Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le moment fatidique pour les espoirs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
C’est le temps de passer aux choses sérieuses pour les joueurs qui espèrent mériter l’un des quelques rares postes disponibles au sein de l’alignement des Sénateurs d’Ottawa.


Les Sénateurs sauteront sur la patinoire ce soir contre les Flyers de Philadelphie à London, Ont. (19 heures, Team 1200, Rogers Television), dans le cadre du premier d’une série de sept matchs préparatoires avant le calendrier régulier, qui débutera le 3 octobre.

Chacune de ces rencontres hors-concours constitue un outil précieux pour l’entraîneur-chef John Paddock et son personnel, afin de finaliser l’alignement en vue du premier match de la saison contre les Maple Leafs de Toronto.

L'attente est terminée pour les espoirs des Sénateurs, qui ont hâte de montrer leurs talents contre les Flyers de Philadelphie, en match préparatoire ce soir à London, Ont.
Après un peu plus de trois jours d’entraînement et de conditionnement physique, les joueurs qui seront en uniforme ce soir ont bien hâte de se retrouver dans le feu de l’action.

« Je crois que tout le monde aime être en véritable situation de jeu », a déclaré Paddock après une séance intensive de conditionnement mardi matin, à la Place Banque Scotia. « Tout le monde a hâte de croiser le fer avec d’autres équipes, d’autres chandails. »

« Cela leur donne l’occasion de prouver qu’ils ont leur place au sein de l’organisation, de dire Paddock, qui admet toutefois qu’il n’y a pas beaucoup de postes offerts. Un, peut-être deux, tout au plus. »

Parmi les joueurs qui cherchent à se tailler un poste, on retrouve un mélange intéressant de vétérans expérimentés et de recrues avides, qui auront une chance de montrer leurs talents ce soir.

Chez les recrues, il y a Nick Foligno, le premier choix au repêchage des Sénateurs en 2006. Il y a beaucoup d’attention autour du fils de l’ancien joueur Mike Foligno, qui est conscient qu’il a une occasion de s’illustrer.

« Je vais faire ce qu’on va me demander, a indiqué Foligno, âgé de 19 ans. Ils voient en moi un joueur travaillant et combatif et c’est ce que j’entends leur montrer. C’est pourquoi je suis ici et je veux prouver que je peux jouer dans ce calibre.

« Il s’agira de ma première occasion ce soir et je veux travailler fort pour montrer aux entraîneurs de quoi je suis capable. »

Ensuite, il y a le vétéran de 19 saisons dans la LNH, Luke Richardson, qui espère que son expérience et son leadership aura un impact à la ligne bleue des Sénateurs.

« Je pense que cela a une importance en plus d’amener un certain élément de sagesse, de dire Richardson, 38 ans. Je pense que je peux apporter ces éléments non seulement en matchs hors-concours, mais tout au long de la saison. »

Paddock aime ce qu’il voit de Richardson jusqu’à présent.

« Je crois qu’il est très solide, d’indiquer Paddock. Il a répondu à nos attentes jusqu’à maintenant sur la patinoire … Nous étions conscients que son expérience et son leadership seraient des facteurs importants. »

Originaire d’Ottawa, Richardson a été emballé par la route des Sénateurs jusqu’en finale de la Coupe Stanley, le printemps dernier, et il était heureux de signer à titre de joueur autonome avec l’équipe de sa région natale. Maintenant, il veut prouver qu’il peut aider l’équipe lors des prochaines séries éliminatoires.

« Pour moi, les matchs hors-concours représentent une occasion de pouvoir montrer ce que je peux faire, confie Richardson. « Je crois que tout le monde a vu ce que je peux faire, mais je veux prouver que je peux encore en donner.

« Je pense que je peux aider l’organisation et je souhaite que cela soit aussi réciproque. »


En voir plus