Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

À l'extérieur de la glace… avec Noah Schnapp

Une entrevue exclusive avec la vedette de la série «Stranger Things»

par Matt Cudzinowski, traduit par Hugo Fontaine @CanadiensMTL / canadiens.com

Plutôt méconnu il y a plus d'un an, l'acteur Noah Schnapp est rapidement devenu une tête d'affiche à la suite de son interprétation de Will Byers dans la série Stranger Things. Malgré sa soudaine popularité, il tente de faire profil bas et continuer de faire ce qu'il aime, comme regarder le plus souvent possible des matchs de son équipe favorite : les Canadiens, bien sûr! À l'occasion de la première de la deuxième saison de Stranger Things, nous vous présentons l'entrevue réalisée avec le jeune homme de 13 ans lors de l'une de ses visites au Centre Bell pour en apprendre un peu plus sur sa passion pour le Tricolore.

Nous avons entendu dire que ton équipe de hockey favorite est les Canadiens. Est-ce vrai?
NOAH SCHNAPP :
C'est vrai. Lorsque j'étais très jeune, je regardais souvent jouer les Rangers, mais je suis un vrai fan des Canadiens. Une fois, j'ai assisté à un match des Bruins et j'ai dû prétendre que j'étais un de leurs partisans. Mon père est un gros fan des Canadiens. Il criait souvent après les joueurs à la télévision. J'ai commencé à les regarder avec lui et ç'a parti de là.

Parle-nous de tes liens avec Montréal, malgré le fait que tu sois né à New York.
NS :
J'ai également la citoyenneté canadienne. Toute ma famille vit ici et je suis un grand fan des Canadiens. Donc, pourquoi ne pas venir ici? J'ai des liens privilégiés avec cette ville.

Reviens-tu souvent te reposer en ville?
NS :
Je viens souvent à Montréal, peut-être deux fois par année. J'aime ça revenir en ville parce que toute ma famille est ici. Et évidemment, il y a les Canadiens. J'aime revenir pour eux… et pour l'Orange Julep.

Qu'aimes-tu de l'Orange Julep?
NS :
Cette boisson est tout simplement incroyable.

Est-ce que le Centre Bell est un de tes endroits de prédilection en ville? Pourquoi l'aimes-tu autant?
NS :
J'adore la musique bruyante et les écrans géants, les kiosques de nourriture et l'atmosphère en général. J'aime tout ici.

Video: NYR@MTL : Noah Schnapp assiste au match du CH

Avec ton horaire aussi chargé, à quel point regardes-tu souvent les Canadiens à la télévision ou en personne?
NS :
Dès que mon père les regarde, je me joins à lui. Habituellement, je regarde toujours les résultats de leurs matchs. Je les suis beaucoup sur Internet parce que mon horaire est plutôt intense.

Puisque tu es né et as grandi à New York, tu n'as jamais été tenté d'appuyer les Rangers?
MITCHELL SCHNAPP (père de Noah) :
On avait des billets pour la finale de l'Est en 2014 et Noah portait son chandail des Canadiens pour aller au match. En marchant vers le Madison Square Garden, un vendeur de hot-dogs nous a accostés et lui a dit : «Mon garçon, je crois que tu es confus!»

NS : Je me souviens très bien de ça. Il était fâché contre nous parce qu'on était des fans des Canadiens. Ils sont fous là-bas. Une autre fois à Boston, je marchais avec un chandail des Canadiens, mais j'en avais mis un des Bruins par-dessus pour me fondre dans la foule. Mais ils l'ont réalisé et me disaient : «Tu es un fan du Tricolore, arrête de prétendre que tu aimes les Bruins!»

Quel est ton joueur préféré des Canadiens?
NS :
Carey Price. C'est un excellent gardien et j'aime les gardiens.

Joues-tu un peu au hockey?
NS :
On joue beaucoup au hockey-balle chez nous On a deux filets dans notre allée de garage. Mon père et moi jouions souvent et encore de nos jours, quand on peut. 

Est-ce que les gens te reconnaissent souvent dans la rue?
NS :
Oui, mais ce n'est pas tout le monde qui m'arrête. C'est plus quand je suis à l'aéroport ou dans des endroits publics. Je trouve ça un peu bizarre. Je ne sais pas comment ils me reconnaissent. Une fois, on était au restaurant et un gars qui était assis à côté de nous tournait constamment la tête vers moi et me fixait. Tout d'un coup. il m'a demandé : «Es-tu le jeune de Stranger Things?» Je lui ai dit que oui. Ça arrive souvent quand les gens me voient.

Aimes-tu ça qu'on te reconnaisse?
NS :
Quand j'étais à ce match à Boston, ils m'ont montré à l'écran géant et plein de personnes sont venues me voir. C'est toujours cool.

Tweet from @noah_schnapp: #gohabsgo so happy to be in Montreal watching @CanadiensMTL #montrealpride https://t.co/NcAq9glGX8

Les joueurs du Tricolore ont beaucoup de difficultés à avoir une vie normale, loin des projecteurs. Malgré ton très jeune âge, as-tu le même problème puisque tu es la vedette d'une émission populaire?
NS :
C'est nouveau pour moi. C'est tellement étrange que quelqu'un sache qui je suis sans que j'aie un chandail avec mon nom dans le dos. On s'y habitue, mais ça sera toujours bizarre. Mais j'adore rencontrer les gens parce qu'on dirait que je les connais tous par l'entremise d'Instagram et de Twitter. Quand je les rencontre en personne, c'est très cool.

Portes-tu des vêtements à l'effigie du Tricolore sur le plateau de tournage?
NS :
Je devrais le faire et prendre des photos! J'ai un chandail de pyjama avec le logo (du Tricolore) à l'avant. Mais je vais porter un chandail sur le plateau et je vais m'assurer de publier ça sur les réseaux sociaux.

T'attendais-tu à ce que Stranger Things connaisse autant de succès lorsque tu as commencé à participer à l'émission?
NS :
Aucunement. Je me rappelle avoir lu le script et pensé que ce serait une bonne émission. Mais le fait qu'elle ait causé un tel tabac instantanément, on ne peut jamais prédire ça. Les attentes ont complètement changé.

La deuxième saison sera diffusée cet automne. Peux-tu nous dire quelque chose à ce sujet?
NS :
Je peux vous dire que j'y serai. Je peux vous dire qu'il y aura de nouveaux personnages et que ça verra le jour en 2017. (rires)

En voir plus