Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs : pour les affaires et la collectivité

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Parlons affaires avec les Sénateurs d’Ottawa.

Mettre les efforts nécessaires pour connaître du succès en séries éliminatoires est une mission quotidienne pour les entraîneurs, les joueurs et les dirigeants dans la Ligue nationale de hockey.

Dans une salle Coliseum de la Place Banque Scotia remplie de titulaires de siège de saison, les Sénateurs ont inauguré mercredi leur campagne « Parlons affaires », qui vise à propager davantage le message au sujet de l'impact positif que de faire affaire avec le club.

Utilisant ce programme de marketing interentreprises comme tremplin, les Sénateurs espèrent vendre 500 nouvelles paires de sièges de la saison dans les niveaux 100 et 200 de la Place Banque Scotia, ce qui permettrait à l'équipe de se rapprocher de son objectif ultime de 13 000 abonnements saisonniers. Les projections actuelles sont de 11 500 abonnements signés pour la saison 2012-2013.

« Nous voulons remplir l’amphithéâtre de partisans des Sénateurs et pour ce faire, nous avons besoin de croitre notre bassin d’abonnés (de saison) », a déclaré le président des Sénateurs, Cyril Leeder. « Lorsque nous parviendrons à obtenir le nombre désiré de titulaires de siège de saison, nous pensons que nous serons en mesure remplir le bâtiment avec des partisans des Sénateurs sur une base quotidienne. Ce faisant, ça donnerait une atmosphère spéciale afin d'aider l'équipe, qui mérite d'avoir la meilleure foule possible. »

C'est le cas particulièrement lors des visites des Canadiens de Montréal et des Toronto Maple Leafs, de dire Leeder, que les Sénateurs souhaitent que leurs propres partisans « reprennent le Coffre-fort. »

« Nous ne pouvons pas nous contenter de le faire pour 35 matchs, mais pas pour les six autres (contre Montréal et Toronto) », a-t-il dit.

Cette nouvelle initiative est destinée aux petites et moyennes entreprises, de dire Leeder. Dans la dernière année, les Sénateurs ont mis en place des plans de versements de 12 mois afin de rendre l’achat de forfait plus accessible. Les gens d'affaires ont également exprimé leur intérêt pour des forfaits qui incluent un souper, un aspect que le club prévoit améliorer au cours de la prochaine campagne.

« Nous demandons aux dirigeants du milieu des affaires de la région de nous accorder 15 minutes afin de leur démontrer de quelle façon un partenariat et des sièges de saison des Sénateurs peuvent être gagnant-gagnant pour les deux parties », a déclaré le vice-président du marketing des Sénateurs, Jeff Kyle. « Notre région est composée de passionnés, de consommateurs fidèles et d’employés qui connaissent bien notre marque.

« Nous estimons qu’il y a encore place pour sensibiliser les entreprises de notre communauté sur les avantages que peuvent en résulter un partenariat avec l’organisation des Sénateurs. »

Les titulaires de siège de saison présents au dîner ont aussi rencontré les espoirs qui participent au camp de perfectionnement des Sénateurs cette semaine. Leeder croit fermement que les partisans se sont identifiés au mouvement jeunesse actuel en cours à Ottawa.

« Je pense qu'ils aiment bien cela, a-t-il dit. Une raison qui peut expliquer cela en partie est le fait que les amateurs de hockey à Ottawa et au Canada sont assez intelligents et ils se rendent compte que si nous ne sommes pas une équipe d'élite ou sur une cure de rajeunissement, nous ne sommes pas sur la bonne voie. Il y a de belles choses qui se passent maintenant avec nos (jeunes) joueurs.

« Nous avons eu quelques bons espoirs l'année dernière et le groupe qui arrive cette année est sans doute encore mieux que celui de l'an dernier. Ils vont exercer de la pression pour des postes et l'avenir s'annonce plutôt bien. »

Les Sénateurs ont été aussi efficaces à l’extérieur de la patinoire, dans la communauté. Depuis 2002, des événements spéciaux comme la Coupe Capitale Bell, le Week-end du Match des étoiles 2012 de la LNH et le mondial junior 2009 ont généré plus de 425 millions $ en activité économique dans la région. De plus, la Fondation des Sénateurs a joué un rôle prédominant dans la réalisation de la Maison de Roger et la Patinoire des rêves devant l’Hôtel de ville d’Ottawa. Le club et sa fondation ont recueilli plus de 65 millions de dollars, un montant qui a été réinvesti dans des initiatives communautaires partout dans l'est de l'Ontario et l'ouest du Québec.

Les détails de ces contributions se retrouvent dans le bilan communautaire de la Fondation des Sénateurs.

En voir plus