Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Carkner s'installe chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur Matt Carkner, des Sénateurs, s'est vu accorder une prolongation de contrat de deux ans avec l'équipe. Il dispose maintenant de la sécurité d'un contrat à sens unique, qu'il a mérité en raison de son rendement selon le directeur général Bryan Murray (Photo par Dave Sandford/Getty Images).
Matt Carkner n’oubliera pas de sitôt ce qu’il a dû accomplir pour parvenir à ce moment.


Disons que huit années de dur labeur dans les ligues mineures ont fait en sorte qu’un homme a dû se demander s’il parviendrait un jour à réaliser son rêve. Sa ténacité lui a rendu un fier service.

Soyez tout de même assuré que Carkner, même avec un nouveau contrat de deux ans à un seul volet en poche avec les Sénateurs d’Ottawa, ne cessera d’être le vaillant défenseur de la région de la vallée de la voie maritime, qui s’est fait remarqué au sein de son équipe.

« Je dois toujours lutter pour mon équipe et pour mon poste au sein de la formation », a déclaré Carkner, 26 ans, après avoir finalement décroché un premier contrat à sens unique en carrière dans le hockey professionnel. « Je dois travailler très fort dans la LNH et j’en suis bien conscient. J’ai travaillé avec acharnement au fil des années et je ne vais certainement pas commencer à me reposer. Je vais continuer à travailler dur.

« Je n’avais jamais pensé à décrocher cela (un contrat à sens unique). Je connaissais du succès dans les mineures, mais je n’avais pas eu une véritable chance de jouer dans la LNH. J’étais loin de penser à un contrat à un seul volet. Le contraire aurait été tout simplement incroyable. Maintenant que j’en possède un, je suis fier, mais je vais continuer à faire les choses qui ont fait mon succès. »

Les Sénateurs ne s’attendent à rien de moins de la part de Carkner, un choix de deuxième ronde des Canadiens de Montréal (58e au total) au repêchage de 1999 et qui n’avait disputé que deux matchs dans la LNH au cours des huit saisons précédentes avant de finalement s’illustrer avec Ottawa cette année. Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, croit que Carkner est le type de joueur de caractère qui contribue à rendre les autres meilleurs autour de lui.

« Nous désirons ardemment compter ce joueur au sein de notre équipe, a dit Murray. Par la façon dont il a joué au cours des sept (premiers) matchs, il a réussi à amener de la confiance, de la robustesse et un niveau de respect. Chaque joueur de notre groupe voit son intensité au travail et qu’il est toujours prêt pour l’entraînement et après l’entraînement. Lorsque vous avez des gens comme lui, vous voulez les garder.

« Sa mise sous contrat est une bonne chose, car cela émet un message à l’organisation qui signifie que l’on travaille fort, qu’on agit bien et qu’on est apprécié. »

Ses coéquipiers sont certainement ravis de cette nouvelle, alors qu’ils ont vu Carkner se présenter au camp d’entraînement en septembre et se frayer un chemin jusqu’à la formation. Quiconque a passé du temps dans la Ligue américaine sait fort bien que la route fut longue et ardue pour Carkner, un athlète de 6 pieds 5 pouces et 231 livres.

« Voici un joueur qui a fait le saut des mineures jusqu’ici et cela est presque devenu un conte de fées», a déclaré le robuste attaquant Chris Neil, qui a passé deux saisons dans les mineures avant d’obtenir un poste à temps plein avec les Sénateurs en 2001-2002.

J’ai travaillé avec acharnement au fil des années et je ne vais certainement pas commencer à me reposer. Je vais continuer à travailler dur. Je n’avais jamais pensé à décrocher cela (un contrat à sens unique). Je connaissais du succès dans les mineures, mais je n’avais pas eu une véritable chance de jouer dans la LNH. J’étais loin de penser à un contrat à un seul volet. Le contraire aurait été tout simplement incroyable. Maintenant que j’en possède un, je suis fier, mais je vais continuer à faire les choses qui ont fait mon succès. - Matt Carkner
Il s’est bâti une réputation avec ses poings avec les Senators de Binghamton, mais il est devenu bien plus qu’un bagarreur sous les ordres de l’entraîneur Cory Clouston, peut-être son plus grand admirateur au sein de l’organisation.

« Il (Clouston) m’a fait confiance pour jouer dans des situations importantes et j’ai fait du bon boulot, a dit Carkner. Donc, je pense que les dirigeants ont vu cela et qu’ils ont remarqué que je ne baissais pas les bras. J’ai buché pendant huit ans dans les mineures, donc je crois qu’ils peuvent me faire confiance et que je vais continuer à travailler fort afin d’avoir du succès dans ce calibre de hockey. »

Neil a ajouté : « Il est imposant et robuste. De plus, il joue bien. Il n’est pas uniquement un bagarreur. Il est venu ici et il a démontré qu’il pouvait jouer et effectuer les choses simples.

« Il est l’un de nos meilleurs (défenseurs) matchs après match. Il connaît son rôle. C’est pourquoi il a mérité une place ici. »

Sa mise sous contrat fera certainement jaser dans sa ville natale de Winchester et aussi à Westport, la localité où a résidé Carkner au cours des six dernières années. Maintenant, lui et son épouse, Kary, ainsi que leurs deux jeunes enfants Chase et Corbin, peuvent commencer à planifier dans le but de s’acheter une nouvelle demeure à Ottawa, eux qui ont passé les trois dernières semaines dans un hôtel ici.

« Je suis ravi », a déclaré Carkner, qui a marqué son premier but dans la LNH le 8 octobre, lors du match d’ouverture locale des Sénateurs, remporté par la marque de 3-2 en prolongation sur les Islanders de New York. « Je ne peux pas demander mieux en ce moment. Être avec l’équipe depuis le début de la saison est un rêve qui se concrétise pour moi. La prolongation de contrat vient mettre la cerise sur le gâteau. »

Bloc-notes

Le statut du centre Peter Regin s’est amélioré en passant à « probable » en vue du match de jeudi contre les Predators de Nashville, à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM)... Le défenseur Filip Kuba (bas du corps) a patiné pendant 45 minutes avant l’entraînement de ce matin, mais Clouston a indiqué qu’il doutait qu’il puisse jouer jeudi, tout comme l’attaquant Jesse Winchester (genou droit), qui a rejoint l’équipe pour l’entraînement... Il reste moins de 3 000 billets pour le match de jeudi contre les Predators. Il s’agira d’un autre Match économie Subway. Tous les billets à prix régulier sont à 20 pour cent de rabais.


En voir plus