Skip to main content

Poolers : Reinhart s'amuse avec Skinner et Eichel à Buffalo

Brodie s'est mis en marche à Calgary, mais Palmieri et Faulk connaissent des léthargies

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Au cours d'une saison, certains joueurs voient leur situation être modifiée, que ce soit en raison d'un changement de rôle, d'une transaction ou d'une blessure à un coéquipier. Chaque jeudi, LNH.com propose aux poolers quelques joueurs dont la valeur est en hausse, et quelques autres dont la valeur est en baisse et avec lesquels les poolers devraient faire preuve de prudence.

EN HAUSSE

Sam Reinhart, Sabres de Buffalo (A) : Depuis maintenant quelques matchs, l'attaquant de 23 ans est jumelé au prolifique duo des Sabres formé de Jack Eichel et de Jeff Skinner. C'est ce qui lui a permis d'amasser huit points (cinq buts, trois passes) à ses cinq derniers matchs. Samedi contre les Flyers de Philadelphie, Reinhart tentera d'obtenir au moins un point dans une sixième sortie de suite. Depuis le début de cette séquence productive, Reinhart est le deuxième attaquant le plus utilisé des Sabres (20:32) et le troisième le plus employé sur le jeu de puissance (2:37). S'il est disponible dans votre ligue, n'hésitez pas à en faire l'acquisition, car il semble bien en selle aux côtés d'Eichel et de Skinner.

À LIRE AUSSI : Poolers: Le top-50 des défenseurs | Des nouvelles de l'infirmerie | Le top-25 des gardiens

Video: BUF@FLA: Reinhart brise l'impasse en A.N.

TJ Brodie, Flames de Calgary (D) : Lorsque TJ Brodie a amassé seulement quatre mentions d'aide à ses 18 premières parties, nombreux sont les poolers qui l'ont délaissé pour miser sur une option plus productive en défensive. Qu'à cela ne tienne, l'arrière de 28 ans vient de démarrer la machine en récoltant huit points (trois buts, cinq mentions d'aide) à ses 10 plus récentes sorties. Au cours de cette séquence, il a présenté un excellent différentiel de plus-10 en plus d'être le troisième joueur le plus utilisé des Flames (20:55), une seconde de moins que son coéquipier Noah Hanifin (20:56). Une telle production de Brodie n'est pas tellement surprenante. On parle quand même d'un défenseur qui a amassé 36 points ou plus dans trois de ses quatre dernières saisons, franchissant d'ailleurs le cap des 40 points en 2014-15 et en 2015-16. Réclamé dans seulement 14 pour cent des ligues standards de Yahoo, il pourrait donner un bon coup de main aux poolers dans les prochaines semaines, d'autant plus qu'il évolue aux côtés du très productif Mark Giordano à forces égales.

Video: CGY@CBJ: Brodie n'a qu'à suivre Gaudreau pour marquer

Louis Domingue, Lightning de Tampa Bay (G) : Le portier de 26 ans remplace admirablement bien Andrei Vasilevskiy (fracture du pied) devant le filet du Lightning. En 11 départs depuis que Vasilevskiy est absent, Domingue montre un excellent dossier de 8-3-0. Si vous êtes à la recherche d'un gardien sur une base temporaire dans votre pool, il est l'homme tout désigné pour vous, surtout si votre ligue ne cumule que les victoires, car sa moyenne de buts alloués de 3,14 et son pourcentage d'arrêts de ,900 ne sont pas des plus fracassants. L'équipe devant lui est simplement trop dominante pour que Domingue ne vous rapporte pas plusieurs points en l'absence de Vasilevskiy. En plus, son adjoint Edward Pasquale n'a qu'un match d'expérience dans la LNH. Il ne viendra donc pas soutirer des départs à Domingue, qui avait entamé 10 matchs consécutifs entre le 13 novembre et le 3 décembre avant de céder sa place à Pasquale dans un gain de 6-5 en tirs de barrage contre les Red Wings de Detroit mardi.

Video: BUF@TBL: Domingue se dresse devant Okposo

EN BAISSE

Kyle Palmieri, Devils du New Jersey (A) : La machine à scorer des Devils semble avoir un peu de sable dans l'engrenage par les temps qui courent. Palmieri a inscrit dix de ses 12 buts à ses 13 premières parties, mais depuis, il n'a que deux filets en 13 rencontres. Au cours de cette séquence, Palmieri a été blanchi de la feuille de pointage neuf fois. On a même vu le jeune Jesper Bratt prendre sa place aux côtés de Taylor Hall et de Nico Hischier sur le premier trio à quelques reprises. Malgré ses déboires, Palmieri demeure employé sur la première vague du jeu de puissance avec les meilleurs éléments des Devils. Il voit tout simplement sa production revenir au rythme des deux dernières saisons, alors qu'il avait inscrit 26 et 24 buts en 2016-17 et 2017-18 respectivement.

Justin Faulk, Hurricanes de la Caroline (D) : L'arrière de 26 ans est en léthargie actuellement, ayant été blanchi de la feuille de pointage à ses neuf plus récents matchs. Même s'il est le deuxième joueur le plus utilisé des Hurricanes (22:17) et le plus employé avec l'avantage d'un homme (3:11), Faulk semble incapable d'acheter un point. Il n'a que huit points (un but, sept passes) en 27 rencontres cette saison, et le fait que les Hurricanes connaissent des difficultés offensivement ne l'aide pas (66 buts marqués, 30e dans la LNH). Pour toutes ces raisons, les poolers devraient probablement considérer une option plus sûre que Faulk à la ligne bleue.

David Rittich, Flames de Calgary (G) : Il y a quelques semaines, Rittich semblait s'emparer du poste de no 1 à Calgary avec une série de six victoires en autant de départs entre le 30 octobre et le 21 novembre, mais c'est plus difficile pour lui récemment. Le portier de 26 ans n'a pas savouré la victoire à ses trois derniers départs (0-1-1), et il a été retiré de la rencontre dans le gain de 9-6 des siens contre les Blue Jackets de Columbus mardi. Pendant ce temps, Mike Smith vient d'être le gardien victorieux à ses quatre dernières sorties (4-0-0), et il présente une moyenne de 1,91 et un pourcentage de ,916 au cours de cette séquence. Les poolers devraient faire preuve de prudence avant de larguer Smith pour faire toute la place à Rittich.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.