Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Trois membres des Sénateurs visent l'or pour la Suède

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Place maintenant à la triple couronne.

Deux des plus grandes vedettes des Sénateurs d'Ottawa sont rentrées dans leur pays natal ces derniers jours afin d’aider la Suède dans sa tentative de remporter sa première médaille d’or au Championnat mondial de hockey depuis 2006. Pour le capitaine Daniel Alfredsson et le défenseur Erik Karlsson, c'est aussi une chance de combler un vide personnel lors de cet événement.

Bien qu'il ait goûté à l'or olympique aux Jeux d'hiver de 2006 à Turin, en Italie, il manque encore à Alfredsson, 39 ans, le prix ultime d'un tournoi qui est parmi les plus importants chaque année pour les joueurs en Europe. Lors des mondiaux 2012 de l’IIHF, qui se mettront en branle vendredi à Helsinki et Stockholm, Alfredsson en sera à sa septième participation à cet événement. Au cours de ses six premières participations, il a remporté deux médailles d'argent et deux médailles de bronze, mais aucune d'or.

Il y a aussi la question de venger la défaite de 6-1 face aux rivaux finlandais lors de la finale de 2011, qui a eu lieu à Bratislava, en Slovaquie. Bien que la Suède disputera ses matchs de ronde préliminaire à Stockholm, les demi-finales et les rencontres pour les médailles seront disputées les 19 et 20 mai, respectivement, à l'aréna Hartwall à Helsinki.

En 1995, la Finlande avait surpris la Suède au Globen Arena de Stockholm pour remporter l'or pour la première fois aux championnats du monde, une victoire qui a provoqué une semaine de célébrations dans le pays scandinave. Dix-sept ans plus tard, le Tre Konor aura une occasion pour cirer vengeance en sol finlandais.

« Battre la Finlande sur sa propre patinoire, ce serait le scénario idéal après toutes ces années, » a déclaré Alfredsson, dont sa première participation remonte justement lors de cette année 1995, au site IIHF.com plus tôt cette semaine. « Je n'ai jamais gagné le Championnat du monde. »

Ni Karlsson, ni l’espoir Jakob Silfverberg d’ailleurs. Ce dernier en sera à sa deuxième participation consécutive pour la Suède aux mondiaux. Karlsson, âgé de 21 ans, était de la formation de son pays lorsque cette dernière a remporté la médaille de bronze en 2010 en Allemagne, sans oublier la médaille d'argent qu’il a gagné au Championnat mondial junior de 2009 à la Place Banque Scotia.

Après avoir connu une saison au cours de laquelle il a terminé en tête des marqueurs chez les défenseurs de la Ligue nationale de hockey avec 78 points et qui lui a valu une nomination pour le trophée Norris, Karlsson est très emballé à l’idée d’avoir une autre chance de batailler pour la médaille d’or pour sa patrie.

« C'est un grand honneur et quelque chose que je veux réaliser », a-t-il dit.

Trois autres joueurs des Sénateurs ont traversé l’Atlantique pour représenter leurs pays respectifs lors de l'événement. L’attaquant Milan Michalek en sera à sa troisième participation au Championnat du monde avec la République tchèque — il est revenu avec une médaille de bronze il y a un an — tandis que le centre Stéphane Da Costa prendra part à l’événement pour une quatrième fois de suite pour la France et l'ailier Kaspars Daugavins représentera la Lettonie pour la quatrième fois.

Les équipes sont réparties en deux groupes de huit formations pour la ronde préliminaire, qui se mettra en branle vendredi dans deux amphithéâtres. Le Groupe S (Stockholm) comprend la Suède, la Russie, la République tchèque, la Lettonie, le Danemark, l'Allemagne, l'Italie et la Norvège, tandis que le groupe H (Helsinki) est composé de la Finlande (hôte), du Canada, des États-Unis, de la Slovaquie, de la France, du Bélarus, de la Suisse et du Kazakhstan.

Les quatre meilleures formations de chaque groupe se qualifieront pour la ronde de quart de finale le 17 mai, alors que Stockholm et Helsinki seront le théâtre de deux matchs chacun.

En voir plus