Skip to main content

Bouchard : Les Penguins sont-ils en train de s'en sortir?

Notre chroniqueur analyse les causes des problèmes des champions en titre de la Coupe Stanley depuis le début de la saison

par Olivier Bouchard @oli_bou

Les Penguins de Pittsburgh n'en finissent plus, depuis le début de la saison, de se démener contre vents et marées. Après avoir accordé cinq buts ou plus lors de cinq de leurs 13 premiers matchs, les hommes de Mike Sullivan se battent pour revenir une bonne fois pour toutes dans le portrait des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. 

Avec quatre victoires d'affilée, il semble que la bande à Sidney Crosby soit enfin en train de se réinstaller dans le portrait. Est-ce que ça peut durer? S'ils peuvent éviter la poisse, fort certainement.

Les Penguins ont en effet jusqu'ici principalement souffert d'un problème de malchance qui s'acharne sur leurs meilleurs joueurs. Lorsqu'on suit le cumul des buts obtenus et accordés par les Penguins selon la situation de jeu depuis le début de la saison, on voit que le trou que s'est creusé l'équipe est pour ainsi dire entièrement le résultat du jeu à forces égales. Plus encore, ce trou ne reflète pas la qualité des tirs obtenus; le différentiel de buts attendus est positif.

Si les gardiens ont mal commencé la saison à forces égales, c'est, depuis le début du mois de novembre, du côté des marqueurs que les problèmes s'accumulent. La situation des gardiens s'est relativement stabilisée depuis, mais les buteurs continuent à s'enfoncer.

 

On le comprend mieux lorsqu'on observe la différence entre le nombre de buts survenus et le nombre de buts attendus, déduit de la qualité des tirs obtenus et accordés.

Chez les défenseurs du club, aucun n'a plus mal performé depuis le début de la saison que Kristopher Letang. La formule des buts attendus de Corsica.Hockey indique que les Penguins auraient dû marquer 37 buts à forces égales en présence du numéro 58 (ils n'en ont eu que 24) et en accorder 31 (ils en ont donné 43). Ces déficits, de 36 pour cent aux buts marqués et 28 pour cent aux buts accordés, sont particulièrement difficiles à encaisser parce qu'ils sont associés à un des meneurs de jeu de l'équipe. En temps normal, c'est en présence de Letang que les choses passent à l'avantage de Pittsburgh.

Le graphique ci-dessous montre les performances des principaux défenseurs des Penguins, ceux-ci étant classés de gauche à droite en fonction du temps de jeu obtenu.

 

La tendance est différente du côté des attaquants. Les joueurs les plus utilisés ont sous-performé sur le plan offensif. En présence de Sidney Crosby et Jake Guentzel, les Penguins affichent des déficits de 41 et 32 pour cent respectivement. Carl Hagelin et Patric Hornqvist affichent aussi un déficit particulièrement lourd. 

 

L'autre tendance majeure de cet alignement est la concentration des sous-performances défensives dans le bas de l'alignement.

Il y a donc lieu de s'interroger. On peut penser que Letang, Crosby et Guentzel vont rebondir. Leur feuille de route témoigne de leur excellence. Par contre, c'est à se demander si, dans le cas d'un bas d'alignement qui a souffert des départs de Nick Bonino et Matt Cullen l'été dernier, on n'a pas justement besoin de renforts.

Le retour des Penguins parmi les équipes de quatrième as donne un peu de marge de manœuvre à l'administration de l'équipe, qui peut prendre le temps d'évaluer, entre autres, la contribution du jeune Daniel Sprong. Mais il est de plus en plus clair qu'on va chercher, d'ici la fin du mois de février, à renflouer les troisième et quatrième trios. L'équipe ayant réussi à rester dans la course et le noyau principal étant encore performant, il est inutile de chercher à conserver ses billes en prévision du futur. Pour Crosby et ses coéquipiers, une troisième conquête consécutive de la Coupe Stanley s'annonce comme une tâche ardue, mais désormais possible.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.