Skip to main content

Vainqueurs du Lightning, les Canadiens font ce qu'il faut pour se ramener dans la lutte

Le Tricolore signe un troisème gain consécutif à domicile

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Le Tricolore bat le Lightning 4-2

Plekanec marque deux buts dans le gain des Canadiens

Tomas Plekanec a inscrit deux buts et Brendan Gallagher a obtenu un but et une passe alors que les Canadiens ont vaincu le Lightning 4-2.

  • 03:36 •

MONTRÉAL - Il est trop tôt pour parler de relance véritable, mais les Canadiens de Montréal font ce qu'ils doivent faire afin de se ramener au plus fort de la lutte pour l'obtention d'une place en séries éliminatoires.

Le Tricolore (27-24-4) a aligné une troisième victoire en défaisant avec panache le Lightning de Tampa Bay 4-2 au Centre Bell, mardi.

 


Ben Scrivens a poursuivi son travail efficace devant le filet et le vétéran Tomas Plekanec s'est occupé de l'attaque avec une contribution de trois points - deux buts (11e et 12e) et une passe.

Plekanec a amassé huit points dans ses quatre derniers matchs et l'entraîneur Michel Therrien a admis que la pause du Match des étoiles avait sans doute été salutaire pour lui ainsi que pour vétéran défenseur Andrei Markov.

Therrien a lui-même retrouvé le sourire, mais il a répété l'importance pour l'équipe de rester dans le moment présent.

« Nous réalisons parfaitement dans quelle position nous sommes. Il nous faut des victoires et des points au classement, a-t-il mentionné. Nous venons d'obtenir six points en six, mais c'est déjà chose du passé. Le succès donne assurément de la confiance au groupe. Mais nous continuons d'aborder les matchs un à la fois.»

Brendan Gallagher (14e) et Devante Smith-Pelly (cinquième) ont également déjoué le gardien Ben Bishop, qui a repoussé 23 lancers. En amassant une aide, le défenseur P.K. Subban a établi un sommet personnel en étirant à sept sa séquence de matchs avec au moins un point.

Valtteri Filppula, en plus d'amasser une aide, et Victor Hedman ont trompé la vigilance de Scrivens, auteur de 37 arrêts.

« Ce n'est pas le moment de se sentir trop à l'aise, a affirmé Gallagher, qui a ajouté une passe. Nous n'avons pas les moyens de nous le permettre compte tenu de la situation à laquelle nous sommes confrontés. Nous allons savourer la victoire pendant quelques heures et commencer notre préparation pour notre prochain match.»

Le Lightning bredouille

Le Lightning (29-20-4) rentre bredouille en Floride après avoir encaissé deux défaites en autant de soirs - une première pour lui depuis les 27 et 28 novembre. Lundi, il avait été bafoué 5-1 par les Sénateurs d'Ottawa.

Les visiteurs ont d'ailleurs amorcé la soirée en ayant encore les deux pieds dans la même bottine. Les hôtes ont flairé la bonne affaire, et Gallagher leur a procuré le premier but tant convoité à 5:56.

S'amenant sur le flanc droit, il a décoché un tir imparable dans la lucarne gauche, au bout d'une descente en surnombre que Plekanec a amorcée de sa zone.

Le Lightning a retrouvé du mordant, mais il n'a pas pu se donner du rythme en ratant deux occasions en supériorité numérique.

Il faut dire que Scrivens a veillé au grain, étant particulièrement efficace avec la mitaine. Il a fait son plus bel arrêt face au défenseur Matthew Carle, qui a balayé la rondelle à bout portant devant lui.

Beaulieu a salué sa réintégration dans la formation très tôt, en laissant tomber les gants devant Cédric Paquette. Le jeune défenseur a fracassé la visière de Paquette d'une solide droite, lui occasionnant une coupure au front.

Le Lightning s'est présenté plus affamé en ouverture de deuxième vingt. Filppula a créé l'égalité dès la 40e seconde. Scrivens n'a pas pu atteindre de sa main gauche cette fois le disque projeté de loin.

Plekanec a redonné l'avance aux siens à 6:40 en faisant glisser la rondelle tout doucement entre les jambières de Bishop, à la suite du tir initial du défenseur Mark Barberio que Gallagher avait effleuré au passage.

La domination du Lightning au chapitre de la maîtrise de la rondelle ne lui a rien apporté de concret. Il n'a pas pu saisir aussi une autre chance en supériorité.

Une présence douloureuse

Dans l'espoir de créer plus d'offensive, Michel Therrien a déplacé trois ailiers droits de trios. Ainsi, Dale Weise a été muté au sein du quatrième trio à la place de Smith-Pelly qui s'est retrouvé avec Lars Eller et Tomas Fleischmann. Le jeune Sven Andrighetto a remplacé Weise aux côtés de David Desharnais et de Max Pacioretty.

Mais les plans de l'entraîneur du CH ont été chamboulés à la suite des pertes de Brian Flynn et de Nathan Beaulieu, touchés au bas du corps au cours de la même séquence. On ne sait trop comment Flynn s'est blessé tandis que Beaulieu s'est blessé à la jambe gauche après avoir bloqué un lancer.

Les Canadiens ont réussi un but fort important tout juste avant la conclusion du deuxième tiers, à 19:52. Subban a pu s'avancer à la gauche de Bishop et le revers bas qu'il a laissé partir a bifurqué sur le patin gauche de Smith-Pelly.

En troisième, Plekanec a fait 4-1 à 6:17, avant que Hedman ne rétrécisse l'écart à deux buts à 9:03. Scrivens a vu à ce que l'avance tienne jusqu'à la fin.

 

En voir plus