Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

OTT@MTL : Week-end parfait

Les deux buts d'Artturi Lehkonen permettent au Tricolore de signer une deuxième victoire consécutive

par Vincent Régis @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Propulsé par son attaque à cinq et les deux buts d'Artturi Lehkonen, le Tricolore a conclu son Week-end famille parfait avec une victoire de 4 à 1 face aux Sénateurs d'Ottawa dimanche après-midi au Centre Bell.

Après avoir vu les Sénateurs ouvrir le pointage en deuxième période, Jeff Petry a répliqué avec son troisième filet de la fin de semaine - tous en supériorité numérique - alors que la troupe de Claude Julien évoluait à 5 contre 3. Lehkonen a inscrit le but de la victoire quelques instants plus tard, sur le même jeu de puissance, et le Tricolore a terminé la fin de semaine avec un taux d'efficacité de 50% sur le jeu de puissance (cinq buts en dix occasions).

Video: OTT@MTL: Lehkonen trouve une brèche et déjoue Condon

«Le premier but nous a vraiment donné du rythme. Ce jeu de puissance a été très bon pour nous, c'est certain. On a pris du galon à partir de ce moment, a souligné Lehkonen, nommé première étoile de la rencontre.

«En fin de semaine, on a décoché beaucoup de lancers lors de nos jeux de puissance. On tirait et on mettait du trafic devant le filet. Ç'a fonctionné.»

Le numéro 62 a trouvé le fond du filet pour la première fois depuis le 30 octobre, lorsqu'il avait aussi inscrit deux buts, également face aux Sénateurs - il attendait depuis longtemps ce prochain but.

«Ça fait du bien de marquer, c'est certain. C'est une situation difficile dans laquelle tu ne veux pas être, a mentionné Lehkonen. Il n'y a rien d'autre à faire que garder une attitude positive et travailler le plus fort que tu peux. Il n'y a pas d'autres façons. Tu ne peux pas commencer à te plaindre sur ton sort.»

Video: OTT@MTL: Lehkonen récidive, Plekanec marque son 600e

«J'ai eu une bonne discussion avec lui pour qu'il continue à être motivé, a ajouté Claude Julien. Je crois qu'il a eu plusieurs chances qu'il n'a pu convertir récemment. À un certain point, qu'est-ce qu'on peut faire? Il faut simplement trouver une façon pour que ça finisse par entrer. Il a gardé une bonne attitude et en travaillant fort, éventuellement, ça commence à entrer.»

600… ET 601 POUR PLEKANEC

Tomas Plekanec est devenu en fin de deuxième période le 13e joueur des Canadiens à récolter au moins 600 points dans l'uniforme tricolore, lorsqu'il s'est fait complice du deuxième but de l'après-midi de Lehkonen. Il a obtenu son 601e en fin de match, profitant d'une bévue du défenseur Thomas Chabot devant son filet pour inscrire son cinquième but de la saison.

Tweet from @CanadiensMTL: Un 600e point dans la LNH, beau travail Tomas! / Six hundred career points. Way to go, Tomas! #GoHabsGo pic.twitter.com/MNML44f3sK

Le choix de troisième tour des Canadiens en 2001 totalise ainsi 231 buts et 370 mentions d'aide en carrière. Il a du même coup pris possession du 14e rang des meilleurs passeurs de l'équipe, devançant Mats Naslund.

«Si quelqu'un m'avait dit ça quand j'ai été repêché ou quand je jouais à Hamilton… Je suis vraiment content. J'obtiens peut-être le mérite maintenant, mais il revient surtout aux coéquipiers que j'ai eus au fil des saisons, avec lesquels j'ai pu amasser des points tout en pratiquant un style responsable dans les deux sens de la patinoire, a confié Plekanec, toujours humble.

«Je suis chanceux d'avoir pu jouer avec des gars comme Kovy [Alex Kovalev] et [Andrei] Kostitsyn à l'époque, entre autres. Je ne suis pas un gars de chiffres, je ne me soucie pas vraiment de mes statistiques, mais je dois avouer que c'est un bon sentiment.»

Instagram from @canadiensmtl: 6️⃣0️⃣0️⃣ �� #GoHabsGo

Son compagnon de trio depuis le début de la saison, Brendan Gallagher, lui a rendu hommage après la rencontre. 

«C'est un grand accomplissement. Il est ici depuis si longtemps. Il est toujours utilisé face aux meilleurs éléments adverses, donc il a une très grande responsabilité défensive, mais il s'est aussi impliqué offensivement, 601 fois maintenant, a mentionné Gallagher, qui a aussi obtenu une passe sur le but.

«C'est impressionnant. J'apprécie jouer avec lui et apprendre de lui, en espérant qu'on puisse continuer longtemps.»

Le Tchèque pourrait par ailleurs atteindre un autre plateau important d'ici la fin de la saison : s'il dispute 26 des 29 rencontres restantes au calendrier, il deviendrait le sixième joueur à disputer 1000 matchs dans l'uniforme tricolore. 

En voir plus