Skip to main content

Marcotte : Effusion de joie derrière le banc du Rocket

Joël Bouchard a montré une nouvelle facette de sa personnalité samedi après le but de Jake Evans

par Anthony Marcotte @anthonymarcotte / Chroniqueur LNH.com

Chaque semaine, notre chroniqueur Anthony Marcotte revient sur la dernière semaine du Rocket de Laval, ainsi que sur l'actualité de la Ligue américaine de hockey (LAH). Comme il suit le club-école des Canadiens de Montréal sur une base quotidienne, il permettra aux partisans de suivre assidûment ce qui se passe dans l'antichambre de la meilleure ligue de hockey au monde, ainsi que la progression des nombreux Québécois qui évoluent dans cette ligue.

Ce n'était qu'un but dans un filet désert et pourtant on a senti toute la pression du monde s'envoler des épaules de Jake Evans, samedi après-midi. Le jeune attaquant, toujours à la recherche de son premier but de la saison, a inscrit le filet d'assurance le plus important de sa carrière dans un gain de 3-0 des siens. Tellement que son entraîneur souhaitait être le premier à le féliciter.

 

Tweet from @jaredbook: Not only was Jo��l Bouchard the first person to greet Jake Evans at the bench after his first goal of the season, he also made sure to do this when he sat down. pic.twitter.com/bVH1FhlrIz

La scène était sympathique. Avec quelques secondes à jouer au match, le numéro 10 du Rocket a réussi à soulever une rondelle du revers depuis le territoire défensif pour marquer. Dès son arrivée au banc, Joël Bouchard lui a littéralement sauté au cou avant d'en rajouter quelques instants plus tard avec une chaleureuse accolade. Pourtant, Evans ne devait même pas disputer le match!

« Nous avons fait patiner Jake pendant 45 minutes ce matin parce qu'il n'était pas sensé jouer le match, s'est esclaffé Bouchard après la victoire de 3-0 des siens face aux Sound Tigers de Bridgeport à la Place Bell. Quand Charles Hudon a été rappelé, nous avons eu une rencontre de 25 minutes dans mon bureau. Je voulais qu'il prenne un temps de recul pour retrouver son jeu. »

À LIRE AUSSI: Marcotte : La meilleure séquence de l'histoire du Rocket

C'est un peu ça, la réalité de la Ligue américaine. Quand un entraîneur prend une décision, il est toujours à la merci de ce qui se passe au niveau supérieur. Le rappel de Hudon à quelques heures de la rencontre face à Bridgeport a changé le plan de match. Au grand bonheur d'Evans.

« Joël a tellement une bonne influence sur moi, a avoué Evans. Nous travaillons fort ensemble pour trouver des solutions. J'espère vraiment que ce but-là fasse débloquer les choses. Je tenais mon bâton beaucoup trop serré depuis quelques semaines. Ça fait vraiment beaucoup de bien de pouvoir marquer. »

La réaction de Bouchard au banc a été collective. Tous les joueurs se sont réjouis pour lui. La réaction de l'entraîneur n'est pas passée inaperçue non plus.

« Les choses ne tournent assurément pas en faveur de Jake depuis le début de la saison, a constaté Michael McCarron. Un but comme ça est peut-être vraiment ce que ça prenait pour le faire débloquer. L'entraîneur est dur avec lui, mais on se rend compte à quel point il tient à nos succès avec une telle réaction. On adore ça. »

Pour l'entraîneur, il s'agissait de pousser les bons boutons au bon moment.

« Tout le monde aime Jake dans le vestiaire, que ce soit ses coéquipiers ou bien notre groupe d'entraîneurs. Il travaille fort tous les jours. Je me rendais compte en fin de match que tout le monde souhaitait que Jake soit sur la glace pour l'aider à marquer un but et c'est finalement arrivé. J'ai dit à Jake que ça lui ferait une belle histoire à raconter lorsqu'il deviendra entraîneur! »

***

Le Rocket a réussi à soutirer trois points sur une possibilité de six lors de sa séquence de trois matchs à domicile cette semaine. Après une défaite de 5-4 en prolongation face aux Sénateurs de Belleville, mercredi, le Rocket a trouvé chaussure à son pied vendredi soir en s'inclinant décisivement 5-2 contre les Admirals de Milwaukee.

Le club de l'heure dans la Ligue américaine (sept victoires de suite) est talentueux et le Rocket en a vraiment eu plein les bras. Ce fut une très belle soirée pour les six Québécois en uniforme chez les Admirals. On évaluait à au moins 300 personnes le groupe de spectateurs venus appuyer les représentants de la Belle Province lors de la seule visite du club-école des Predators de Nashville cette saison.

« Je trouve qu'on a vraiment une équipe bien équilibrée », a mentionné Anthony Richard, qui revendique déjà un match à Nashville cette saison. « On a beaucoup de talent et de rapidité en attaque, alors qu'on est très expérimentés en arrière avec des Québécois qui ont des rôles importants (Jeremy Davies, Frédéric Allard et Alexandre Carrier). On peut aussi se permettre d'ouvrir le jeu parce que nos gardiens sont très solides. »

La troupe de Karl Taylor trône au sommet de la section Centrale avec 25 points en 17 rencontres, et elle revendique deux victoires en autant de matchs face au Rocket.

***

L'organisation des Canadiens a souvent vanté sa profondeur au cours des derniers mois et on verra si cette affirmation s'avérera véridique au cours des prochaines semaines. Les blessures à long terme de Jonathan Drouin et de Paul Byron vont forcer Marc Bergevin à jongler avec ses effectifs. Charles Hudon, auteur de neuf buts à Laval cette saison, a été rappelé et on peut s'attendre à d'autres mouvements de personnel au cours des prochains jours.

Le Suédois Lukas Vejdemo pourrait obtenir son premier appel de la LNH, lui qui connaît sa meilleure séquence en carrière avec au moins un point à ses six derniers matchs. Vejdemo s'avère le joueur de centre le plus régulier du Rocket depuis le début de la saison et son entraîneur n'hésite pas à l'utiliser à toutes les sauces sur les unités spéciales.

Par ailleurs, les nouvelles sont positives au sujet de Ryan Poehling, qui avait dû quitter le match prématurément en troisième période face à Bridgeport, samedi. Le Rocket n'a pas divulgué la nature de sa blessure, mais l'Américain était de retour à l'entraînement, lundi.

Le Rocket prendra la direction de Toronto mardi pour un affrontement avec les Marlies, mercredi soir. La troupe de Joël Bouchard va conclure sa séquence de cinq matchs sur six à domicile en recevant les Comets d'Utica dans le cadre d'un programme double à la Place Bell, vendredi et samedi. 
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.