Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs souhaitent créer l'égalité

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa s’étaient donnés une mission lorsqu’ils ont mis les pieds à Pittsburgh en début de semaine.


Ils disposent d’une autre chance d’accomplir cette mission ce soir au Mellon Arena, alors qu’ils se mesureront aux Penguins pour le 2e match de leur série de quart de finale de l’Association de l’Est (19 h, RDS, 104,7 FM).

Les Penguins ont remporté le premier duel de la série de façon convaincante mercredi soir, avec un jeu blanc de 4-0, alors que les Sénateurs héritent de la pression d’éviter de se retrouver avec un déficit de 2-0.

« Ce sera un match important », a déclaré le centre Jason Spezza après la séance d’entraînement de l’équipe dans « l’Igloo. » « Nous ne voulons pas nous retrouver avec un retard de deux matchs. Nous sommes venus ici avec la ferme intention d’égaler la série et nous avons une bonne occasion de soutirer une victoire ce soir. »

Même si Spezza a admis que « nous n’allons pas gagner ce match en première période ou dans les cinq premières minutes », les Sénateurs veulent certainement éviter un début de match comme celui de mercredi, alors que Gary Roberts avait ouvert la marque pour les Penguins à seulement 1:08 et ces derniers menaient déjà 2-0 alors qu’il restait encore 13 minutes à faire.

« Il nous faut connaître un meilleur début de rencontre, de dire Spezza. C’est beaucoup plus facile de jouer lorsque nous avons une avance, surtout avec le nombre élevé d’absents dans notre équipe. Il serait plus avantageux pour nous d’obtenir le premier but et de jouer un peu plus défensivement par la suite pour limiter leurs chances de marquer, plutôt que de jouer constamment du hockey de rattrapage. »

Dans l’espoir de provoquer des choses en attaque, l’entraîneur-chef et directeur général Bryan Murray a modifié ses trios pour le 2e match. Il a désigné le fougueux attaquant Martin Lapointe sur le premier trio, aux côtés de Spezza et de Dany Heatley. La recrue Nick Foligno évoluera avec Cory Stillman et Antoine Vermette sur la deuxième unité.

« J’ai bien hâte », a déclaré Foligno à propos de l’occasion de jouer un rôle plus  important. « C’est une excellente opportunité et j’espère être en mesure de répondre aux attentes et de combler le vide laissé par les éclopés. J’espère pouvoir faire partie de la solution et aider à marquer des buts. »

Même si plusieurs estiment que les Sénateurs doivent absolument gagner ce soir afin d’espérer avoir une chance de gagner cette série, Murray n’est pas aussi alarmiste.

« Nous voulons gagner ce soir. Nous voulons jouer beaucoup mieux que l’autre soir (mercredi), dit-il. J’ai déjà vécu des séries où nous accusions un retard de 3-0 et avons perdu par la marque de 7-2 à quelques reprises et revenir de l’arrière pour l’emporter. Cette situation ne se produit pas souvent, mais elle demeure possible.

« Donc, je ne lance pas la serviette, peu importe l’issu du match (de ce soir). »

Volchenkov en mesure de jouer

Le défenseur Anton Volchenkov, qui a été atteint par un foudroyant lancer frappé de Evgeni Malkin lors du premier match et qui a nécessité 15 points de suture, a déniché un casque avec un grillage complet qui protègera sa blessure. Murray prévoit que son expert en tirs bloqués sera en uniforme ce soir. « Il prendra la décision, a dit Murray. Nous verrons comment il se sentira après la période d’échauffement et si le casque est approprié. Je crois qu’au niveau de la plaie, tout est bien. S’il se sent bien, il jouera. Il dit que c’est ça, le hockey. Il faut parfois jouer blessé. C’est son attitude. »

Nouvelles de l’infirmerie

Avec les rumeurs persistantes au niveau des médias à l’effet que certains des éclopés des Sénateurs – le capitaine Daniel Alfredsson, Mike Fisher et Chris Kelly – pourraient effectuer un retour au jeu avant la fin de la présente série, Murray a précisé aujourd’hui que cela était plutôt improbable. « J’espère que Chris sera en mesure de recommencer à patiner au cours des prochains jours, dit-il. Mais il est toujours enflé et tendu. Je ne pense pas qu’il pourra jouer avant au moins quatre ou cinq jours. Dans le cas de Fish, c’est à long terme. Pour Alfie, je dirais sensiblement la même chose, donc pas de sitôt. »


En voir plus