Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs se concentrent sur les Islanders

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Pendant deux saisons, un affrontement contre cette formation signifiait pratiquement deux points dans la poche pour les Sénateurs d’Ottawa.


Mais il ne faut surtout pas penser que les Sénateurs prendront les choses à la légère lorsqu’ils sauteront sur la patinoire du Nassau Veterans’ Memorial Coliseum ce soir, pour se mesurer aux Islanders de New York, à Uniondale.

Et non seulement parce que les Sénateurs ont subi la défaite à leurs trois derniers matchs et qu’ils ont une fiche ordinaire de 3-4-1 à leurs huit derniers départs après un début de campagne époustouflant de 13-1-0.

Avec une fiche de 12-8-1, les Islanders surprennent dans la section Atlantique, alors qu’ils se battent contre les Rangers de New York, les Flyers de Philadelphie, les Devils du New Jersey et les Penguins de Pittsburgh.

Les Islanders déjouent les prédictions jusqu’à présent, même après avoir perdu Ryan Smyth au profit de l’Avalanche du Colorado – signé à titre de joueur autonome – ainsi qu’un marqueur de 40 buts Jason Blake, qui s’aligne maintenant avec les Maple Leafs de Toronto.

« Ils ont surpris bien des gens qui ne les connaissent pas beaucoup », a déclaré le centre des Sénateurs Randy Robitaille, qui a joué pour les Islanders la saison dernière et qui a aidé cette formation à se classer pour les séries éliminatoires au tout dernier jour du calendrier régulier. « Ils ont perdu plusieurs joueurs, mais ils ont su se replacer et ils ont connu un bon départ.

« Vous n’entendez pas beaucoup parler d’eux. Habituellement, il était surtout question des Rangers ou des Devils. Mais Teddy (Nolan, l’entraîneur) a pris la barre de cette équipe l’an dernier et il a fait de l’excellent travail. Il a transformé cette formation, en quelque sorte. »

Ceci dit, les Sénateurs ont eu le dessus sur les Islanders pendant deux saisons consécutives jusqu’à présent, avec un dossier de 8-0-0 et une fiche de 36-13 au chapitre des buts.

Depuis le 12 février 1996, les Sénateurs ont présenté un dossier exceptionnel de 30-4-8 contre les Islanders. Mais ces chiffres ne veulent plus rien dire, selon l’ailier Dany Heatley.

« Le passé, c’est le passé, dit-il. Ils forment une bonne équipe. »

L’entraîneur-chef  John Paddock voit en les Islanders une équipe prospère à cause des performances de la brigade défensive, composée des Brendan Witt, Radek Martinek, Andy Sutton, Chris Campoli et Bryan Berard. Ils forment une muraille devant le gardien Rick DiPietro, qui a une fiche de 11-7-1 et une moyenne de buts alloués de 2,31.

« Les Islanders connaissent du succès en raison de leur défensive, de dire Paddock. Ce n’est pas l’effet du hasard, ce n’est pas éphémère.

« Ils sont efficaces à cause de leur défensive. Je crois que lorsqu’une équipe possède un bon groupe de défenseurs et qu’elle peut apporter différentes choses, elle possède une base solide pour être compétitive chaque soir. C’est ce qu’ils représentent. »

Robitaille n’est pas très surpris des succès des Islanders. Il fait référence au coriace vétéran Mike Sillinger et au robuste attaquant Trent Hunter, des joueurs qui offrent de solides performances à chaque match.

« Ils sont très méconnus de plusieurs, mais ayant joué avec eux, je l’ai constaté, d’exprimer Robitaille. Lorsque Ricky performe bien, il est l’un des meilleurs. Un bon gardien peut faire toute une différence. »

Les Sénateurs miseront sur le gardien Ray Emery pour le match de ce soir (19 h, RDS, Team 1200). Ils seront de retour jeudi soir pour recevoir la visite des Predators de Nashville, à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, 104,7 FM).


En voir plus