Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Début du camp d'été d'ÉCJ

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que la région d’Ottawa connaît sa période la plus chaude de l’année, Benoît Groulx, Dave Cameron et Willie Desjardins seront encore une fois sur la patinoire.


Au cours des quatre prochains jours à l’Université d’Ottawa, 45 joueurs, qui espèrent arborer l’unifolié au Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF, tenteront d’impressionner l’entraîneur-chef d’Équipe Canada ainsi que ses deux adjoints. Il s’agit de la première étape du processus pour former l’équipe qui représentera notre pays à la Place Banque Scotia, du 26 décembre au 5 janvier, et qui tentera de remporter une cinquième médaille d’or consécutive.

« C’est important pour eux de nous montrer ce qu’ils peuvent amener au sein de notre formation », a déclaré Groulx, qui est également l’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau dans la LHJMQ, lors d’un point de presse à l’hôtel Westin d’Ottawa. « Nous savons qu’il y a du talent, mais ce camp nous permettra de mieux connaître les joueurs.

« Je connais quelques joueurs de l’Ontario ainsi que ceux du Québec, mais il y en a plusieurs autres que je ne connais pas du tout. C’est la même chose pour Willie et Dave. Il s’agira d’une occasion pour apprendre à les connaître et d’avoir un premier aperçu de chacun d’entre eux, question de savoir quel genre de formation nous allons composer. »

Parmi les joueurs invités, notons 10 joueurs qui ont remporté l’or avec l’équipe nationale en République tchèque plus tôt cette année, soit les défenseurs Drew Doughty, Thomas Hickey, Luke Schenn et P.K. Subban, ainsi que les attaquants Zach Boychuk, Colton Gillies, Steven Stamkos, Brandon Sutter, John Tavares et Kyle Turris.
 
Stamkos (toute première sélection), Doughty, Schenn et Boychuk sont en tête de la liste des 14 joueurs invités au camp qui ont été sélectionnés en première ronde lors du Repêchage amateur 2008 de la LNH, qui a eu lieu en juin à la Place Banque Scotia. Reste à savoir si ces joueurs pourront être libérés par leur équipe respective dans la LNH. Stamkos, pour un, est susceptible de devenir un joueur d’impact à son année recrue avec le Lightining de Tampa Bay et il peut représenter une carte cachée importante pour Groulx et compagnie, lors du processus de sélection.

« Cela dépendra du nombre de joueurs qui resteront dans la LNH et ceux qui seront de retour, a dit Groulx. Il est trop tôt pour s’avancer sur l’identité de ceux qui joueront (pour Équipe Canada), ceux qui ne joueront pas ou ceux qui demeureront chez les professionnels. Toutefois, nous nous attendons de voir tous ces joueurs au camp d’été.

« Ensuite, nous allons tous débuter notre saison et nous verrons quels seront les joueurs disponibles pour la période des Fêtes. »

Le camp de juillet constitue uniquement le début du processus, d’insister Groulx.

« Le camp d’été est une occasion de laisser une bonne impression auprès des entraîneurs, mais le processus qui suit est aussi très important, dit-il. L’évaluation va se poursuivre jusqu’en décembre (jusqu’au camp de sélection final).

« Mon objectif est de rassembler la meilleure équipe et de connaître autant de succès que lors des années précédentes. »

Groulx sait exactement ce qu’il faut pour répéter l’exploit. Il s’agit d’une formule qui a fait ses preuves au sein du programme national junior pendant quatre années de suite.

« Cette équipe possède déjà une philosophie établie et nous entendons continuer dans la même veine, a dit Groulx. Nous voulons jouer notre propre style. Il faut patiner, frapper, fabriquer des jeux et jouer avec intensité. C’est de cette façon que nous avons eu du succès et rien ne sera différent (cette année). »

Alors que le tournoi sera de retour au Canada pour deux ans (Regina et Saskatoon seront les hôtes du CMJ 2010), les attentes seront encore plus grandes pour l’équipe qui soulève les passions partout au pays, chaque année pendant les Fêtes.

« Je ne crois pas qu’il y aura de la pression supplémentaire, a déclaré Groulx à propos de diriger Équipe Canada dans son patelin. « Lorsque tu diriges l’équipe canadienne junior, tous s’attendent à ce que tu gagnes l’or. Tout le monde s’attend à ce que tu connaisses du succès. Il faut préparer l’équipe afin de faire face à ce défi. »

Il ressent déjà l’engouement qui s’est créé par rapport à ce tournoi.

« Les gens ont très hâte, a dit Groulx. Le CMJ est un événement majeur dans notre pays. C’est une institution depuis longtemps. C’est une tradition de regarder le tournoi entre Noël et le jour de l’An.

« Je suis conscient que l’engouement ne fera que s’accentuer à l’approche du tournoi. »

Cliquez ici pour l’alignement d’Équipe Canada pour le camp de développement d’été.

Cliquez ici pour le calendrier du camp de développement d’été.

Pour plus de renseignements sur le tournoi, visitez le www.hockeycanada.ca/ottawa2009.


En voir plus