Skip to main content

Les joueurs et entraîneurs de la LNH dans l'incertitude

La propagation du coronavirus a forcé la Ligue à mettre son calendrier en pause

par Tracey Myers @Tramyers_NHL / Journaliste NHL.com

CHICAGO - Avant même d'apprendre que la LNH allait annoncer l'interruption de sa saison, jeudi, les joueurs et les entraîneurs se questionnaient sur ce que le futur leur réservait en raison de la pandémie de coronavirus.

« Nous sommes des athlètes, nous sommes compétitifs. C'est pourquoi on voudrait pouvoir continuer à jouer, devant les partisans. Mais il y a des choses plus importantes dans la vie que le sport », a mentionné l'attaquant des Sharks de San Jose Evander Kane.

À LIRE : La LNH interrompt la saison 2019-20 | Communiqué de la LNHCommuniqué de l'AJLNH

L'entraîneur-chef des Oilers Dave Tippett a rappelé que la présente crise était beaucoup plus importante que le monde du hockey.

« On doit comprendre que c'est une crise de santé mondiale, quelque chose que nous n'avons jamais connu et qui a un impact sans précédent sur le sport. On a compris, lorsqu'on traversait un lockout et des choses comme ça, que c'est l'aspect affaires du hockey, mais dans ce cas-ci, ça touche la santé et la vie. Ça touche tout le monde, pas seulement le hockey et le monde du sport. Ce sont des moments mouvementés et on va devoir faire face à la situation de la manière dont elle se présentera.

La Ligue a publié le communiqué suivant de la part du commissaire de la LNH Gary Bettman jeudi:

« À la lumière de l'évolution de la situation concernant le coronavirus, et après avoir consulté les experts médicaux et tenu une conférence téléphonique avec le Bureau des gouverneurs, la Ligue nationale de hockey annonce aujourd'hui qu'elle va interrompre sa saison 2019-20 à partir des matchs de ce soir.

« La LNH a tenté de suivre les recommandations des experts de la santé et des autorités locales, tout en se préparant à toutes les éventualités possibles sans pour autant prendre des mesures prématurées ou non nécessaires. Cependant, à la suite de la nouvelle d'hier soir indiquant qu'un joueur de la NBA ait subi un test positif au coronavirus - et étant donné que nos deux ligues partagent tellement d'installations et de vestiaires, et qu'il semble maintenant probable qu'un membre de la communauté de la LNH subisse un test positif à un moment ou à un autre - il n'est désormais plus approprié de tenter de continuer à disputer nos matchs en ce moment.

« Nous allons continuer à prendre note de tous les conseils médicaux appropriés, et nous allons encourager nos joueurs et les autres membres de la communauté de la LNH à prendre toutes les précautions raisonnables nécessaires - ce qui inclut la quarantaine volontaire, lorsqu'approprié. Notre objectif est de recommencer à jouer le plus rapidement possible, pourvu que ce soit approprié et prudent, afin que nous puissions terminer la saison et remettre la Coupe Stanley. Jusque-là, nous remercions les partisans de la LNH pour leur patience et nous espérons que vous allez demeurer en santé. »

La NBA a annoncé mercredi qu'elle suspendait sa saison après qu'un membre du Jazz de l'Utah eut subi un test positif, ce qui a causé la remise de leur match contre le Thunder d'Oklahoma City.

L'entraîneur des Sharks Bob Boughner a mentionné qu'il avait appris la décision de la NBA entre la deuxième et la troisième période du match qui les opposait aux Blackhawks.

« C'est troublant, a admis Boughner. Personne ne sait vraiment quoi penser en ce moment. Nous sommes tous fâchés parce que nous avons perdu le match 6-2, puis nous regardons ce qui se passe dans le reste du monde, et on doit se souvenir qu'il ne s'agit que d'un jeu. Il y a des choses bien plus importantes qui se passent en ce moment. »

Les Kings de Los Angeles et les Sénateurs d'Ottawa ont amorcé leur duel après l'annonce faite par la NBA.

« La soirée a été étrange, on ne sentait pas qu'il s'agissait d'un match normal, a reconnu l'entraîneur de Los Angeles Todd McLellan. Il n'y avait pas autant de partisans dans les estrades. De toute évidence, les joueurs ont entendu la nouvelle à propos du match de basketball, alors il manquait un peu d'émotion dans la partie. Il n'y avait pas d'intensité, du moins de notre côté, jusqu'à ce qu'on réalise qu'il était temps de jouer. Ce fut toutefois une soirée différente pour nous. »

Avant que la LNH ne décide d'interrompre sa saison, les Blue Jackets de Columbus avaient annoncé qu'ils affronteraient les Penguins de Pittsburgh au Nationwide Arena à huis clos, jeudi, afin de respecter la décision de l'État de l'Ohio d'interdire les grands rassemblements. Les Sharks de San Jose, qui évoluent dans le comté de Santa Clara, où une telle interdiction est aussi en vigueur, devaient eux aussi disputer tous leurs matchs à domicile au SAP Center en mars sans spectateurs.

« Très bizarre et surréel », a déclaré Boughner à propos de la possibilité de jouer dans un aréna vide. « Il aurait assurément fallu trouver une façon de nous préparer différemment. Je pensais au célèbre hymne national ici à Chicago, à la foule et à toute cette présentation exceptionnelle. Je ne pouvais pas m'imaginer venir à Chicago, jouer un match et ne pas assister à ça. Ce serait très étrange. »

Quand on l'a questionné sur la possibilité que la LNH mette sa saison en pause, le défenseur des Sharks Brent Burns a indiqué qu'il ne pensait pas à ça.

« C'est évidemment quelque chose d'épeurant », a répondu Burns, mercredi. « C'est également la raison pour laquelle le sport est quelque chose d'important. Lors de plusieurs moments difficiles dans l'histoire, le sport a été une façon pour les gens d'oublier ces choses-là. Mais comme je l'ai dit, des gens beaucoup plus intelligents que nous gèrent cette situation. On aime penser que le sport peut aider les gens dans des moments difficiles et épeurants. Je sais où je dois aller en ce moment, mais c'est tout pour le moment. »

La LNH a encore 189 matchs à jouer. La fin de la saison régulière est prévue pour le 4 avril, alors que le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley est prévu pour la semaine du 6 avril.

« La Ligue va faire ce qui est dans les meilleurs intérêts des joueurs, des partisans et tous ceux qui font de cette Ligue ce qu'elle est, a dit Wheeler. On espère que l'information qui leur est fournie sera transmise et que les actions iront en ce sens afin d'assurer la sécurité et la santé de tous. »


* Avec la contribution du journaliste NHL.com Tim Campbell et des correspondants indépendants NHL.com Rick Sadowski et Dan Greenspan

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.