Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le Triumvirat au Match des étoiles

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Voici les étoiles des Sénateurs d’Ottawa.


Le premier trio de l’équipe aura l’occasion de montrer son talent parmi les grandes vedettes de la Ligue nationale de hockey.

Le centre Jason Spezza et l’attaquant Dany Heatley ont appris vendredi qu’ils seront de la formation de l’Association de l’Est, lors de la présentation du Match des étoiles 2008 de la LNH le 27 janvier, au Philips Arena d’Atlanta. Ils se joindront à leur compagnon de trio et capitaine des Sénateurs, Daniel Alfredsson. Ce dernier a été choisi sur la formation partante via le scrutin des amateurs.

« C’est réjouissant que nous irons ensemble tous les trois », a déclaré Spezza, qui en sera à sa première présence au match des étoiles. « Je crois que nous sommes la raison qui explique que nous avons été choisis tous les trois. Nous nous entraidons l’un et l’autre. Danny et Dany sont les raisons qui expliquent pourquoi je serai de la partie.
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson (à gauche) sera accompagné par Jason Spezza (au centre) et Dany Heatley au Match des étoiles 2008 de la LNH, le 27 janvier à Atlanta (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).

« Nous tentons chacun de notre côté à aider l’autre à devenir meilleur et je crois que cela réussit jusqu’à présent. Le fait d’y aller avec des coéquipiers rend la chose encore plus spéciale. »

Alfredsson a indiqué que le choix de ses deux coéquipiers était bien mérité.

« Ils jouent de l’excellent hockey cette année jusqu’à présent et je suis convaincu que les amateurs sont très heureux de les voir là-bas », dit-il.

Heatley ajoute : « C’est toujours un honneur. C’est une fin de semaine plaisante et c’est toujours amusant d’être avec tous ces joueurs. Je suis content de pouvoir y aller avec Spezza et Alfie. »

Est-ce que le gros trio d’Ottawa pourrait être réuni à un moment donné pendant le match des étoiles?

Peu probable, selon l’entraîneur-chef des Sénateurs, John Paddock, qui dirigera l’équipe de l’Est.

« Je ne crois pas qu’ils vont se retrouver ensemble, dit-il. Ce match se doit d’être amusant et excitant. Ce serait ennuyeux pour eux de se retrouver ensemble. »

« Il y a tellement de bons joueurs auxquels je peux leur donner une chance de jouer avec », d’ajouter Paddock, suggérant qu’il aimerait voir Spezza œuvrer aux côtés du franc-tireur des Thrashers d’Atlanta, Ilya Kovalchuk ou la grande vedette des Capitals de Washington Alex Ovechkin, les deux meilleurs marqueurs de la LNH.

Mais Heatley ne serait pas fâché d’effectuer une présence ou deux avec ses compagnons de trio des Sénateurs.

« Nous jouons ensemble à tous les jours, mais je crois que ce serait amusant d’évoluer ensemble dans ce contexte particulier », a déclaré Heatley, qui avait remporté le titre de joueur par excellence du match des étoiles en 2003 avec une performance de quatre buts. « Habituellement, tu joues un peu avec tout le monde dans ce genre de match, donc on ne sait jamais. »

Paddock a admit qu’il était déçu que le défenseur Chris Phillips n’a pas été retenu pour le match au Philips Arena.

« Ce type de défenseur n’est pas souvent choisi, voire rarement, dit-il. C’est dommage. Le match des étoiles est pourtant synonyme de divertissement, habiletés et offensive. On connaît la tendance lorsque vient le temps de choisir (la composition des équipes).

« Il n’y a pas grand-chose qu’il (Phillips) peut faire. Il peut difficilement faire mieux que ce que l’on voit de lui au cours des deux dernières saisons. »

De leur côté, Alfredsson, Heatley et Spezza apporteront leurs compétences offensives au match des étoiles. Alfredsson, qui en sera à sa cinquième présence au match des étoiles, occupe le cinquième rang des marqueurs de la ligue, ex-aequo avec Henrik Zetterberg, des Red Wings de Detroit (56 points), tandis que Heatley est à un point derrière. Spezza partage le neuvième rang avec Ovechkin (52), même s’il a raté six matchs en raison d’une blessure à l’aine, et il domine la LNH au chapitre des points par match (1,44).


En voir plus