Skip to main content

Sous la loupe: Bruins vs Blues, match no 3

La ville de St. Louis a patienté 49 ans avant d'assister à un autre match de la Finale de la Coupe Stanley

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

ST. LOUIS - L'attente a été assez longue. Après 49 ans, la ville de St. Louis est prête à accueillir son premier match de la Finale de la Coupe Stanley, samedi.

La bonne nouvelle pour les partisans, c'est que les Blues ont déjà signé une victoire de plus qu'à leurs trois présences précédentes en Finale. La série face aux Bruins de Boston est égale 1-1 à quelques heures du troisième match, qui sera disputé au Enterprise Center (20 h (HE); TVAS, CBC, SN).

« Nous savons que les partisans vont être très bruyants, mais nous allons essayer de ne pas trop les entendre, a dit l'attaquant Samuel Blais. Ça peut uniquement nous donner de l'énergie et nous avons vraiment hâte au match. »

À LIRE AUSSI: Sanford remplacera Sundqvist dans la formation des BluesJohn Moore est prêtLes Blues prêts à faire monter l'intensité sur la glace

Blessé depuis le troisième match de la Finale de l'Ouest face aux Sharks, le défenseur Vince Dunn ratera un sixième match de suite tandis que l'attaquant Robert Thomas s'absentera pour une deuxième fois de suite en Finale.

Zach Sanford prendra quant à lui la relève d'Oskar Sundqvist, qui a été suspendu pour un match en raison du coup qu'il a servi à la tête du défenseur Matt Grzelcyk lors du deuxième match.

Chez les Bruins, la grande question demeure l'état de santé de Patrice Bergeron. Le Québécois sera de la rencontre, mais il a raté l'entraînement de vendredi pour subir des traitements et son rendement n'est pas à la hauteur de ce qu'il offre habituellement.

« Je suis prêt à jouer pour le match 3 », a-t-il simplement répondu lorsque questionné à ce sujet.

L'entraîneur Bruce Cassidy a d'ailleurs confirmé que le défenseur John Moore prendrait la place de Grzelcyk, qui s'est soumis au protocole des commotions cérébrales.

Voici quatre points à surveiller en vue du match no 3 :

Fébrilité contrôlée

L'exaltation sera à son paroxysme au Enterprise Center, les Blues devront éviter de se laisser emporter par une surdose de bouillonnement.

Les Blues font de l'excellent travail à ce chapitre depuis le début des séries. Peu importe l'ampleur de l'événement, ils ne se laissent pas démonter. 

Une des explications, c'est que pour eux, les matchs à la maison ne sont pas différents de ceux à l'étranger.

« C'est un peu pour ça que nous allons passer la journée des matchs à l'hôtel, a noté Blais. Ça nous permet de recréer l'atmosphère des matchs sur la route et d'être prêts pour jouer un gros match. »

Les Blues respectent la même routine d'avant-match à domicile depuis le début des séries éliminatoires. Ils montrent toutefois une fiche guère reluisante à St. Louis (5-5), comparativement à celle qu'ils présentent à l'étranger (8-3).

Le meilleur du premier trio?

Cassidy le répète depuis la défaite de 3-2 en prolongation des siens dans le deuxième affrontement de la série : il s'attend à ce que le trio de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak offre sa meilleure prestation de la série.

Seul Marchand a touché la cible en Finale et ce fut dans un filet désert. Pastrnak a récolté une aide et Bergeron est toujours à la recherche de son premier point. Les Bruins jouissent d'une belle profondeur, mais le manque de production du trio de pointe commence à peser.

Video: STL@BOS, #2: Binnington vole Marchand tard en 3e

« Je suis persuadé qu'ils vont répondre, a déclaré le capitaine Zdeno Chara. Ils l'ont fait pour nous tout au long de la saison et des séries. C'est notre premier trio pour une raison et je suis certain qu'ils seront bien meilleurs. »

Patiner la tête haute

Les Blues ont pris l'ascendant sur le plan physique dans le match no 2, 50-31 dans les mises en échec, et la recette leur a permis de créer l'égalité dans la série.

« C'est un facteur qui peut nous favoriser à la longue, a mentionné le défenseur Robert Bortuzzo. Nous devons jouer dur, mais ne pas franchir la ligne de l'indiscipline. C'est quand nous jouons avec beaucoup de confiance et d'intensité en zone offensive que nous connaissons le plus de succès. »

L'entraîneur Craig Berube a sourcillé samedi quand on a évoqué la domination physique de ses troupiers.

Video: STL@BOS, #2: Blais durement plaqué par Backes

« Je ne dirais pas que nous nous sommes imposés physiquement (dans le match no 2), a-t-il corrigé. Ç'a été un match robuste, de part et d'autre. C'est la Finale, le jeu sera intense. Nous sommes une équipe physique et acharnée en échec-avant, à l'image des Bruins. Le jeu est serré. Nous sommes robustes et les Bruins le sont. »

À l'aise à l'étranger

Drôle à dire, mais les Bruins sont probablement heureux de finalement mettre les pieds à St. Louis parce qu'ils connaissent beaucoup de succès sur les patinoires adverses. Ils montrent non seulement une fiche de 6-2 à l'étranger en séries éliminatoires, mais ils sont particulièrement productifs avec l'avantage d'un homme.

C'est peut-être parce qu'ils ressentent moins la pression de la foule, mais leur taux d'efficacité en avantage numérique atteint 41,7 pour cent dans des environnements hostiles.

Jusqu'ici en Finale, les Bruins ont inscrit deux buts en 10 occasions, ce qui est en deçà de leur efficacité générale de 31,7 en séries - la meilleure dans la LNH.

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- David Backes
Marcus Johansson -- Charlie Coyle -- Danton Heinen
Joakim Nordstrom -- Sean Kuraly -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Brandon Carlo
John Moore -- Connor Clifton

Tuukka Rask
Jaroslav Halak

Retranchés: Steven Kampfer, Karson Kuhlman
Blessés: Chris Wagner (haut du corps), Kevan Miller (bas du corps), Matt Grzelcyk (haut du corps)

Formation prévue des Blues
Jaden Schwartz -- Brayden Schenn -- Vladimir Tarasenko
Sammy Blais -- Ryan O'Reilly -- David Perron
Patrick Maroon -- Tyler Bozak -- Robby Fabbri
Zach Sanford -- Ivan Barbashev -- Alexander Steen

Joel Edmundson -- Alex Pietrangelo
Jay Bouwmeester -- Colton Parayko
Carl Gunnarsson -- Robert Bortuzzo

Jordan Binnington
Jake Allen

Retranchés: Michael Del Zotto, Mackenzie MacEachern, Chris Thorburn, Ville Husso
Blessés: Vince Dunn (haut du corps), Robert Thomas (non dévoilée)
Suspendu : Oskar Sundqvist

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.