Skip to main content

Cinq clés: Oilers vs Ducks, match no 2

Anaheim doit trouver le moyen de freiner Leon Draisaitl; Edmonton en veut plus de son deuxième trio

par Dan Arritt / Correspondant LNH.com

OILERS vs DUCKS
22h30 H.E.; TVA Sports, SN, NBCSN
Edmonton mène la série quatre de sept 1-0

ANAHEIM -- Les Oilers d'Edmonton tenteront de s'emparer d'une avance de 2-0 dans la série de deuxième ronde dans l'Association de l'Ouest contre les Ducks d'Anaheim lors du match no 2 au Honda Center vendredi.

Le défenseur Adam Larsson a réussi un doublé en troisième période alors que l'attaquant Mark Letestu a ajouté deux buts en avantage numérique pour mener les Oilers vers un gain de 5-3 lors du match no 1 mercredi.

Voici les cinq clés du match no 2 :

1. Contenir Leon Draisaitl

 

L'attaquant d'Edmonton Leon Draisaitl a marqué un but dans un filet désert et a récolté une aide sur chacun des buts de Letestu dans le match no 1 pour augmenter son rendement à 12 points (sept buts) en six matchs contre Anaheim cette saison.

 

Il est peu probable que les Ducks séparent le joueur de centre Ryan Kesler. finaliste pour l'obtention du trophée Selke, du joueur de centre des Oilers Connor McDavid, qui a mené la LNH avec 100 points en saison régulière. Ça signifie que la responsabilité de freiner Draisaitl devrait reposer sur les épaules de l'attaquant des Ducks Jakob Silfverberg.

« Je crois que nous lui donnons trop de liberté dans nos matchs », a dit l'entraîneur des Ducks Randy Carlyle à propos de Draisaitl. « Il s'amuse trop. »

2. Les pénalités

Les Ducks ont commis le deuxième plus grand nombre de pénalités dans la LNH en saison régulière, passant en moyenne 11:23 de temps de pénalité par match, mais ils se sont sauvés en présentant la quatrième meilleure unité en infériorité numérique dans la ligue (taux d'efficacité de 84,7 pour cent).

Ils mènent toutes les équipes au chapitre de la moyenne de minutes de pénalités par match (11:48) après cinq parties dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2017. Cette fois-ci, pourtant, leur unité en infériorité numérique n'est pas à la hauteur du défi, ayant accordé huit buts en 21 occasions pour figurer au dernier rang parmi les équipes participant aux séries (61,9 pour cent).

Anaheim a également écopé du plus grand nombre de pénalités dans la LNH pendant la saison 2006-07, mais l'équipe a réussi à les limiter dans les séries en route vers sa seule conquête de la Coupe Stanley.

3. Défensive amochée des Ducks

Anaheim continue de jouer aux chaises musicales avec ses défenseurs blessés.

Cam Fowler a effectué son retour au jeu dans le match no 1 après avoir raté la série de première ronde contre les Flames de Calgary en raison d'une blessure au genou. Il n'a pas été à son mieux mercredi, ayant fini le match avec un différentiel de moins-2 après avoir été sur la glace pour chaque but en avantage numérique des Oilers.

Sami Vatanen a raté les quatre derniers matchs à cause d'une blessure au haut du corps, tandis que Kevin Bieksa ne va pas participer au match no 2 après avoir subi une blessure au bas du corps mercredi. Carlyle a indiqué que Vatanen s'approche d'un retour.

4. Tirer de l'arrière

Anaheim accuse un retard dans une série pour la première fois cette saison. Les Oilers se sont trouvés dans la même situation après avoir perdu le match no 1 de leur série de première ronde 3-2 en prolongation à domicile contre les Sharks de San Jose. Ils ont rebondi avec un gain de 2-0 dans le match no 2 avant de remporter la série en six rencontres.

« Nous savons comment nous avons répliqué et comment nous avons joué dans le prochain match, alors nous savons ce que les Ducks nous offriront », a expliqué l'entraîneur des Oilers Todd McLellan.

Anaheim n'a pas perdu deux matchs de suite en temps réglementaire depuis les deux premiers matchs de la saison.

« Il n'y a pas de panique », a affirmé Kesler.

5. Des attaquants manquant à l'appel

L'attaquant Jordan Eberle a fini la saison régulière au troisième rang chez les Oilers avec 51 points (20 buts), tandis que l'attaquant Ryan Nugent-Hopkins a figuré au cinquième rang avec 42 points (18 buts). Chaque joueur n'a qu'une mention d'aide jusqu'ici dans les séries, et l'autre membre de leur trio, Milan Lucic, a récolté trois points au total (un but).

Les Ducks devraient continuer de déployer leur trio défensif de Kesler, Silfverberg et Andrew Cogliano contre le premier trio de McDavid, Draisaitl et Drake Caggiula, et donc les autres joueurs des Oilers devront combler le vide à l'attaque.

Larsson et Letestu l'ont fait pour Edmonton lors du match no 1, mais Eberle, Nugent-Hopkins et Lucic conviennent mieux à ce rôle.

Alignement prévu des Oilers

Drake Caggiula -- Connor McDavid -- Leon Draisaitl
Milan Lucic -- Ryan Nugent-Hopkins -- Jordan Eberle
Patrick Maroon -- Mark Letestu -- Zack Kassian
Benoit Pouliot -- David Desharnais -- Anton Slepyshev

Matthew Benning -- Oscar Klefbom
Adam Larsson -- Andrej Sekera
Darnell Nurse -- Kris Russell

Cam Talbot
Laurent Brossoit

Retranchés : Mark Fayne, Griffin Reinhart, Anton Lander, Iiro Pakarinen, Nick Ellis, Jordan Oesterle, Eric Gryba, Matt Hendricks
Blessé : Aucun

Alignement prévu des Ducks

Nick Ritchie -- Ryan Getzlaf -- Patrick Eaves
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Rickard Rakell -- Nate Thompson -- Corey Perry
Chris Wagner -- Antoine Vermette -- Logan Shaw

Cam Fowler -- Brandon Montour
Hampus Lindholm -- Josh Manson
Shea Theodore -- Korbinian Holzer

John Gibson
Jonathan Bernier

Retranchés : Jared Boll, Clayton Stoner, Sami Vatanen
Blessé : Kevin Bieksa (bas du corps)

En voir plus