Skip to main content

Les cinq clés du match no 3 Red Wings-Lightning

Les Red Wings comptent sur Petr Mrazek pour ralentir le Lightning

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

DETROIT - Les Red Wings de Detroit et le Lightning de Tampa Bay disputeront le match no 3 de la première ronde de l'Association de l'Est dimanche au Joe Louis Arena (19h; TVA Sports, CBC, CNBC, FS-D, SUN). Le Lightning mène la série 2-0.
Voici les cinq clés du match no 3:

 

1. Faire les arrêts: Petr Mrazek sera le gardien partant des Red Wings à la place de Jimmy Howard. Mrazek a été retiré dans quatre de ses 14 derniers départs, incluant le 29 mars contre les Canadiens à Montréal, quand il avait accordé deux buts sur sept tirs. On devrait plus attribuer les problèmes des Red Wings dans les deux premiers matchs aux mauvais jeux commis par les joueurs qu'aux performances de Howard. Mais Mrazek a été exceptionnel contre le Lightning en première ronde l'an dernier conservant une moyenne de buts alloués de 2,11 et un pourcentage d'arrêts de ,925 pour cent. 
« Il a connu une très mauvaise séquence, a rappelé l'entraîneur-chef des Red Wings Jeff Blashill. Parfois, tu dois être tenu à l'écart. Je pense que le fait d'avoir été tenu à l'écart a été positif, car il a pu travailler sur son jeu. »
2. Contrôler la possession de la rondelle: Les Red Wings doivent être meilleurs en contrecarrant l'échec avant du Lightning, en sortant plus rapidement de leur zone et en évitant les revirements. Mrazek contrôle mieux la rondelle que ne le fait Howard, voilà une des raisons qui explique le changement de gardien. Blashill fera appel au défenseur Brendan Smith, qui avait été retranché de la formation, car son jeu est sujet à de nombreuses erreurs. Mais les joueurs qui ont participé aux deux premiers matchs ont commis plusieurs erreurs, et Smith a la capacité de bien patiner avec la rondelle et de faire de bonnes passes.
« Quand Brendan joue bien, il fait avorter plusieurs jeux, a affirmé Blashill. Il transporte très bien la rondelle. Il appuie très bien le jeu. Il est efficace offensivement, il contrôle bien la rondelle, il gère bien son match et il ne commet pas beaucoup d'erreurs. On espère que c'est ce jeu-là qu'il nous apportera. »
3. Gagner les affrontements des nouveaux trios: Blashill aura le dernier changement de trios à domicile. Il a modifié ses trios à la séance d'entraînement matinal, même s'il a fait savoir que sa décision n'était pas encore prise, mais il y a fort à parier qu'il séparera Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg. On croit qu'il tentera d'ajouter de la vitesse sur chaque trio. Et il y a aussi fort à parier qu'il tentera d'opposer Luke Glendening à Tyler Johnson, dont le trio a marqué sept des huit buts du Lightning jusqu'ici dans la série. Glendening a bien fait l'année dernière contre Johnson.
« Il est un bon joueur, a admis Glendening. Il a beaucoup de vitesse. Ses compagnons de trio sont également très bons. On doit donc tenter de les ralentir et de limiter leur espace et leur temps de réaction. »
4. Poursuivre la séquence: Pendant que les Red Wings effectuent des changements, le Lightning doit continuer de faire ce qu'il a fait de bien. Bien sûr, il a doit faire certains ajustements. Erik Condra remplacera J.T. Brown, blessé. Oui, ce serait bien si d'autres joueurs marquaient des buts. Le trio de Johnson ne peut pas tout faire. Mais à ce point, trouver des faiblesses dans le jeu du Lightning, c'est chercher des poux.
« On devra s'adapter à ce qu'ils nous opposeront, a déclaré l'entraîneur-chef du Lightning Jon Cooper. On se doit d'avoir confiance à notre système, à notre structure et à notre compétitivité… Est-ce que les joueurs doivent se préoccuper contre qui ils joueront? Ils ne le devraient pas... On ne peut s'asseoir ici et se préoccuper de ce que les Red Wings feront. »
5. Oubliez que la série est 2-0: Le Lightning a dominé 8-4 au chapitre des buts et ont eu beaucoup plus de chances de marquer que leurs adversaires par une grande marge. Mais les Red Wings menaient 2-1 en troisième période du premier match et dans le match no 2, le score était 2-2 en troisième. Ce sont les raisons pour lesquelles Blashill continue de souligner que les matchs ont été serrés et que les Red Wings auraient pu l'emporter chaque fois. Si les Red Wings remportent le match no 3, c'est une nouvelle série.
« Je suis certain que les Red Wings vont se présenter gonfler à bloc, a déclaré Cooper. On doit se servir de notre expérience… On sait à quoi s'attendre. Comment va-t-on réagir? »

En voir plus