Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Skinner a le flair pour le filet

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant des Rangers de Kitchener Jeff Skinner a produit 70 buts au cours de la saison 2009-2010, incluant 20 en 20 rencontres éliminatoires dans la Ligue de l'Ontario (Claus Andersen/Getty Images).
(Note de la rédaction : Voici un article d'une série consacrée à des espoirs qui pourraient être disponibles lorsque viendra le moment où les Sénateurs d’Ottawa devront choisir au 16e rang lors du Repêchage amateur 2010 de la LNH, qui aura lieu les 25 et 26 juin à Los Angeles. Les choix sont basés sur les différents classements d’agences, incluant la centrale de dépistage de la LNH).


Il y a environ six ans, il a monté sur le podium avec la médaille de bronze au cou dans un aréna qui porte le nom d’un des plus célèbres hockeyeurs originaires d’Ottawa.

Mais le hockey était bien loin dans les pensées de Jeff Skinner lors de ce jour de février à l’aréna Steve Yzerman. Il savourait plutôt sa troisième place aux Championnats nationaux juniors 2004 de Patinage Canada, une compétition qui a rassemblé quelques-uns des meilleurs jeunes patineurs, notamment un futur olympien du nom de Patrick Chan.

« Ce fut un bel accomplissement », a déclaré Skinner à NHL.com en se remémorant son plus grand moment vécu dans un sport qu’il a pratiqué parce que ses trois sœurs aînées y étaient impliquées. « Cela m’a certainement profité au hockey avec mes coups de patin sur la glace. »

Aujourd’hui, Skinner est un grand espoir d’une autre façon, qui pourrait être assis à attendre que les Sénateurs d’Ottawa se prononcent au 16e rang lors du repêchage 2010 de la LNH, qui aura lieu les 25 et 26 juin au Staples Center de Los Angeles.

Il est habile avec la rondelle, il peut marquer des buts et il voit bien le jeu. Son jeu offensif est très efficace. (Toutefois) il devra travailler son aspect défensif. - Chris Edwards
Ironiquement, en raison de son passé susmentionné, le coup de patin semble être la force de l’attaquant des Rangers de Kitchener, qui a récolté 50 buts en 64 matchs de saison régulière et 20 autres (en 20 matchs) pendant les séries éliminatoires de la Ligue de l’Ontario. L’athlète de 18 ans de Markham, en Ontario, a aussi suscité toute sorte d’opinions à propos de son classement en vue du repêchage de 2010.

Alors que la International Scouting Services place Skinner au neuvième rang des espoirs pour les prochaines assises, la Centrale de dépistage de la LNH le place au 34e rang des joueurs nord-américains. De son côté, le Hockey News le classe au 25e rang au total.

« Il est habile avec la rondelle, il peut marquer des buts et il voit bien le jeu », a déclaré Chris Edwards de la Centrale de dépistage de la LNH à propos de Skinner. « Son jeu offensif est très efficace. (Toutefois) il devra travailler son aspect défensif.

« Évidemment, il doit continuer à travailler son coup de patin et sa vitesse. »

Mais personne ne met en doute son instinct autour du filet.

« Je suis un joueur compétitif à toutes les présences, je travaille fort et j’ai de bonnes aptitudes autour du filet », a déclaré Skinner pour décrire son style.

Je suis un joueur compétitif à toutes les présences, je travaille fort et j’ai de bonnes aptitudes autour du filet - Jeff Skinner
L’entraîneur de Kitchener Steve Spott compare son marqueur et ailier à Mike Richards, un autre ancien des Rangers qui a eu à répondre à de nombreuses interrogations lors de son année de sélection. Aujourd’hui, il est le capitaine des finalistes de la Coupe Stanley, les Flyers de Philadelphie, et il fut un membre de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’or aux Jeux olympiques de Vancouver 2010.

« Ils sont tous les deux solides sur le plan psychologique et ils font bien paraître leurs coéquipiers », a déclaré Spott à NHL.com en comparant Richards et Skinner. « Ils sont un peu différents l’un de l’autre, mais je crois qu’ils ont des similitudes sur le plan physique, leur coup de patin et leur habilité à bien faire paraître leurs coéquipiers. »

Richards a été repêché au 24e rang du repêchage de 2003, mais Spott a un avertissement pour toute équipe qui lèvera le nez sur le plus récent espoir de l’organisation des Rangers.

« Jeff fera regretter les 29 autres organisations », a-t-il dit.

Ainsi, le hockey était tout sauf une erreur pour l’ancien prodige du patinage artistique. Ses sœurs qu’il a suivies dans le sport ont aussi bifurqué vers le hockey, alors que les jumelles aînées Jennifer et Andrea évoluent à Harvard et Cornell, respectivement. Trois autres de ses frères et sœurs pratiquent aussi le hockey.

« Je crois que le fait d’avoir grandi dans une famille de hockey a eu pour effet de nous rapprocher, a dit Skinner. Je pense que nous nous sommes tous entraidés entre frères et sœurs pendant nos années passées au hockey mineur. Ce fut une expérience phénoménale. »


En voir plus