Skip to main content

Domi plaide en faveur de Duclair

Le nouvel attaquant du Tricolore assure que son grand ami est toujours en mesure d'aider une équipe de la LNH

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD -- S'il n'en tenait qu'à Max Domi, Anthony Duclair n'aurait pas à poireauter bien longtemps avant de recevoir une offre de contrat à l'ouverture du marché des joueurs autonomes, dimanche.

Le nouvel attaquant des Canadiens ne s'est pas gêné pour vanter son ancien coéquipier, samedi, à sa première visite officielle à Montréal en tant que membre de l'organisation. L'avenir de Duclair est incertain depuis que les Blackhawks de Chicago ont décidé de ne pas lui offrir d'offre qualificative, faisant de lui un joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

« Je suis certain qu'il peut aider une équipe de la LNH, a fait valoir Domi. Il est l'un de mes meilleurs amis, nous nous parlons tout le temps. C'est mon fan no 1. C'est un gars très rapide qui peut mettre la rondelle au fond du filet. 

« Je ne sais pas ce qui va se passer avec lui, mais je suis pas mal certain qu'il se trouvera du travail quelque part. Il peut marquer dans cette ligue. Il a inscrit 20 buts à sa deuxième saison. J'espère pouvoir le retrouver d'ici la fin de ma carrière. »

Domi et Duclair ont fait la pluie et le beau temps en compagnie de Sam Reinhart sur le trio le plus productif de la formation canadienne, qui a remporté l'or au Championnat mondial junior en 2015. Ils ont aussi récidivé en 2015-16 lorsqu'ils ont été réunis chez les Coyotes de l'Arizona.

À LIRE : Drouin heureux de l'arrivée de Domi à Montréal | Des jours heureux en vue chez le CH?

C'est en fait à ce moment que les deux jeunes hommes ont connu leur meilleure saison dans la LNH. Domi avait amassé 52 points, dont 18 buts, en 81 matchs tandis que Duclair avait ajouté 20 buts et 24 aides en autant de rencontres.

Depuis ce temps, les deux ont vu leur production diminuer considérablement et le Québécois a été échangé aux Blackhawks au cours de la dernière saison. La réunion des deux pourrait peut-être les aider à se relancer l'un et l'autre malgré les temps difficiles des dernières années.

« Ce serait incroyable, mais en fin de compte, ce n'est pas moi qui décide, a indiqué Domi. Je ne m'inquiète pas pour lui. Peu importe, où il se retrouvera, il va en profiter, j'en suis sûr. »

Le 13 en l'honneur de Sundin

Le choix d'un numéro chez le Tricolore peut être une chose complexe étant donné que 18 numéros ont été retirés par l'organisation, dont le no 16 que portait Domi en Arizona.

Reste qu'il n'a pas eu à réfléchir bien longtemps lorsqu'il a su que le no 13 était encore disponible.

« C'est en hommage à (Mats) Sundin, a reconnu Domi. C'est bizarre de voir le no 13 avec le nom de Domi derrière un chandail des Canadiens, mais je trouve que c'est beau. C'est le numéro que j'ai porté toute mon enfance. J'étais surpris qu'il ne soit pas retiré... J'imagine que c'est un bon problème à avoir. »

Le jeune homme de 23 ans garde le contact avec l'ancien capitaine des Maple Leafs, qu'il a connu alors que son père Tie enfilait l'uniforme unifolié durant sa jeunesse. 

« Je garde beaucoup de bons souvenirs de cette époque, a déclaré Domi. J'ai la chance de surnommer un gars comme Mats Sundin, mon oncle. Il m'envoie toujours un programme d'entraînement pour l'été et il est le premier à m'envoyer un message si je ne tire pas assez au filet. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.