Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Zubov fait de grands pas

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La route vers un poste régulier dans la Ligue nationale de hockey est un peu plus courte pour Ilya Zubov à la suite de la saison 2008-09.


Avec un solide été d’entraînement hors-saison sous la ceinture, le joueur de 22 ans originaire de Chelyabinsk, en Russie, a présenté une forte saison dans la Ligue américaine de hockey, dominant les Senators de Binghamton avec 52 points (14 buts, 38 passes). Cela a surpassé les totaux de sa saison précédente dans la LAH (38 points) et en 11 matches de moins.

Zubov a mérité une promotion de 10 matches avec le club parent à Ottawa, avec qui il a obtenu deux passes.

«Il a fait beaucoup de progrès en un an, dit Brent Flahr, le directeur des opérations hockey des Sénateurs, en évaluant la progression de Zubov. Il a produit des points de manière régulière là-bas (à Binghamton). Il a obtenu une chance à quelques reprises ici et, nous l’espérons, à la suite d’un autre été de conditionnement, il pourra viser un place (à Ottawa).»

Flahr décrit Zubov comme «un ailier très habile avec d’excellentes mains, de très bons instincts offensifs et une excellente vision dans la zone offensive.» C’est cette combinaison, en grande partie, qui a conduit les Sénateurs à faire de Zubov leur deuxième choix dans la quatrième ronde (98e en tout) au repêchage de la LNH 2005.

C’est une autre amélioration de son niveau de conditionnement qui sera la clé de son développement constant, a ajouté Flahr.

«(Zubov) doit devenir plus fort, dit-il au sujet du centre de 6-0 et 200 livres. En-dehors de la glace, au niveau du conditionnement, il doit en faire plus. Pour qu’il joue un rôle offensif dans la LNH, il a besoin d’ajouter de la force et la vitesse pour se dégager et créer les jeux qu’il veut (créer).»

Son jeu à l’autre bout de la patinoire a aussi besoin de travail.

«Du côté défensif, (Zubov) doit apprendre – et il apprend – quoi faire sans la rondelle, ce qui permettra à un entraîneur dans la LNH de lui faire confiance dans les situations importantes.»


En voir plus