Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Toujours dans la course dans l'Est

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le tour du chapeau de Chris Kelly, dimanche, a aidé les Sénateurs à mettre fin à une longue disette, en plus d'obtenir deux précieux points avec une victoire au Madison Square Garden (Getty Images).
MONTREAL — À première vue, il semble que ce soit l’un des changements les plus subtils au classement, mais non négligeables.


Grâce à leur victoire fort méritée de 3-1 sur les Rangers dimanche soir à New York, les Sénateurs d’Ottawa se sont emparés seuls du neuvième rang au classement de l’Association de l’Est. Plus important encore, Ottawa a réduit l’écart qui le séparait des Thrashers d’Atlanta — qui occupent présentement le huitième et dernier rang donnant accès à une participation aux séries éliminatoires — à cinq points.

Bien qu’en décembre cela peut sembler un peu tôt pour trop se préoccuper de telles pensées, les Sénateurs sont bien conscients que rester dans le peloton, pour ainsi dire, demeure un objectif essentiel, même en ce moment. Avec les prolongations et les tirs de barrage qui provoquent bien souvent des matchs de trois points dans la Ligue nationale de hockey aujourd’hui, il est encore plus important de rester dans ce fameux peloton.

« On ne souhaite pas accumuler trop de retard et se retrouver dans le pétrin », a déclaré le centre Chris Kelly, dont le tour du chapeau de dimanche au Madison Square Garden fut d’une aide précieuse afin d'aider les Sénateurs à mettre fin à une séquence de trois matchs sans victoire. « Les choses se bousculent après Noël parce que chacun sait que les points sont difficiles à gagner plus tard dans l'année. Donc, nous voulons nous mettre en bonne posture, mais nous devons (aussi) faire en notre possible pour ne pas prendre trop d'avance.

« Nous nous sommes retrouvés dans cette position, mais si l’on commence à penser aux deux ou trois autres matchs à venir et oublier le prochain affrontement, ce n'est jamais bon. »

En d'autres mots, les Sénateurs se concentrent carrément sur le match de mardi contre les Canadiens (19 h, RDS, TSN, 104,7 FM Souvenirs garantis) au Centre Bell – le dernier de trois affrontements cette saison entre les deux équipes dans la métropole. Il s’agit de l’un de ces affrontements de la section Nord-Est qui peuvent être très significatifs pour les ambitions d'Ottawa en vue des séries.

« Nous devons rester dans le peloton », a déclaré le gardien Pascal Leclaire, qui a réalisé quelques arrêts clés lors de la victoire sur les Blueshirts. « C'est la chose la plus importante. On ne veut pas se retrouver trop loin derrière, car après cela, on affronte des équipes de notre division et il devient difficile de gagner du terrain.

« Tant que nous sommes dans le coup, ça va bien et lorsqu’arrivent les mois de janvier et février, on commence à suivre le classement un peu plus. »

Le capitaine Daniel Alfredsson a convenu qu'il est important pour les Sénateurs de maintenir une plus grande concentration que possible, tout en restant à l’affut de la situation dans son ensemble.

« C'est la bataille qui se déroule tout au long de l'année, à moins que l’on soit déclassé (rapidement) comme certaines formations », a-t-il dit après une séance d'entraînement facultative de l’équipe plus tôt aujourd'hui au Centre Bell. « On retrouvera six, sept ou huit équipes dans cette situation. Chaque match est important. On ne peut sous-évaluer l’impact d’une partie. Elles sont toutes importantes. »

La rencontre de dimanche à New York était encore plus significative alors que, entre autres, les Sénateurs ont mis un terme à une séquence de 202:57 sans marquer de but, un record d’équipe. Évidemment, c’est un groupe beaucoup plus enthousiaste qui a sauté sur la patinoire aujourd’hui au Centre Bell.

« Après la défaite en fusillade (par la marque de 1-0 samedi contre les Sabres de Buffalo), nous étions déçus, mais à l’aise avec la façon dont nous avons joué », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston. « Je pense que c’est ce que vous avez vu que (dimanche) soir. Nous voulons juste faire en sorte que nous serons prêts pour demain, de ne pas prendre du recul avec notre concentration ou l'intensité et continuer à bâtir sur nos deux derniers matchs.

« Nous avons simplement trouvé un moyen de gagner le match (dimanche). Nous nous ne sommes pas décourager après la première période, quand nous sentions que nous pouvions avoir un ou deux buts d'avance. Nous sommes restés constants pendant la majeure partie de nos deux derniers matchs, nous avons joué pendant 60 minutes. »

Bloc-notes


Kelly est surtout reconnu pour ses capacités en défensive et en désavantage numérique, donc il a encaissé sa juste part de taquineries de la part de ses coéquipiers sur sa soirée de trois buts, dimanche. Mais les Sénateurs savent aussi que le polyvalent joueur de centre est doué autour du filet. « Il est un joueur très intelligent, a déclaré le centre Jason Spezza. Il ne prend pas tellement de risques, car il joue davantage sur le côté défensif. Mais il peut contribuer en attaque et il a démontré hier soir. Espérons qu’il pourra continuer. » Notez que l’heure du match de mardi à Montréal est maintenant à 19 h, et non pas à 19 h 30 comme initialement prévue... Les Sénateurs et les Rangers se retrouveront jeudi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, Sportsnet Sens, 104,7 FM Souvenirs garantis) et les Devils du New Jersey seront les visiteurs dans la capitale vendredi (19 h 30, Sportsnet East, 104,7 FM Souvenirs garantis).


En voir plus