Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Clouston : « il faut simplement avancer »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'entraîneur-chef Cory Clouston et les Sénateurs ont été manifestement affectés par la tragédie qui afflige l'entraîneur-adjoint Luke Richardson, mais ils entendent commencer à mettre cet épisode derrière eux (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Le tourbillon d’émotions commence à se calmer.


Et par un après-midi tranquille jeudi à Saint-Louis, les Sénateurs d'Ottawa ont finalement retrouvé une routine dont ils avaient tant besoin, avec une séance d'entraînement au Scottrade Center qui a servi de sanctuaire après la douleur qui les avait engloutis au cours des cinq derniers jours.

L'entraîneur-chef Cory Clouston a admis qu'il pouvait ressentir un changement au niveau de l'humeur alors que les joueurs ont commencé à mettre de côté le drame qui afflige l'entraîneur adjoint Luke Richardson, dont la fille de 14 ans, Daron, est décédée le week-end dernier.

« On peut le percevoir », a dit Clouston, interrogé sur le changement notable au sein de sa troupe aujourd'hui. « L'atmosphère et l'humeur dans le vestiaire étaient beaucoup mieux (aujourd'hui) que lors des deux derniers jours. »

Mercredi fut la journée la plus difficile pour tous. L'équipe a assisté à un service commémoratif rempli d’émotions pour Daron Richardson à la Place Banque Scotia, en matinée, avant de s’envoler vers Raleigh, en Caroline du Nord, pour un match en soirée. Mais leur réservoir était manifestement vide, les Sénateurs n'étaient pas de taille contre les Hurricanes de la Caroline et ils ont essuyé une raclée de 7-1.

« Ces derniers jours ont été certainement difficiles, a déclaré le centre Mike Fisher. Cela met les choses en perspective. Il y a eu beaucoup d'émotions différentes. On se sent si mal. On se sent impuissant. »

De toute évidence, ce groupe n’était pas prêt à faire face aux Hurricanes ou aux Flyers de Philadelphie, alors que ces derniers ont défait Ottawa 5-1, lundi soir. Mais, maintenant, il est temps de tourner la page et passer à autre chose.

« Nous devons mettre cela derrière nous », a déclaré le défenseur Matt Carkner. Hier, c’était une journée assez difficile en général. Nous n'avons pas offert notre meilleur rendement (contre les Hurricanes), mais maintenant nous devons reprendre le collier et nous concentrer sur ce que nous pouvons faire ici. Il faut retrouver notre entrain et être prêt pour le prochain match. »

Clouston a ajouté : « Nous devons simplement aller de l'avant, nous devons réaliser que les deux derniers matchs étaient loin d’être satisfaisants pour une raison quelconque. Nous ne pouvons pas nous trouver des excuses. Nous savons que les derniers jours furent difficiles, mais nous devons faire de notre mieux pour reprendre du poil de la bête demain (vendredi) soir. »

Effectivement, l’affrontement de demain soir contre les Blues (20 h, Rogers Sportsnet East, RDS, 104,7 FM Souvenirs garantis) pour conclure le périple de quatre rencontres sur la route offre une occasion aux Sénateurs de se remettre sur les rails. Ottawa était sur une séquence de 8-3-0 avant le début de la semaine.

« Voilà une excellente occasion de nous racheter demain, a déclaré Carkner. C'est une chance pour nous de passer à autre chose et de déployer notre jeu. Nous nous sommes éloignés de ce dernier au cours des deux derniers matchs et nous sommes heureux (d'être) ici. Nous savons que nous avons une très bonne équipe ici et nous sommes prêts. »

Clouston a reconnu que tout commence par une meilleure exécution, quelque chose qui manifestement ne fonctionnait pas autant contre les Hurricanes que contre les Flyers.

« Notre tête et nos émotions doivent être d’abord et avant tout stables avant de se présenter sur la glace, dit-il. On peut faire des X et des O indéfiniment, mais si l’on n’a pas toute notre tête et notre cœur, les choses ne fonctionneront pas. Aujourd'hui, il fallait surtout retrouver notre jeu et notre concentration.

« Nous avons commis trop de revirements ces derniers matchs et contre de bonnes équipes... ils nous ont fait payer. »

Bloc-notes

Fisher, qui n'a pas encore inscrit un but cette saison, a joué en trainant une blessure non divulguée et il admet que cette dernière l’empêche de pratiquer son style robuste et physique habituel. Mais il ne croit pas qu’en s’absentant pendant un match ou deux aidera sa cause. « C'est quelque chose qui va prendre du temps et je ne pense pas que rater un match va faire une énorme différence, a déclaré Fisher. Je veux être là-bas et jouer. Cela va s'améliorer lentement, mais il faudra du temps. C'est simplement frustrant. » L'attaquant Ryan Shannon disputera vendredi soir son 200e match dans la Ligue nationale de hockey... Alex Kovalev demeure à un point d’atteindre le plateau des 1 000 points en carrière.


En voir plus