Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Camp d'entraînement 2007 : c'est un départ

par La rédaction / Ottawa Senators
L’entraînement-chef des Sénateurs John Paddock parle de la formation du camp d’entraînement.
La plus courte saison morte de l’histoire des Sénateurs d’Ottawa a officiellement pris fin jeudi.


En débutant avec les examens médicaux et de conditionnement physique en matinée, une nouvelle saison s’est mise en branle pour les Sénateurs, qui espèrent atteindre le but ultime qu’ils ont tout juste échappé en 2006-2007, soit de mettre la main sur une première Coupe Stanley de leur histoire moderne.

« Nous sommes fébriles. J’ai peine à réaliser que nous sommes de retour, a déclaré le centre Mike Fisher lors des activités à la Place Banque Scotia. Nous avons pleins de choses à prouver et les attentes seront élevées, mais nous avons hâte de jouer.

« Nous avons quelques nouveaux venus et nous avons perdu quelques joueurs, mais je pense que nous avons une bonne équipe. »

La saison dernière, les joueurs et l’Armée Sens ont connu leurs meilleures séries éliminatoires. Les Sénateurs ont éliminé tour à tour les Penguins de Pittsburgh, les Devils du New Jersey et les Sabres de Buffalo pour rafler le titre de l’Association de l’Est, mais leur rêve de mettre la main sur le précieux trophée a été anéanti par les Ducks d’Anaheim.

Les joueurs qui seront de retour dans l’alignement entendent bien se rendre au bout au cours de la saison qui s’amorce.

« Nous sommes encore une jeune équipe, a indiqué le centre Jason Spezza. Nous avons connu d’excellentes séries et nous étions si près du but (la saison dernière), et nous voulons répéter l’exploit. Nous sommes de plus en plus affamés, c’est ce que nous ressentons. »

Le nouvel entraîneur-chef John Paddock est conscient, toutefois, qu’il y a une longue route à parcourir avant de penser à la Coupe Stanley.

« Il y a 30 formations qui sont au premier rang actuellement. Tout le monde est dans le même bateau, dit-il. Mais nous devrons être en mesure de tirer profit notre expérience de la saison dernière et de revenir encore plus déterminé.

« Nous n’allons pas jouer en juin immédiatement, pas plus que de gagner la Coupe en octobre. Ce genre de chose nécessite une longue préparation et c’est évidemment le but de l’organisation. »

Le directeur général Bryan Murray, qui a dirigé l’équipe lors de son plus long séjour en séries éliminatoires il y a quelques mois, affirme qu’il s’agit tout simplement de « continuer à s’améliorer et de grandir. »

« Nous voulons qu’ils connaissent un bon camp d’entraînement et qu’ils soient fins prêts pour aller à Toronto (le 3 octobre pour le premier match de la saison). »

Après leur participation à la Classique de golf bénéfice Bell/Sénateurs d’Ottawa au Club de golf The Marshes vendredi, les joueurs des Sénateurs sauteront sur la patinoire samedi, pour une première présence au camp d’entraînement, avec des séances prévues en matinée et en après-midi au Bell Sensplex.

En voir plus