Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs optimistes de voir Regin au premier match

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs Peter Regin a été blessé de nouveau à l’épaule gauche lors du match de mardi, un revers de 5-3 face aux Maple Leafs de Toronto à la Place Banque Scotia. Son état est évalué au jour le jour, mais l’équipe a bon espoir qu’il sera de l’alignement pour le premier match de la saison, le 7 octobre à Detroit (Photo par Jeff Vinnick/NHLI via Getty Images).
La nouvelle, du moins jusqu'à présent, ne semblait pas aussi dévastatrice que l’on pouvait croire.


Autant pour Peter Regin que les Sénateurs d'Ottawa.

Il y avait un soupçon d'optimisme jeudi, alors que l’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, a livré une mise à jour sur l'état de Regin, qui a quitté le match hors-concours de mardi soir contre les Maple Leafs de Toronto à la Place Banque Scotia au début de la première période, se blessant à l’épaule gauche – la même qui a fait l’objet d’une chirurgie en mars dernier.

Même si Regin n’est pas revenu au jeu pour le reste du match contre les Leafs, MacLean n'est pas prêt à écarter la possibilité de voir le centre danois rejoindre l'équipe à temps pour l’ouverture de la saison, le 7 octobre à Detroit contre les Red Wings. Mais il est peu probable qu'il sera en uniforme jeudi soir, alors que les Sénateurs mettront un terme à leur calendrier préparatoire à Boston contre les Bruins (19 h, non télévisé, Team 1200).

« Je crois qu’il doit subir d’autres tests. En attendant de connaître les résultats, son état sera évalué sur une base quotidienne », a déclaré MacLean après la séance d’entraînement sur la glace du Bell Sensplex, jeudi. « Je suis optimiste (au sujet de sa participation au premier match), mais sans plus. »

C'est un coup dur pour Regin, 25 ans, qui a travaillé fort au cours de l’été pendant sa convalescence suite à sa chirurgie à l'épaule. Il a été l'un des joueurs des Sénateurs les plus efficaces lors du calendrier préparatoire, évoquant les souvenirs du joueur qui avait brillé lors de la première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley contre les Penguins de Pittsburgh en 2010.

« Mes attentes envers lui étaient qu’il redevienne ce bon joueur, a déclaré MacLean. Je crois que c'est ce que nous avons pu obtenir de lui. Son rendement était bien près de celui qu’il avait offert il y a deux ans en séries éliminatoires. Lorsqu’il reviendra, nous espérons qu’il fera la même chose.

« Lors des parties qu’il a disputées (pendant le calendrier préparatoire), il était un joueur très important au camp d'entraînement. Il connaissait un bon camp et nous sommes déçus pour lui présentement, mais nous sommes optimistes quant à la possibilité qu’il effectue un retour (bientôt). »

Les ennuis de Regin combinés avec la perte de Jesse Winchester, qui s’est blessé lors du week-end d'ouverture du camp d'entraînement, pourraient changer la dynamique de certaines batailles pour des postes à l’attaque. Le jeune prolifique Mika Zibanejad, qui lutte déjà sérieusement pour une place dans l’alignement pour le premier match, et le Français Stéphane Da Costa sont également impliqués dans ces batailles.

« Cela ouvre la porte plus grande pour eux », a reconnu MacLean.

Entre-temps, les Sénateurs ont effectué leurs premières coupes d’envergures au camp d’entraînement jeudi, retranchant 20 joueurs de leur alignement. Les défenseurs Tim Conboy, Eric Gryba et Craig Schira ont été cédés aux Senators de Binghamton dans la Ligue américaine, tout comme les attaquants Louie Caporusso, Pat Cannone, Corey Cowick, David Dziurzynski, Derek Grant, Wacey Hamilton, Francis Lessard, Corey Locke, Jim O’Brien, Mark Parrish et André Petersson.

De plus, Ottawa a libéré cinq joueurs — le gardien Brian Stewart, les défenseurs Josh Godfrey et Bobby Raymond ainsi que les attaquants Jack Downing et Maxime Gratchev — de leur contrat d’essai en plus d’avoir retourné l’attaquant Darren Kramer aux Chiefs de Spokane dans la Ligue de hockey de l’Ouest.

Il reste 31 joueurs au camp, soit quatre gardiens, 10 défenseurs et 17 attaquants.


En voir plus