Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Un espoir des Sénateurs en progression

par Chris Yzerman / Ottawa Senators
Zack Smith n'a jamais imaginé obtenir une chance de jouer dans la Ligue nationale de hockey à sa première saison au sein de l'organisation des Sénateurs (Mike Stobe/NHLI via Getty Images).
Zack Smith peut se souvenir d’une époque pas si lointaine où il se demandait ce dont il ferait une fois sa carrière junior terminée.


Curieux à quel point un peu plus de temps et beaucoup de perfectionnement peuvent faire dissiper les inquiétudes.

Aujourd’hui, il est considéré un des meilleurs espoirs dans l’organisation des Sénateurs d’Ottawa.

« Il y a un an, je ne m’attendais pas à jouer dans la Ligue nationale de hockey, a dit le centre des Senators de Binghamton. En jouant dans la Ligue de hockey de l’Ouest (LHOuest), après mes première et deuxième années, je n’étais pas très certain de ce que je ferais après la LHOuest. »

Les Sénateurs ont choisi Smith en troisième ronde (79e au total), des Broncos de Swift Current (LHOuest), en juin dernier, après avoir été ignoré lors de ses deux premières années d’admissibilité pour le repêchage.

Cinq mois plus tard, il faisait déjà ses débuts dans la LNH.

« Ce fut pas mal surprenant, a ajouté Smith, qui aura 21 ans en avril, quand il a affronté les Islanders de New York le 29 novembre. Je ne m’attendais pas à jouer aussi rapidement dans la LNH. »

Même chose du côté des Sénateurs, mais c’était une récompense pour une joueur qui a tellement impressionné la direction de l’équipe lors du camp d’entraînement qu’il a été le dernier joueur retranché de la formation de la grande ligue.

Mais, encore une fois, surprendre les gens, incluant lui-même, n’a rien de nouveau pour le joueur originaire de Maple Creek, en Saskatchewan. Il s’est taillé un poste dans l’alignement des Broncos en 2004-2005 sans être grand ni talentueux, n’obtenant qu’un but et deux points en 14 matches à sa première année.

Il dit que le soutien de sa famille — Smith est le plus jeune de quatre enfants, incluant trois soeurs aînées — et un bon entraîneur à Swift Current l’ont aidé au point que, dans sa quatrième saison, il avait pris du gallon sur le plan physique et en maturité pour devenir le capitaine et le meilleur marqueur des Broncos.

«  Peu de gens croyaient que je me rendrais aussi loin, a-t-il dit. Je me considère un joueur qui atteint la maturité tardivement. »

C’est une bonne nouvelle pour les Sénateurs puisqu’il est passé sous le radar des autres équipes de la LNH et ils ont pu l’attraper au moment du repêchage.

Les dépisteurs ont été impressionnés par sa force et sa robustesse brutes ainsi que par sa capacité à jouer dans toutes les situations, sans parler de son éthique de travail et son attitude. À Binghamton, il a connu un début rapide avec l’entraîneur Cory Clouston et a fait partie de la première ligne des B-Sens avec Ilya Zubov et Ryan Shannon, qui ont aussi passé du temps dans la LNH cette saison.

Je suis davantage un joueur énergique. J’ai acquis plus de confiance pour l’aspect offensif. J’ai commencé à perfectionner les détails du jeu. J’ai récolté ma part de points. C’est la prime. La principale portion de mon jeu est l’énergie. Chaque équipe a besoin de gars comme ça. - Zack Smith
À 6 pieds et 2 pouces et environ 200 livres, Smith peut frapper et aller dans la circulation lourde de manières qui impressionnent ses coéquipiers.

« C’est un jeune grand et fort. Il protège vraiment bien la rondelle, fonce au filet, trouve les rondelles libres et il est solide le long des rampes », a analysé Shannon, en ajoutant que l’humble Smith a un brillant avenir. 

Ce qui fait que Smith est encore plus un diamant brut est qu’il possède aussi de bonnes mains pour marquer et préparer des jeux.

« Je ne pense pas qu’Ottawa m’a repêché pour ce style de jeu, dit-il. Je suis davantage un joueur énergique. J’ai acquis plus de confiance pour l’aspect offensif. J’ai commencé à perfectionner les détails du jeu.

« J’ai récolté ma part de points. C’est la prime. La principale portion de mon jeu est l’énergie. Chaque équipe a besoin de gars comme ça. »

Clouston, maintenant l’entraîneur-chef à Ottawa, a dit qu’il aimerait voir plus de constance de la part de Smith.  Mais il y a une bonne chance que les partisans des Sénateurs le voient davantage sur une base régulière.

« Il est grand, il est fort, il doit travailler sur son coup de patin, mais il est définitivement un gars que nous suivons de près, c’est certain », a conclu Clouston.


En voir plus