Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le nouvel instructeur de Binghamton ravi de revenir chez les pros

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le nouvel entraîneur-chef des Senators de Binghamton, Kurt Kleinendorst, a mené les É.-U. à la médaille d’or au Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans 2010 de l’IIHF, qui a eu lieu au Bélarus (Photo par Dave Arnold/USA Hockey).
Kurt Kleinendorst a savouré chaque instant de la conquête de l’or pour son pays.


Mais l’homme de 49 ans natif du Minnesota, qui a mené les États-Unis aux grands honneurs lors du Championnat mondial de hockey des moins de 18 ans 2010 de l’IIHF plus tôt cette année au Bélarus, est très ravi de revenir dans les rangs du hockey professionnel avec les Senators de Binghamton.

« Ce fut une opportunité », a déclaré Kleinendorst aujourd’hui à propos de la conquête de l’or avec les Américains. « Mais la seule chose que je savais plus que tout, c'est que je voulais revenir chez les pros.

« Obtenir cette opportunité et au sein d’une organisation comme celle des Sénateurs, c’est tout un coup de circuit pour moi. Je reviens là où je le voulais. J’aime le calibre professionnel. »

Les Sénateurs furent très heureux aussi d’annoncer la nomination de Kleinendorst comme entraîneur-chef des B-Sens, un poste qui était vacant depuis le départ de Don Nachbaur à la fin de la dernière saison. Il a rapidement impressionné la direction des Sénateurs alors que le directeur général adjoint Tim Murray a souligné la passion qu’il a pour le sport et ses habiletés en tant qu’instructeur.

« Juste par la façon dont il parle, on peut dire sans hésiter qu’il connait le sport, a dit Murray. Il était à la barre de l’équipe (américaine) des moins de 18 ans l’an dernier, mais il possède une vaste connaissance de la Ligue nationale et de plusieurs équipes, ainsi que les restrictions pour le plafond salarial pour certains joueurs. Plusieurs autres types ignorent ce genre de choses.

« Il semble avoir gardé le cap et un grand intérêt à ce qui se passe dans la Ligue nationale et la Ligue américaine. Aussi, il semble être un entraîneur de carrière. »

Son expérience avec un groupe d’adolescents au sein du programme de développement de l’équipe nationale de hockey des États-Unis, basé à Ann Arbor au Michigan, devrait bien lui servir au sein de l’équipe des B-Sens qui devrait comporter son lot important de jeunes joueurs pour la prochaine campagne.

« Nous avons besoin davantage d’un enseignant et d’un communicateur plutôt que d’une personne f stricte en matière de discipline, de dire Murray. Il peut le faire, il peut mettre sur pied à terre, mais il n’est pas comme ça. Il enseigne, il étudie le jeu et il est un excellent communicateur. À ce stade-ci dans notre organisation, il est le type qu’il nous faut pour nos jeunes joueurs. »

Mais ne vous y trompez pas. Kleinendorst, qui a passé neuf ans au sein de l’organisation des Devils du New Jersey, dont trois ans à la barre des Devils de Lowell dans la LAH, est conscient que le fait de gagner et le perfectionnement peuvent former un tout. Cela devrait plaire aux amateurs de Binghamton, qui sont impatients de revoir du hockey des séries éliminatoires au Broome County Veterans' Memorial Arena.

« Nous sommes au stade de développer ces jeunes joueurs qui représentent l’avenir des Sénateurs à Ottawa et cela sera toujours une priorité, a déclaré Kleinendorst. Mais en même temps, nous devons gagner des matchs et j’ai toujours cru que les deux éléments pouvaient aller ensemble. Je pense que lorsque la machine démarrera, nous serons en mesure de développer ces jeunes et qu’ils seront prêts pour leur tour à Ottawa.

« Nous devons aussi gagner des matchs. C’est notre priorité, mais nous allons porter aussi une attention aux détails et à la discipline... Gagner, c’est important. Lorsqu’on parle de développement, c’est beaucoup plus facile de le faire dans une ambiance positive. »


En voir plus