Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs souhaitent effectuer un gros bond en avant

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa sont en quête du sommet.


Avec une victoire contre les Canadiens de Montréal ce soir à la Place Banque Scotia (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM), les Sénateurs réaliseraient un exploit que beaucoup de gens croyaient impensable au début de la saison, soit de devancer les champions de la Coupe Stanley, les Bruins de Boston, en tête de la section Nord-Est avec seulement trois semaines à faire au calendrier régulier 2011-2012.

Cependant, les Bruins (40-27-3) détiendront toujours deux matchs en main sur les Sénateurs (36-25-10) après le match de ce soir, sans oublier le bris d’égalité potentiel (victoires en temps réglementaire/supplémentaire) dans le cas où les deux équipes termineraient la saison à égalité au chapitre des points. Mais encore, le fait que ces deux équipes soient au coude à coude si près de la ligne d'arrivée en dit beaucoup sur les progrès que les Sénateurs ont réalisés au cours d’une campagne qui se devait en être une de reconstruction.

« Nous nous disons depuis longtemps que nous voulons atteindre le sommet de la section », a déclaré l’attaquant des Sénateurs Colin Greening après la séance de patinage d'avant-match de l'équipe plus tôt aujourd'hui. « Nous sommes maintenant en position pour y parvenir. Je pense que cela ajoute de la pression (sur nous) pour le match de ce soir, mais c'est plaisant pour nous.

« Nous nous rendons compte que ce sera un week-end important, donc cela ajoute un peu au plaisir. »

Le centre Zack Smith a ajouté : « Ce serait énorme. Il s’agit d’un aspect qui nous trotte derrière la tête, mais on se préoccupe de gagner des matchs et jouer du bon hockey en route vers les séries éliminatoires. Avoir l’avantage de la glace en séries éliminatoires est toujours important. Nous pensons souvent à cet aspect, mais le match de ce soir est important. »

En effet, l'un des points forts de cette équipe — et de son ascension pour aspirer à une participation aux séries éliminatoires — est la capacité de restreindre sa concentration sur la tâche immédiate. Même si le capitaine Daniel Alfredsson voit d’un bon œil l’opportunité qui se présente à son équipe ce soir, il est aussi très conscient que les Sénateurs n’ont remporté qu’une seule victoire en quatre affrontements contre le Tricolore jusqu’à présent cette saison.

« Nous devons encore nous concentrer sur l'exécution du travail (ce soir) et éviter de regarder trop loin, a déclaré Alfredsson. Nous voulons nous concentrer sur notre jeu et sur les façons de nous améliorer. Il faut rester dans le présent. Je sais que cela peut être un peu ennuyeux, mais c'est ce que nous devons faire. Nous savons que si nous jouons bien, nous gagnons. Et si nous gagnons, nous atteindrons la première place.

« Nous allons poursuivre le processus, et ne pas penser à la première place, mais plutôt à la façon d’y parvenir. »

En d'autres termes, les Sénateurs peuvent contrôler uniquement ce qui se passe dans leurs propres matchs. Le sort des Bruins — et celui de toute autre équipe dans le tableau des séries éliminatoires — est hors de leur contrôle.

« Nous devons continuer à jouer du bon hockey et cumuler les victoires, et non pas nous concentrer sur ce qui se passe autour de nous, a déclaré le centre des Sénateurs Jason Spezza. Si nous pouvons prendre soin de la façon dont nous jouons, les choses se placeront d'elles-mêmes au bout du compte. »

Jetez un coup d’œil un peu plus près au calendrier et vous verrez que les Sénateurs et les Bruins doivent croiser le fer à la Place Banque Scotia, le 5 avril. Il s’agira de l’avant-dernier match de la saison pour les deux équipes et il pourrait bien s’avérer décisif pour les grands honneurs dans la section Nord-Est — et de l'avantage de la patinoire au premier tour des séries éliminatoires.

« Si nous pouvons maintenir le rythme (avec les Bruins) ici, il pourrait s’agir d’un match déterminant pour l’avantage de la glace, a déclaré Alfredsson. J'espère que nous pourrons réussir. Il pourrait s’agir d’un match significatif, une sorte de préparatif pour les séries éliminatoires. Qui sait? Mais il faut d’abord prioriser Montréal. »

En bref

L’époustouflant Erik Karlsson pourrait établir une nouvelle norme de franchise au chapitre des buts en une saison par un défenseur, s’il parvient à inscrire son 20e filet ce soir. Il y a peut-être seulement le meilleur buteur de la Ligue nationale de hockey Steven Stamkos, du Lightning de Tampa Bay et qui a atteint le plateau des 50 plus tôt cette semaine, qui devance Karlsson, alors qu’il a allumé la lucarne 11 fois au cours de ses 14 derniers matchs. « Je me retrouve dans des situations où j’ai été en mesure de marquer et les choses vont bien pour moi, a déclaré Karlsson. J'espère que ça va continuer. » L’attaquant Bobby Butler revient dans l’alignement des Sénateurs ce soir à la place de Kaspars Daugavins. « Butler collabore un peu plus en attaque et contre Montréal, nous aurons besoin d’un peu plus de mordant à l’avant », a déclaré l'entraîneur-chef Paul MacLean pour expliquer ce changement. « Nous avons de la profondeur et nous essayons d’évaluer des joueurs un match à la fois, afin de déterminer qui pourra nous donner une meilleure chance de gagner. » Le duel de gardien de but opposera les mêmes belligérants que lors du match de mercredi, lorsque le Tricolore l’a emporté par 3-2 en fusillade. Ben Bishop effectuera un cinquième départ consécutif pour Ottawa, tandis que Carey Price sera de retour devant le filet pour le Tricolore.


En voir plus