Skip to main content

Marcotte : Le renfort n'aura pas suffi chez le Rocket

Le Rocket s'incline à deux reprises lors de trois rencontres ce week-end

par Anthony Marcotte @anthonymarcotte / Chroniqueur LNH.com

Chaque semaine, notre chroniqueur Anthony Marcotte revient sur la dernière semaine du Rocket de Laval, ainsi que sur l'actualité de la Ligue américaine de hockey (LAH). Comme il suit le club-école des Canadiens de Montréal sur une base quotidienne, il permettra aux partisans de suivre assidûment ce qui se passe dans l'antichambre de la meilleure ligue de hockey au monde, ainsi que la progression des nombreux Québécois qui évoluent dans cette ligue.

Le Rocket de Laval est de retour d'un éreintant voyage sur la route de trois matchs en autant de jours et n'a pu ramener dans ses valises qu'une récolte de deux points sur une possibilité de six. La troupe de Joël Bouchard a laissé filer des points importants samedi et dimanche en baissant pavillon contre deux des pires formations de la LAH.

À LIRE AUSSI : CH : Un pas de plus vers le bout du tunnelPoehling avait très hâte d'obtenir un autre but

Des éléments importants ont fait défaut lors de ces deux défaites. Samedi soir face aux Phantoms de Lehigh Valley, le Rocket a manqué d'opportunisme et a fendu l'air sur cinq occasions en avantage numérique dans une défaite de 2-0. Le gardien Alex Lyon a été solide avec 37 arrêts, mais le Rocket lui a beaucoup facilité la tâche en n'obtenant que très peu de chances de l'enclave.

« Ce sont des matchs qui sont plates pour les entraîneurs parce qu'on se dit qu'on aurait dû gagner. On avait une bonne possibilité d'ouvrir la marque en début de rencontre, mais on ne l'a pas fait. Ils ont profité de bonds favorables pour marquer leurs deux buts et on n'a jamais eu la même chance », a résumé l'entraîneur Joël Bouchard.

Le lendemain après-midi du côté de Bridgeport, une mauvaise sortie de Cayden Primeau a fait toute la différence dans une défaite de 6-4 contre la pire attaque de la Ligue américaine au moment de disputer le match. Les Sound Tigers n'avaient pas marqué plus de deux buts dans une rencontre lors de leurs six sorties précédentes. Ce fut très compliqué pour Primeau, qui a été relevé de ses fonctions pour la première fois de sa carrière chez les professionnels après avoir concédé trois buts sur cinq tirs.

« Depuis le début de l'année, je dis toujours la même chose concernant Cayden. Il aura de bons et de moins bons moments. J'ai l'impression que le 3-en-3 lui est rentré dans le corps en fin de semaine à cause du voyagement. C'est ça devenir un pro, elle est là la différence entre le hockey professionnel et le niveau universitaire. C'est une fin de semaine où il va avoir appris beaucoup », a mentionné Bouchard au sujet de son jeune gardien qui avait connu des ratés lors du premier match vendredi à Syracuse en accordant cinq buts.

Malgré tout, la situation n'est pas dramatique chez le Rocket. La récente séquence de cinq victoires de suite a permis à l'équipe de demeurer dans la course aux séries à seulement un point des Marlies de Toronto, les détenteurs du quatrième rang. 

***

Avant le début du voyage, malgré le renfort de plusieurs éléments en attaque et en défensive, l'entraîneur lavallois craignait une période d'adaptation nécessaire pour certains de ses éléments. Laurent Dauphin a été lancé dans la mêlée sans aucun entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, Christian Folin n'avait pas joué depuis le 10 décembre, Phil Varone revenait au jeu après deux mois et demi d'absence, puis Lukas Vejdemo a été placé à l'aile sur un trio offensif, une position méconnue pour lui.

Dauphin et Varone ont tous les deux marqué leurs premiers buts dans leur nouvel uniforme lors du match de dimanche. Même s'ils se disent aptes à jouer à l'aile, c'est au centre qu'ils sont le plus à l'aise et c'est à cette position que Bouchard les a utilisés pour leur premier week-end. Leur arrivée va permettre à l'entraîneur de miser sur une formation beaucoup plus complète offensivement pour la deuxième moitié de saison.

Dans le cas de Varone, il a montré à plusieurs reprises toute l'étendue de son talent offensif qui en a fait le joueur par excellence de la Ligue américaine en 2017-2018. Il demeure un très bon fabricant de jeux, mais il aura besoin d'un peu de temps pour retrouver son synchronisme, ce qui est compréhensible après une si longue absence pour une déchirure ligamentaire au poignet.

« Je suis habitué de jouer plusieurs minutes et je me sens bien physiquement, a soulevé Varone après le match de dimanche. Mes jambes se portent bien, mon poignet aussi. J'ai manqué de timing à quelques reprises en fin de semaine. Le fait de marquer un but fait du bien. Je ne pense pas qu'une longue disette comme celle-là me soit déjà arrivée dans ma carrière. »

L'expérience de Vejdemo à l'aile gauche ou droite du premier trio avec Jake Evans et Charles Hudon n'a pas été très concluante, lui qui a été blanchi lors des trois matchs. Le Suédois semblait perdu à quelques occasions et lui aussi aura besoin d'un peu de temps pour s'ajuster. Visiblement, l'organisation souhaite le voir davantage à l'aile après son bref passage de deux matchs à Montréal où il a été utilisé à cette position. Si jamais ça ne fonctionne pas, Bouchard pourra toujours le replacer au centre d'Alexandre Alain et Joe Cox, une combinaison qui a déjà fait ses preuves cette saison.

Après quelques jours de repos à la maison, le Rocket sera à Winnipeg pour y disputer à son tour un programme double face au Moose du Manitoba samedi et dimanche prochain.

***

Ailleurs dans la Ligue américaine, les Sénateurs de Belleville continuent d'impressionner. Au cœur d'un voyage de huit matchs consécutifs sur la route, la troupe de Troy Mann ne perd presque plus et trône maintenant au sommet de la section Nord avec 49 points.

Il s'agit d'un voyage de 16 jours déterminant pour la suite des choses à Belleville, mais c'est déjà très bien parti avec trois gains de suite. Si cette équipe parvient à traverser ce long périple avec une bonne fiche et sans trop d'éclopés, elle sera en excellente position pour accéder aux séries pour la première fois de son histoire.

Malgré la perte de leur meilleur marqueur Drake Batherson, parti à Ottawa, les Sénateurs continuent de gagner avec régularité. Les recrues Josh Norris et Alex Formenton marquent des buts à profusion. Ils en ont chacun 20 pour se retrouver à égalité au troisième rang de la LAH à ce chapitre.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.