine. »

Sundin, un membre du Temple de la renommée du hockey, a été capitaine des Maple Leafs de 1997 à 2008, prenant la place de Doug Gilmour. Toronto a également passé deux saisons sans capitaine après le départ de Sundin, jusqu'à ce que Phaneuf soit choisi.

Matthews, qui aura 21 ans le 17 septembre, semble être en lice pour le rôle depuis que le joueur de centre a été le premier choix au total au Repêchage 2016 de la LNH.

Video: BOS@TOR, #3: Un tir précis de Matthews

« La plupart des grands meneurs avec qui j'ai joué menaient par l'exemple avec leur façon de jouer, de compétitionner, de traiter tout le monde dans le vestiaire avec professionnalisme. Ils traitaient tout le monde de la même façon, que ce soit un autre joueur, le gérant d'équipement ou la personne dans le garage de l'aréna où on stationnait nos voitures », a raconté Sundin.

« Ils sont professionnels hors de la glace et sont toujours les premiers dans le gymnase. Tu veux que ton leader conserve cette culture. Quand tu as quelqu'un qui possède ces qualités et qu'il est la vedette et le joueur le mieux payé, le reste de ton équipe va le suivre. Quand je regarde un meneur, c'est ce que je veux voir. »

Toronto s'est incliné en première ronde dans l'Association de l'Est à chacune des deux saisons de Matthews dans la LNH après avoir participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley une fois lors des 11 saisons précédentes (2012-13).

Sundin, un attaquant qui a joué 13 saisons avec Toronto (1994-2008), a affirmé que les rumeurs d'une querelle entre Matthews et l'entraîneur Mike Babcock, qui a mené à une rencontre entre les deux pendant la saison morte, ne devraient pas surprendre quiconque.

« Ça arrive pratiquement toujours, ça ne sort juste pas dans les médias la plupart du temps, a expliqué Sundin. C'est tellement un environnement compétitif, en tant que joueurs et entraîneurs, et particulièrement à Toronto où il y a tellement d'attentes envers ce groupe. Quand tu as l'impression de ne pas atteindre ton plein potentiel, c'est évident que les esprits vont s'échauffer. Ça fait partie de n'importe quel sport et c'est particulièrement vrai à Toronto. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.