Skip to main content

Pierre-Olivier Joseph est en mode attente

Le choix de premier tour des Coyotes de l'Arizona espère avoir la chance de se tailler un poste avec Équipe Canada junior

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste NHL.com

BOISBRIAND - Pierre-Olivier Joseph est bien conscient qu'il y aura peu d'appelés et encore moins d'élus, mais ça ne l'empêche pas d'espérer à tout le moins avoir l'occasion de lutter pour un poste au sein d'Équipe Canada junior en vue du Championnat mondial junior dans les prochaines semaines.

N'ayant jamais pris part à une compétition internationale dans le giron de Hockey Canada - mis à part la Série Canada-Russie à laquelle il a participé en novembre - le choix de premier tour des Coyotes de l'Arizona (23e au total) en juin pourrait ainsi conclure l'année de rêve qu'il vient de connaître sur une bonne note.

« Nous avons tous hâte de voir si nous allons avoir une chance au camp de sélection, a déclaré le défenseur des Islanders de Charlottetown, qui vient de signer son premier contrat avec les Coyotes. Il y a de très bons joueurs et je pense que nous allons tous avoir une chance un jour. 

« Je ne me fais pas vraiment d'attentes par rapport à ça, je n'ai pas de contrôle là-dessus. Si j'y vais, ça va être super plaisant et si je n'y vais pas, je vais continuer à travailler fort. »

Les invitations au camp de sélection qui se tiendra à St. Catharines, en Ontario, du 12 au 15 décembre, seront distribuées en début de semaine et il ne faut pas s'attendre à une grande représentativité québécoise.

Joseph pourrait cependant être un candidat de choix avec la saison qu'il connaît jusqu'à maintenant. Il cadre du moins avec le style de défenseurs fiables dans leur territoire qui possèdent un certain flair offensif habituellement recherchés par les dirigeants de Hockey Canada.

Maintenant capitaine de sa formation, l'arrière de 18 ans a davantage de responsabilités que l'an dernier et il profite de l'occasion pour s'imposer. Il a amassé trois buts et 16 mentions d'aide en 22 matchs en plus de maintenir un différentiel de moins-1 avec les Islanders, et il a aussi bien fait à la Série Canada-Russie, une sorte d'audition en vue du camp de sélection.

« Il a été très bon sur la glace et dans le vestiaire, a dit son entraîneur Jim Hulton, qui a aussi agi comme adjoint lors de la Série. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est qu'il n'a pas essayé de changer son style de jeu. Il était un peu nerveux lors du premier match, c'était sa première expérience internationale, mais il a démontré sa mobilité et son coup de patin lors du deuxième affrontement.

« Pour avoir participé au Championnat mondial junior comme adjoint, je peux dire que c'est un tournoi pour les joueurs de 19 ans, mais j'aimerais bien le voir se battre pour un poste. »

S'il est invité, le patineur de 6 pieds 2 pouces et 163 livres sera à une seule étape de pouvoir tenter de venger la déception de la formation de l'an dernier - dont faisait partie son frère Mathieu - qui s'est inclinée en tirs de barrage face aux États-Unis en finale.

« Je n'ai pas pu me rendre au Centre Bell, mais je regardais chaque match, peu importe l'heure à laquelle ils finissaient, a expliqué Joseph. J'étais déçu, de voir son frère pleurer comme ça, ce n'est jamais le fun. C'est plate que ça se soit terminé en tirs de barrage comme ça, mais ça arrive au hockey.

« Il va y avoir des moments comme ça où tu te demandes pourquoi c'est arrivé, mais il faut faire avec. »

Dans l'éventualité où il obtiendrait sa chance, parions que le cadet de la famille Joseph n'aurait pas à chercher bien loin pour dénicher un petit sentiment de vengeance.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.