Skip to main content

5 choses apprises lors de la Classique hivernale de la LHJMQ

Joe Veleno a poursuivi sur sa lancée et Maxime Comtois a atteint un important plateau

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

DRUMMONDVILLE - La Ligue de hockey junior majeur du Québec tenait cette fin de semaine la deuxième Classique hivernale de son histoire à la patinoire extérieure Victor-Pepin de Drummondville.

Pour l'occasion, les Voltigeurs ont d'abord eu raison du Phoenix de Sherbrooke 4-1, vendredi, avant de s'incliner 2-0 face aux Tigres de Victoriaville sous des averses de neige abondante, samedi. Au total, 9716 spectateurs ont bravé le froid et la neige pour assister aux deux rencontres.

Voici cinq choses apprises lors de la fin de semaine d'activités au centre-ville de Drummondville :

Veleno s'éclate

Même s'il a été blanchi samedi, Joe Veleno a poursuivi sur son impressionnante séquence en amassant un but et deux mentions d'aide dans la victoire des siens contre le Phoenix, vendredi.

L'espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la LNH a enregistré au moins un point dans 13 de ses 14 derniers matchs et affiche une récolte de 30 points, dont huit buts, au cours de cette lancée.

Le premier joueur à avoir obtenu le statut de joueur exceptionnel dans la LHJMQ répond aux attentes depuis son arrivée à Drummondville et ses deux saisons d'expérience semblent finalement rapporter. Il a obtenu les meilleures chances des siens tout au long de la fin de semaine.

« Je pense que je suis un peu plus confiant, a humblement dit Veleno. Ç'a pris du temps obtenir mon premier but, mais ça s'est mis à rouler. Il fallait être patient. »

Plateau important pour Comtois

Maxime Comtois a atteint le plateau des 30 buts dans une saison pour la première fois de sa carrière en inscrivant le deuxième filet des siens, samedi. L'attaquant est tout feu tout flamme depuis qu'il a décroché la médaille d'or du Mondial junior au début du mois de janvier.

En 12 rencontres, il a inscrit 15 buts et récolté neuf mentions d'aide pour porter son total à 53 en 41 matchs cette saison.

« Depuis que je suis revenu du Championnat junior, je joue avec Vitalii Abramov (Blue Jackets de Columbus) et Ivan Kosorenkov et nous avons une bonne connexion », a déclaré le choix de deuxième tour des Ducks au dernier repêchage.

« On se trouve bien sur la glace et les résultats sont là. Je suis content d'avoir les points, mais au-delà de ça, nous jouons de la bonne façon et nous n'avons pas ces points-là pour rien. »

Souvenirs de Buffalo

Si le match de vendredi a été disputé sous de légers flocons et une température de moins-12 degrés, le duel entre les Voltigeurs et les Tigres n'a pas été épargné par Dame Nature. Les deux rivaux ont dû lutter contre la neige tout au long de la rencontre.

L'action a été interrompue pas moins de six fois par période pour permettre aux jeunes pelleteurs de libérer un peu la surface glacée, ce qui a fait en sorte que le match a duré un peu plus de trois heures. Par moments, la rondelle disparaissait sous de petits amas de neige, ce qui a rappelé des souvenirs du match extérieur du Mondial Junior entre le Canada et les États-Unis à l'entraîneur Dominique Ducharme.

« La neige a compliqué ça pour les deux équipes, a dit le pilote des Voltigeurs. Ils ont eu leurs chances et ils en ont profité. […] C'était comparable à Buffalo, mais on arrêtait plus souvent donc il y avait moins de neige sur la glace. C'était mieux aujourd'hui. »

Le commissaire se réjouit des espoirs

Lors d'une mêlée de presse précédant le premier match de la Classique hivernale, le commissaire de la LHJMQ Gilles Courteau s'est dit encouragé par le nombre d'espoirs admissibles provenant de son circuit en vue du prochain repêchage de la LNH.

Pas moins de 16 joueurs de la LHJMQ ont participé au Match des meilleurs espoirs de la LCH/LNH, il y a quelques semaines à Guelph. Il s'agissait d'un record pour le circuit québécois, qui a fourni seulement 14 joueurs à la LNH lors des deux derniers encans.

« C'est très encourageant, a dit Courteau. C'est toujours intéressant quand on a l'occasion d'avoir une bonne cuvée pour la séance de sélection de la LNH. On va connaître une très bonne année et en 2019 aussi. »

Déjà l'impact Lafrenière

Invité à commenter l'impact qu'a la jeune sensation Alexis Lafrenière au sein du circuit à sa première saison dans le circuit, Courteau s'est montré optimiste. Le premier choix du dernier repêchage de la LHJMQ a déjà récolté 61 points, dont 31 buts, en 46 matchs.

Puisqu'il est considéré comme le potentiel premier choix du repêchage 2020 de la LNH, l'intérêt qu'il génère risque de s'accroître au fil des années.

« C'est un joueur qui crée un intérêt extraordinaire dans la LHJMQ à 16 ans, a expliqué Courteau. C'est le fun de voir un joueur comme ça éclore aussi rapidement dans notre ligue et démontrer autant d'aptitudes et d'assurance. C'est bon pour la ligue quand l'Océanic de Rimouski se déplace, les gens vont non seulement voir l'Océanic, mais aussi Alexis Lafrenière. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.