Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'avenir commence maintenant pour les jeunes espoirs des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La nouvelle acquisition des Sénateurs, Ryan Potulny, espère montrer qu'il pourra jouer sur une base régulière dans la LNH comme ce fut le cas la saison dernière avec les Oilers d'Edmonton (Photo par Debora Robinson/NHLI via Getty Images).
À plusieurs égards, c’est comme un camp d’entraînement qui survient plusieurs mois d’avance.


C’est du moins le cas pour plusieurs joueurs des Sénateurs d’Ottawa qui sont impatients de prouver des choses dans l’espoir de faire partie des plans de l’équipe dans la nouvelle direction qu’elle a entreprise. Après une période mouvementée sur le plan des échanges, alors que six vétérans ont quitté la formation, plusieurs postes devront certainement être pourvus.

« Nous bataillons pour des postes ici », a déclaré l’attaquant Colin Greening, qui est de retour à Ottawa après avoir été rappelé pour la troisième fois de la Ligue américaine. « Donc, il est important pour des joueurs comme nous qui arrivent de Binghamton d’être en mesure de performer et de montrer que l’on peut rivaliser à ce niveau. »

Quelques autres candidats se sont ajoutés dans la course lundi après les tractations à la dernière journée des transactions, soit l’attaquant Ryan Potulny qui fut acquis des Blackhawks de Chicago (en retour du défenseur Chris Campoli) et le gardien de but Curtis McElhinney par l’entremise du ballottage. Les deux nouveaux venus seront en uniforme ce soir pour affronter les Bruins de Boston à la Place Banque Scotia (19 h 30, TSN, CKOI 104,7 FM). McElhinney secondera Craig Anderson.

Un autre passager est aussi descendu du train de Binghamton. Le défenseur Derek Smith a été rappelé et il occupera le poste laissé vacant par le départ de Campoli et par la blessure au bas du corps qui ennuie Matt Carkner. Smith a disputé deux matchs avec le grand club la saison dernière, mais il se sent plus d’attaque cette fois-ci.

« Je pensais que j’étais prêt pour ce défi (l’an dernier), mais avec du recul, ce n’était peut-être pas le cas », a déclaré Smith, qui a totalisé neuf buts et 43 points en 59 matchs avec les B-Sens cette saison. « Je pense que c’est maintenant ma chance. Je connais une bonne saison là-bas à Binghamton et je veux vraiment montrer ce que je peux faire. »

Cet état d’esprit est aussi partagé par Potulny, âgé de 26 ans et qui a passé la majeure partie de la campagne 2009-2010 avec les Oilers d’Edmonton mais qui n’a pas été en mesure de percer l’alignement des Blackhawks cette saison. Étant donné les événements qui ont eu lieu à Ottawa dans l’objectif de se rééquiper pour l’avenir, l’athlète de Grand Forks, au Dakota du Nord, convient que la conjoncture lui est beaucoup plus favorable ici.

« Pour moi, c’est une chance de revenir dans la LNH », a déclaré Potulny, dont son frère aîné, Grant, a évolué pendant trois saisons à Binghamton de 2004 à 2007. « Je veux venir ici, tenter de prouver des choses et aider l’équipe. Il y a des opportunités, mais rien n’est assuré. Je suis content d’être ici et d’avoir une autre chance de montrer ce que je peux faire.

« Je vais tenter de devenir un joueur efficace dans les deux sens de la patinoire. Je crois que c’est un aspect qui est parfois négligé par d’autres joueurs. Certains joueurs arrivent et ne se soucient pas de l’aspect défensif du jeu. Dans la LNH, il faut être bon défensivement et responsable, ensuite on se préoccupe de l’aspect offensif. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, a remarqué que Potulny « a de belles aptitudes en offensive. »

« Il possède cette expérience (dans la LNH), ce qui est agréable, surtout dans un alignement comme le nôtre, a déclaré Clouston. « Il doit se présenter, jouer son jeu et continuer à progresser. »

Il y a peut-être aussi à partir d'aujourd'hui un sentiment collectif de soulagement qui se fait sentir dans le vestiaire des Sénateurs, alors que la période des transactions est enfin terminée. Maintenant, tout le monde peut se concentrer uniquement sur la tâche à accomplir pour le reste du calendrier.

« Cela va sans doute aider les choses un peu plus ici, en sachant maintenant que tout le monde va demeurer ici pour le reste de l'année », a déclaré le centre Jason Spezza. « Nous pouvons nous concentrer uniquement sur les matchs et à s’améliorer en tant qu’équipe. »

Bloc-notes

Les attaquants Chris Neil et Jesse Winchester, ainsi que le défenseur Sergei Gonchar, quitteront l’infirmerie et seront tous de retour dans la formation ce soir... L’attaquant Milan Michalek, qui a été atteint au pied par un tir lors de la victoire de 4-1 sur les Flyers de Philadelphie samedi, sera absent indéfiniment et Clouston a laissé entendre que la saison du rapide attaquant pourrait être terminée. « Il jouait très bien, a dit Clouston. Il a été très efficace au cours des deux derniers mois. Je pense que nous avons vu ce dont il est capable de faire quand son genou est en bonne santé. Donc, son absence pourrait être longue maintenant. » Le centre Pierre Regin (épaule gauche) est aussi à l’écart du jeu pour une durée indéterminée et sa saison est peut-être aussi compromise. Cependant, les Sénateurs ont bon espoir de revoir Carkner (bas du corps) et le capitaine Daniel Alfredsson (bas du dos) dans l'alignement bientôt. « Dans le cas de ces deux joueurs, nous allons nous contenter de voir les choses au jour le jour, a dit Clouston. Alfie a patiné dimanche et il a connu une bonne journée. Il a patiné à nouveau hier, mais ce ne fut pas concluant. Il a fallu qu’il prenne un peu de recul et il ne sera pas prêt pour les prochains jours. » McElhinney devrait obtenir son premier départ plus tard cette semaine, alors que les Sénateurs disputeront deux matchs en autant de soirs, soit à Atlanta jeudi (19 h, Sportsnet East, Team 1200) et contre les Rangers de New York, vendredi à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, TSN, CKOI 104,7 FM). « Nous allons certainement l’utiliser pendant quelques matchs », a dit Clouston en regardant le calendrier chargé des Sénateurs en mars. « Donc, il aura des occasions de prendre part à certaines rencontres. »


En voir plus