Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Contre les Bruins sans Alfie

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La tâche sera un peu plus ardue pour les Sénateurs d’Ottawa, alors qu’ils recevront la visite des Bruins de Boston.


L’entraîneur-chef des Sénateurs, John Paddock, a annoncé après l’entraînement matinal que le capitaine Daniel Alfredsson, qui est ennuyé par une blessure à une hanche, ne sera pas en uniforme pour le match de jeudi soir, à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM).

La blessure, qui a forcé Alfredsson à retraiter en troisième période du match de mardi, remporté par la marque de 5-2 sur les Islanders de New York, continue de l’incommoder depuis quelques jours.

« Il (Alfredsson) aurait pu jouer si nous avions été en séries éliminatoires, mais il préfère prendre le temps de se rétablir plutôt de laisser traîner les choses, a dit Paddock. Je pense qu’il est à 80 pour cent. À quatre-vingts pour cent, il est encore notre meilleur joueur, mais il ressent le besoin d’être mieux. »

Alfredsson a indiqué un peu plus tard aux journalistes qu’il ne sera pas du voyage à Toronto pour le match de samedi contre les Maple Leafs et il ne prévoit pas rechausser les patins avant lundi. Il n’a pas pratiqué avec l’équipe depuis que la blessure a ressurgi mardi dernier; il s’agit de la même qu’il avait initialement subie le 17 janvier dans un match contre les Hurricanes de la Caroline.

« Je ne veux pas risquer d’aggraver (le muscle fléchisseur de la hanche), a-t-il dit. Je vais me reposer. »

En l’absence d’Alfredsson, les Sénateurs ont rappelé l’attaquant Josh Hennessy de leur filiale de la Ligue américaine à Binghamton, N.Y. Ce matin, le centre no. 1 Jason Spezza était jumelé à Randy Robitaille et la recrue Nick Foligno. Ce dernier fut rappelé aussi de Binghamton, mardi, en raison de l’absence des attaquants Patrick Eaves (cou, épaule) et Cody Bass (pied).

Même si Dany Heatley (séparation de l’épaule) a patiné encore une fois avec ses coéquipiers à l’entraînement, jeudi matin, son retour n’est pas imminent.

« Évidemment, c’est difficile lorsqu’un gars comme Alfie est absent, et davantage lorsque nous sommes aussi privés des services de Heater, de faire remarquer Spezza. Nous sommes privés de deux joueurs clés, donc nous devrons trouver le moyen de gagner et de jouer du hockey intelligent. »

Paddock a exprimé qu’il faudra un effort collectif afin de compenser la lourde perte causée par l’absence d’Alfredsson.

« Nous ne pouvons le remplacer (Alfredsson), a-t-il dit. C’est aussi simple que cela. Nous devrons être aux aguets contre Boston et s’inspirer d’eux. Ils sont privés de leur deuxième meilleur joueur (Patrice Bergeron) depuis une bonne partie de la saison et ils comptent dans leurs rangs des marqueurs comme Glen Murray et (P.J.) Axelsson. Ils sont très patients, donc je pense qu’il faut agir de la même façon.

« Il ne s’agit pas ici que quelqu’un doit disputer autant de minutes sur la glace que lui (Alfredsson) et de marquer autant de buts. Il faut que la contribution provienne de trois trios équilibrés. En d’autres mots, la tâche de marquer tous les buts ne revient pas uniquement au trio de Jason Spezza. Il faudra obtenir des buts de la part de tous les trios afin d’espérer remporter ce match. C’est ce genre d’effort que nous avons besoin. »

Martin Gerber (23-8-1) sera le partant devant le filet ce soir.
Il reste moins de 250 billets pour ce match.


En voir plus