Skip to main content

Phil Housley a encore eu la main heureuse

L'entraîneur des Sabres a peut-être bien trouvé une autre combinaison menaçante

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Un peu plus de deux semaines après avoir formé l'un des trios les plus dominants de la LNH par les temps qui courent, Phil Housley a peut-être bien trouvé une autre combinaison capable de faire des dommages.

En jumelant Evan Rodrigues et Vladimir Sobotka à Sam Reinhart sur le deuxième trio de sa formation, l'entraîneur d'expérience a réussi à créer l'étincelle qui lui manquait pour se mettre à produire. Il avait réussi le même tour de passe-passe en envoyant Jason Pominville sur la première combinaison en compagnie de Jeff Skinner et de Jack Eichel, le 20 octobre.

À LIRE AUSSI : Price a perdu ses repères | Soirée débridée au Centre Bell | Tour d'horizon des matchs du 8 novembre

Cette fois, le trio nouvellement formé a totalisé six points (deux buts, quatre aides) dans un gain éméché de 6-5 en prolongation face aux Canadiens, jeudi.

« Je veux seulement qu'ils se mettent en marche », avait expliqué Housley en matinée. « Rodrigues est très bon en zone défensive et il a beaucoup de vitesse pour attaquer par le centre. En déplaçant Sobotka à l'aile, je crois que ça peut l'aider à retrouver ses repères. »

Housley était loin de s'être trompé. Sobotka, qui avait été limité à un but et une aide en 12 matchs, a inscrit deux buts sur des aides de Rodrigues et de Reinhart. Sur les deux séquences, le Tchèque de 31 ans n'a eu qu'à foncer au filet pour récolter les offrandes.

Video: BUF@MTL: Rodrigues met la table pour Sobotka

« Je me sentais plus à l'aise à l'aile, a indiqué Sobotka. Evan a fait de bons jeux, il amène beaucoup de vitesse et c'est un excellent passeur. C'était des buts faciles. Ç'a bien fonctionné ce soir, nous avons eu beaucoup de chances de marquer. »

Dans un match brouillon à ce point, il aurait été plus facile de dire quels joueurs n'ont pas obtenu de chances de toucher la cible. Reste que la nouvelle combinaison a fait ses preuves. Mieux encore, le nouveau troisième trio créé par les rétrogradations de Casey Mittelstadt et de Conor Sheary a aussi contribué au festival offensif.

Et évidemment, la première unité pivotée par Eichel a terminé la rencontre avec une récolte de deux buts - ceux de Skinner - et trois mentions d'aide. Parce que depuis que les trois compagnons sont réunis, ils figurent tous les trois parmi les 10 attaquants les plus productifs de la Ligue.

« Dès qu'on les a mis ensemble, ils ont semblé s'alimenter l'un et l'autre, a fait valoir Housley. Ils ont immédiatement connu du succès et ça leur a donné confiance. Ils travaillent avec acharnement en échec avant pour causer des revirements. Jason va au filet et n'a pas peur de payer le prix, Eichel tente de trouver Skinner qui aime repérer les espaces libres et qui a un excellent tir. »

La formule fonctionne à merveille.

Pominville et la Fontaine de Jouvence

Pominville a peut-être été le moins productif de son trio avec une récolte d'une passe, jeudi, mais il est en feu depuis qu'il est passé du quatrième au premier trio. En neuf rencontres, il a enregistré sept buts et sept aides en compagnie de ses jeunes comparses.

« Je pense qu'on se complète bien, a-t-il indiqué. Nous sommes trois joueurs complètement différents. Moi j'ai du vécu, Eichel est encore très jeune et Skinner se bat pour obtenir une belle opportunité pour son prochain contrat. On a une belle vitesse et on travaille bien ensemble. »

L'attaquant québécois de 35 ans avait amassé 16 buts et 18 aides en 82 rencontres l'an dernier avec les Sabres. Avec l'arrivée de jeunes loups comme Rasmus Dahlin et Mittelstadt, son rôle dans le vestiaire est aussi appelé à changer et il l'accepte avec grand plaisir.

« C'est un peu le rôle inverse qu'à mon premier passage à Buffalo, a-t-il déclaré. Nous avons un très bon groupe de leaders mené par Jack, qui fait de l'excellent travail. Depuis le début du camp, l'ambiance est beaucoup mieux et nous nous sommes unis rapidement. C'est une des raisons de nos succès. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.