Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Zibanejad se prépare pour le défi de sa vie dans la LNH

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Avec chaque jour qui passe, le compte à rebours se rapproche de plus en plus vers une décision qui devra s’imposer, mais qui est encore loin d’être claire, autant pour Mika Zibanejad que les Sénateurs d'Ottawa.


Mais au moment où les Sénateurs termineront une séquence de trois matchs à domicile cette semaine à la Place Banque Scotia, ils seront à quelques jours de devoir prendre une décision au sujet de leur premier choix (sixième au total) au repêchage de 2011 : le garder à Ottawa pour le reste de la saison ou le retourner à Djurgardens dans la Ligue élite suédoise, afin d’honorer la dernière saison de son contrat là-bas.

Doit-il rester ou partir? Tout un dilemme qui se dresse pour les Sénateurs, mais une situation valorisante pour ce qu’apporte le talentueux Zibanejad, 18 ans, à sa formation tous les soirs.

« Mika peut évoluer dans la LNH », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, après la séance d’entraînement de l'équipe plus tôt aujourd'hui au Bell Sensplex. « Que ce soit cette année ou l’an prochain, nous n’avons pas encore pris de décision. Mais je pense que Mika est un joueur de la LNH et il va évoluer dans la LNH. »

Le fait qu’il est jeune et qu’il figure parmi la poignée de joueurs repêchés en 2011 toujours au sein de leur équipe dans la Ligue nationale ne fait qu’ajouter à l'intrigue.

« C'est certainement un cas unique », a admis Randy Lee, directeur des opérations hockey et du développement des joueurs des Sénateurs. « Mais tout cela est basé sur la confiance. S’ils (les jeunes joueurs) viennent ici et ne s’avèrent que des feux de paille, peu importe le temps qu’ils passent ici, ils ne réussiront jamais à être en mesure de performer au niveau de la LNH. Le calibre est simplement trop fort.

« Des gars comme lui (Zibanejad) et Erik Karlsson montrent tellement de confiance qu'ils laissent leurs habiletés s’exprimer à ce niveau. Mika ne semble pas être un feu de paille. Mika semble jouer de la bonne façon. Et il l'a prouvé. Il nous a convaincus, lors de nos réunions d’entretien avant le repêchage, qu'il est le genre de joueur qui peut s’adapter au style nord-américain. »

Bien que Zibanejad n’ait récolté qu’une mention d'aide en cinq matchs jusqu’à présent, il admet qu’il se concentre sur l’aspect de devenir plus à l’aise avec son jeu. Et les Sénateurs n'ont pas l'intention d'utiliser les statistiques comme le baromètre final pour prendre une décision à savoir s’il restera dans la LNH après la période allouée de neuf matchs, qui se terminera avec leur affrontement contre Hurricanes en Caroline, le 25 octobre.

« Je ne pense pas qu’il sera un meneur chez les marqueurs comme il l'a fait dans le calendrier préparatoire, a déclaré MacLean. Je ne pense pas que cela est réaliste. Nous attendons de sa part qu’il soit un bon joueur tous les jours et qu’il travaille à améliorer son jeu tous les jours et c’est ce qu'il a fait. »

Zibanejad a ajouté : « Obtenir un but ou une passe, c’est comme un boni. C’est comme cela que je vois les choses. Oui, c'est amusant d'avoir un point ou deux, mais ce n'est pas sur cet aspect que je concentre présentement. »

Il vous dira aussi que la plate-forme d'amélioration est l'une des choses qu'il aime le plus sur la vie dans la LNH, qu'elle est remplie d’occasions pour un jeune joueur de s’améliorer.

« On a la chance de se perfectionner, a-t-il dit. On a du temps pour pratiquer. Si on ne joue pas bien, un soir, il y a une pratique le lendemain et un autre match. Ainsi, on a la chance de jouer mieux le soir suivant. C'est ce à quoi je profite en ce moment. »

Même si Zibanejad doit encore s’adapter par moments, il se trouve en compétition contre des joueurs qui, quelques mois plus tôt, semblait être dans un autre monde.

« C'est cool de jouer contre des joueurs comme (Alex) Ovechkin et (Nicklas) Backstrom, comme nous l'avons fait le dernier match », a-t-il dit en référence à la défaite de 2-1, samedi face aux Capitals de Washington. « Il n'ya pas si longtemps, j'étais assis à la maison en regardant ces joueurs et maintenant j'ai la chance de jouer contre eux. Donc, ce fut une expérience certainement amusante. »

Alors que Lee indique que les performances Zibanejad à ce jour ont « dépassé les attentes », la direction de l’équipe est tout sauf surprise par sa capacité à saisir l'occasion à portée de main.

« Il est réceptif à ce défi, a déclaré Lee. C'est une bonne réflexion sur sa maturité et sa compétitivité. Certains gars seraient très impressionnés du niveau de talent et se montreraient hésitants ou nerveux, mais ils ne seraient pas en mesure d'exécuter. Mais il ne semble pas du tout décontenancé.

« Il (Zibanejad) savoure ce défi de jouer contre les meilleurs joueurs et c'est un grand attribut pour n'importe quel joueur. C’est très prometteur pour lui, en cours de route. »

Pour l'instant, Zibanejad insiste sur le fait qu’il ne regarde pas plus loin que le match de mardi soir, alors que les Flyers de Philadelphie seront les visiteurs à la Place Banque Scotia, pour la soirée de sensibilisation Le hockey pour vaincre le cancer. Quant à la décision sur son avenir, il est confiant que les Sénateurs feront tout ce qui est bon pour lui.

« Il faut voir quelle sera la meilleure chose pour moi à ce moment, a-t-il dit. Je ne peux pas faire plus que de mon mieux. On va voir où cela me mènera. J’ai hâte de disputer le prochain match. »


En voir plus