Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'entraîneur brasse les troupes

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Craig Hartsburg et les Sénateurs d’Ottawa doivent refaire leurs devoirs.


Au lendemain d’une décevante sortie, qui s’est soldée par un revers de 4-1 à domicile face aux Thrashers d’Atlanta mardi soir, Hartsburg a décidé de modifier en profondeur ses trois. Lorsque les Sénateurs sauteront sur la patinoire contre les Devils à Newark, au New Jersey, vendredi soir (19 h, RDS, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM), Daniel Alfredsson, Dany Heatley et Jason Spezza évolueront chacun sur un trio différent.

Même si Hartsburg et ses adjoints n’ont pas encore déterminé la composition des trios, il a admis qu’il doit essayer quelque chose de différent afin de mettre un terme aux difficultés en offensive. Les Sénateurs n’ont marqué que quatre buts à leurs quatre derniers matchs et, avec un total de 67 buts en 29 rencontres jusqu’à présent, il s’agit de la formation qui a marqué le moins dans la Ligue nationale de hockey.

« Je crois que, pour l’instant, la meilleure solution est de les voir évoluer sur des trios différents », a déclaré Hartsburg à propos de ses gros canons offensifs. « Ce sont trois excellents joueurs du circuit et je crois en eux. Je crois qu’ils peuvent aider un trio à mieux performer.

« Dans le passé, nous leur avons fait confiance pour jouer ensemble afin de transporter l’équipe. À partir de ce que j’ai vu jusqu’à maintenant, il est évident que cela ne semble pas en voie de survenir. Les équipes sont plus coriaces maintenant. Nous sommes allés à l’étranger (la semaine dernière) et ils n’ont pas eu de chances de marquer. Vous pouvez porter un peu de blâmes sur eux, mais il faut aussi regarder ce que les adversaires font pour les freiner. Nous devons changer l’approche de notre équipe. »

Alfredsson accueille bien ce changement, admettant « que nous ne travaillons pas bien ensemble en ce moment et nous ne marquons pas de but. Nous devons être en mesure d’améliorer une ligne d’attaque et cela représente un bon défi pour tout le monde. Nous devons trouver des solutions. »

Spezza ajoute : « Nous n’avons pas marqué au cours des trois ou quatre derniers matchs et nous ne gagnons pas. Je suis convaincu que si nous avions produit, il (Hartsburg) aurait conservé la même formule.

« Nous sommes prêts à essayer toute possibilité actuellement. Nous devons tout tenter pour devenir une meilleure équipe. Nous voulons trouver des façons de travailler qui fonctionnent. »

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, ne reste pas assis les bras croisés pendant que son équipe, qui présente un dossier de 11-13-5 et qui occupe le 12e rang dans l’Association de l’Est, à six points d’une place en séries éliminatoires. Murray a déclaré aux journalistes aujourd’hui qu’il a exploré des possibilités de transaction, mais rien de concluant ne s’est concrétisé afin d’améliorer la formation.

« J’aimerais faire quelque chose pour secouer l’équipe, question de donner une impression aux joueurs que nous tentons d’améliorer les choses, mais, pour le moment, cette option ne semble pas possible », a-t-il dit.

Murray croit toujours qu’il a assemblé un groupe qui peut être compétitif chaque soir, sans être une formation d’élite. Il est aussi outré que son personnel d’entraîneurs par le manque de production.

« En regardant certains joueurs qui marquaient régulièrement auparavant, nous devrions avoir suffisamment de munitions, dit-il. C’est décevant de voir que nous ne parvenons pas à marquer des buts. Nous avons le talent nécessaire et la responsabilité ne revient pas à l’entraîneur, au directeur ni au coéquipier, mais au joueur qui doit donner l’effort. »

Hartsburg était le plus bouleversé par le travail des Sénateurs, mardi soir. En réaction, il a terminé la séance d’entraînement d’aujourd’hui en soumettant ses joueurs à 12 minutes de patinage intensif sans arrêt, un geste qu’il dit ne pas avoir prémédité.

« Ce qui me déçoit le plus est notre éthique de travail, autant collectivement qu’individuellement, dit-il. Certains joueurs ne travaillent pas assez fort. Cette équipe doit travailler.

« Nous allons voir ce que les changements de trios donneront, question de savoir s’il y aura davantage de travail, plutôt que de compter sur un trio qui transporte l’équipe. Il faut se mettre dans la tête qu’il faut travailler, que ce soit sur le premier ou le quatrième trio. Si nous pouvons commencer par cela, peut-être que cela donnera des signes encourageants. »

Bloc-notes

Alfredsson et les attaquants Chris Neil et Jesse Winchester ont obtenu un congé d’entraînement, afin de soigner quelques petites blessures, mais Hartsburg a indiqué que les trois joueurs seront en uniforme contre les Devils... Alex Auld (9-7-4) sera de retour devant le filet vendredi... Il reste moins de 1 000 billets pour le match de samedi contre les Stars de Dallas (19 h, non télévisé, 104,7 FM), la dernière apparition des Sénateurs à la Place Banque Scotia avant la tenue du Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF, la semaine prochaine.


En voir plus