Skip to main content

Nail Yakupov tourne la page chez les Blues

L'ancien joueur des Oilers est heureux de se retrouver avec « une des meilleures équipes de la ligue »

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

HAZELWOOD, Mo. -- Il ne fallait pas longtemps pour l'entraîneur des Blues de St. Louis Ken Hitchcock d'apercevoir le nouveau patineur sur la glace lundi.

Après avoir regardé l'ailier droit Nail Yakupov, filer sur la glace avec ses nouveaux coéquipiers, Hitchcock est très satisfait du nouveau venu.

« Il est très rapide », a dit Hitchcock à propos de Yakupov, acquis dans une transaction avec les Oilers d'Edmonton vendredi. « Il a beaucoup de vitesse, il glisse, il couvre beaucoup d'espace très rapidement. C'est un élément qui cadre très bien avec notre structure maintenant. »

Yakupov, 23 ans, était le premier choix du repêchage 2012 de la LNH, mais il n'a produit que 50 buts et 61 aides en 252 matchs dans la LNH, tout en enregistrant un différentiel atroce de moins-88 avec Edmonton. Il patinait au sein du troisième trio à l'entraînement lundi aux côtés du centre Patrik Berglund et l'ailier gauche Dmitrij Jaskin. Hitchcock a indiqué que les Blues ont l'intention de déployer le même trio lors du match d'ouverture de la saison régulière mercredi face aux Blackhawks de Chicago (20h HE; NBCSN).

Yakupov obtiendra un cours intensif de deux séances d'entraînement avant de sauter sur la glace, qu'il soit prêt ou non.

« C'est une belle opportunité d'évoluer avec une des meilleures équipes de la ligue, de jouer avec une équipe qui s'en tient à son système et joue de la bonne façon, a dit Yakupov. Je m'entraîne, j'ai joué quelques matchs et maintenant je vais faire partie d'une autre équipe. Ceci est mon équipe maintenant. Peu importe où et quand tu joues, tu dois être prêt pour le match. »

Une chose qui pourrait aider Yakupov, qui a marqué huit buts et récolté 15 aides en 60 matchs la saison dernière, c'est qu'il ne sera pas au centre de l'attention, comme il l'était à Edmonton à titre de choix no 1. Yakupov entre dans un vestiaire rempli de vétérans et il peut se détendre, travailler sur son jeu et devenir une pièce d'un casse-tête gagnant.

« Je dirais oui parce qu'il y avait beaucoup de pression ces dernières années, a avoué Yakupov. Tout est plus tranquille maintenant. Je suis heureux d'être ici. Je m'ennuie juste de ma famille. Je ne les ai pas vus depuis un bon moment, mais ça va se passer sûrement.

« Tu ne peux pas accomplir tout lors de la première journée. Je dois prendre du temps pour bâtir la confiance, mais je crois que je suis prêt et que cela ne sera pas très difficile. »

Et avec un groupe de leaders qui inclut son compatriote russe Vladimir Tarasenko et ses anciens coéquipiers des Oilers David Perron et Magnus Paajarvi, les Blues feront tout ce qu'ils peuvent pour aider Yakupov à se sentir chez lui.

« Nous voulons le mettre à l'aise et nous assurer qu'il se sent comme s'il jouait ici aussi longtemps que nous, a déclaré le capitaine des Blues Alex Pietrangelo. Vladi le connaît, Perron et Magnus le connaissent.

« Quand tu as de joueurs qui l'avaient côtoyé, ça rend la transition plus facile. Notre groupe est ouvert à l'idée d'ajouter n'importe qui. Nous sommes pas mal détendus ici, et alors il n'aura aucun problème. »

Yakupov espère rapporter à St. Louis son caractère et ses talents sur la glace. Les Blues espèrent que ces talents leur permettront de connaître plus de succès.

« Je vais tenter de profiter de ma vitesse, de prendre des tirs et créer des chances, puis trouver l'espace ouvert pour recevoir la rondelle à nouveau, a dit Yakupov. Je dois tirer profit de tous mes atouts dans le match. »

Les Blues intégreront Yakupov dans l'alignement à un rythme graduel, l'utilisant dans des situations à forces égales avant de lui donner du temps avec les unités spéciales dans l'espoir que les choses qui ne fonctionnaient pas à Edmonton vont fonctionner à St. Louis.

« C'est pourquoi nous avons travaillé si fort avec cette unité à la fin [de l'entraînement], a expliqué Hitchcock. Nous avons passé 15 minutes sur la glace avec cette unité. Je pense que ce n'est pas juste d'obtenir un joueur et lui demander immédiatement de faire tout. Assurons-nous qu'il s'habitue à un élément du jeu, soit notre 5-contre-5, puis nous espérons lui donner du temps sur le jeu de puissance pendant les 10 prochains matchs.

« Tu n'observes pas étroitement des joueurs d'autres équipes. C'est une ligue difficile pour tout le monde. Je crois qu'il est un jeune homme, et la pression de jouer à un niveau élevé te force parfois à jouer d'un style différent que d'habitude. Je pense qu'il est encore en train de découvrir son identité en tant que joueur, nous sommes l'équipe qui aura la deuxième chance avec lui et nous croyons que nous pourrons le transformer en solide joueur de la LNH. Évidemment, étant donné ses aptitudes et son comportement, il fera bien ici. Nous avons d'autres joueurs avec des aptitudes semblables, nous savons travailler avec eux et j'espère que nous pourrons le transformer en joueur très solide à 5-contre-5 qui pourra ensuite nous aider un peu en avantage numérique. »

En voir plus