Skip to main content

Carnet d'espoir : Raphaël Lavoie

L'attaquant des Mooseheads a finalement disputé un premier match à Halifax cette saison et se prépare pour la Série Canada-Russie

par Raphaël Lavoie / Collaboration spéciale LNH.com

Considéré comme le meilleur espoir québécois en vue du prochain repêchage de la LNH, Raphaël Lavoie en est à sa deuxième saison complète avec les Mooseheads d'Halifax. L'imposant attaquant (6-4, 191) originaire de Chambly a obtenu le statut de potentiel espoir de première ronde par le Bureau central de dépistage de la LNH. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de LNH.com jusqu'au repêchage qui se tiendra en juin à Vancouver.

Bonjour à tous,

Nous avons finalement disputé notre premier match de la saison à Halifax après avoir joué nos 15 (oui 15!) premiers matchs à l'étranger. Nous ne nous en sommes pas si mal tirés puisque nous avons une fiche de 12-4-0 et que nous occupons le deuxième rang du classement général.

Malheureusement, nous avons perdu cet affrontement 5-2 contre les Screaming Eagles du Cap-Breton. Nous étions évidemment un peu déçus. Il y avait près de 10 000 spectateurs, nous portions de nouveaux chandails… Il y avait plusieurs facteurs qui rendaient ce match intéressant. En même temps, c'est certain que nous avions un peu plus de pression pour cette rencontre.

Après avoir passé le premier mois dans l'autobus et dans les hôtels du Québec et des Maritimes, nous avons développé notre esprit d'équipe. On a appris à se connaître. En même temps, nous n'avions pas trop le choix, nous étions toujours ensemble! Il n'y a pas eu de chicane, je vous l'assure.

J'ai trouvé ça un peu plus dur pour les études parce que ça compliquait un peu les choses, mais tout le reste s'est bien déroulé. Les entraîneurs ont bien géré la situation en nous donnant certains congés pour nous permettre de nous reposer et d'être au sommet de notre forme.

À LIRE AUSSI : Repêchage 2019 -- Maxence Guénette, les victoires avant le reste | Les espoirs sur le radar : 30 octobre

Cette petite tournée autour de la Ligue a aussi été une sorte de tournée médiatique. Nous nous sommes fait questionner sur le tournoi de la Coupe Memorial et je me suis fait parler du repêchage. Les mêmes questions reviennent assez souvent, mais c'est ce que les gens veulent savoir. Ça fait partie de la game.

Personnellement, les choses vont assez bien. J'ai inscrit 11 buts en 15 rencontres, la rondelle rentre. J'ai toujours dirigé beaucoup de tirs vers le filet, mais je sens que je le fais encore plus cette saison. En jouant avec Antoine Morand (ANA) et Arnaud Durandeau (NYI), la rondelle vient souvent sur ma palette. Même si j'ai un bon lancer, je sais que c'est un jeu de probabilités, alors je tente ma chance aussi souvent que possible.

C'est ce que je tenterai de faire dans deux semaines lors des deux matchs de la Série Canada-Russie présentés dans la LHJMQ. J'ai participé au camp estival du Championnat mondial junior et je sais que c'est un autre camp d'évaluation. Mon but est évidemment de décrocher une invitation en vue du camp de sélection d'Équipe Canada en décembre.

Je ne sais pas trop à quoi m'attendre parce que c'est ma première expérience. Je me demande si ce ne sera pas un peu bizarre de côtoyer des rivaux avec lesquels j'ai parfois des discussions animées sur la patinoire. Ce sera drôle de jouer ensemble, de se dire qu'on est beaux et qu'on s'aime!

Je ne serai toutefois pas totalement en territoire inconnu parce que je partagerai l'expérience avec quatre de mes coéquipiers d'Halifax. D'ailleurs, Antoine (Morand), qui jouait pour le Titan d'Acadie-Bathurst, et Benoit-Olivier Groulx (ANA) me disaient qu'ils ne se sont presque pas adressé la parole l'an dernier. Ils sont maintenant rendus de super bons amis, c'est assez drôle.

Je vais me servir de mon expérience de cet été pour tenter de jouer à la manière canadienne, la fameuse « Canadian Way » mise de l'avant par Hockey Canada. On le voyait vraiment cet été en regardant des gars comme Maxime Comtois, qui savent ce que ça prend pour gagner à ce niveau-là. C'est ce que je vais essayer d'amener.

On se reparle en décembre!

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.