Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Une année de changements pour Karlsson

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur des Sénateurs Erik Karlsson a vu sa vie de hockeyeur changer de plusieurs façons depuis sa participation avec la Suède au Championnat mondial junior 2009 de l'IIHF, qui a eu lieu à Ottawa l'an dernier (Photo par Bruce Bennett/Getty Images).
Il y a un an, il donnait ses premiers coups de patin à l’endroit qui allait devenir son nouveau milieu de travail.


Tout un parcours que furent les 12 derniers mois pour Erik Karlsson depuis que le jeune Suédois a laissé sa première véritable marque aux amateurs de hockey à Ottawa, lors du Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF.

Le défenseur doué aux nombreux talents offensifs fut choisi à titre de meilleur joueur du tournoi à la ligne bleue pour avoir aidé son pays natal à atteindre la finale pour la médaille d’or contre le Canada, mais ce dernier a remporté un cinquième titre consécutif.

Néanmoins, ce fut un autre souvenir inoubliable à la Place Banque Scotia pour Karlsson, qui en a connu un autre samedi soir dernier, lorsqu’il a réussi son premier but dans la Ligue nationale de hockey, dans une victoire de 4-1 des Sénateurs sur le Wild du Minnesota. Cette fois, il a eu droit aux applaudissements et aux encouragements, car il endossait l’uniforme de l’équipe locale, contrairement au mondial junior où il était chez les adversaires. Toutefois, la majeure partie de la foule présente en cette soirée de janvier dernier savait que le jeune athlète serait des leurs dans un avenir rapproché.

Toutefois, le parcours n’avait rien d’un beau chemin pavé pour celui qui a été sélectionné au 15e rang au total par les Sénateurs, lors du repêchage amateur de la LNH en 2008. Un autre événement que Karlsson a vécu aussi à la Place Banque Scotia.

« Ce fut une longue année », a admis Karlsson avec un sourire contrit en posant un regard sur les péripéties que le hockey lui a fait vivre depuis la frénésie d’un mondial junior qui a fracassé tous les records d’assistance pour l’événement.

« L’an dernier à cette période-ci, je n’avais pas de véritable poste à Frolunda (dans la Ligue élite de suède). J’évoluais à Boras (dans la Allsvenskan, deuxième niveau du hockey suédois). Ensuite, je me suis rendu au mondial junior. »

Karlsson affirme maintenant que ce tournoi l’a aidé énormément à se préparer à la vie de hockeyeur au Canada, dont le sport est une véritable religion.

« Cela m’a véritablement ouvert les yeux, a dit Karlsson. J’ai vu comment les choses se passaient et ce que j’avais besoin afin d’être prêt pour mon arrivée ici. Aussi, c’était bien de pouvoir rencontrer tous les gens ici. Ils (les Sénateurs) ont eu l’occasion de me voir et j’ai eu la chance de visiter la ville.

« J’ai vécu une très belle expérience dans cet amphithéâtre l’an dernier au mondial junior. »

L’ambiance électrisante au CMJ 2009 a aussi nourri le désir de Karlsson de faire le saut en Amérique du Nord et réaliser son rêve.

« Lorsque j’étais ici, je me sentais comme chez moi et je me disais que je voulais évoluer ici, a-t-il dit. Je suis content que le mondial junior ait eu lieu ici. J’ai appris bien des choses sur la vie dans cette ville, le climat et des choses du genre. Donc, cela aura été profitable (pour moi). »

Cela m’a véritablement ouvert les yeux. J’ai vu comment les choses se passaient et ce que j’avais besoin afin d’être prêt pour mon arrivée ici. Aussi, c’était bien de pouvoir rencontrer tous les gens ici. Ils (les Sénateurs) ont eu l’occasion de me voir et j’ai eu la chance de visiter la ville. J’ai vécu une très belle expérience dans cet amphithéâtre l’an dernier au mondial junior. - Erik Karlsson
Pendant qu’Andre Petersson et Jacob Silfverberg, deux autres espoirs des Sénateurs, tenteront de procurer la gloire à la Suède lors du mondial junior 2010, qui débutera dans quelques jours en Saskatchewan, Karlsson poursuit son apprentissage dans la LNH à Ottawa. Son itinéraire a été marqué par un petit changement de trajectoire le mois dernier, alors qu’il a effectué un séjour avec les Senators Binghamton dans la Ligue américaine. Cependant, cette étape semble lui a voir profité et il est plus à l’aise depuis son rappel à Ottawa, le 27 novembre.

« J’acquiers  un peu plus d’expérience chaque jour ici, de dire Karlsson. Il y a un moment que je suis arrivé ici (depuis la Suède) maintenant, donc il est normal que j’aie un peu plus d’expérience et que je connaisse un peu plus le style (de la LNH). Je suis un peu plus calme sur la patinoire et aussi ici (le vestiaire).

« Je commence à connaître mes coéquipiers un peu plus. Ils ont été très gentils avec moi et cela m’a beaucoup aidé. »

Ils étaient ravis pour lui samedi, lorsque son boulet décoché de la pointe eut déjoué le gardien du Wild Niklas Backstrom. Il s’agit d’un moment que Karlsson n’oubliera pas de sitôt, tout en gardant les choses en perspective.

« J’étais très heureux (de marquer) car nous avons remporté un match que nous devions gagner, a-t-il dit. C’est toujours plaisant de marquer dans une cause victorieuse. Mais je ne veux pas trop me concentrer à marquer des buts. Je dois m’occuper de bien d‘autres aspects de mon jeu.

« Tout le monde se souvient de son premier but, peu importe l’âge. C’était une réalisation importante pour moi. »


En voir plus