Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Apprenez à connaître... Pascal Leclaire

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le nouveau gardien des Sénateurs, Pascal Leclaire, souhaite gagner rapidement la confiance de ses coéquipiers lorsqu'il commencera devant le filet la saison prochaine (Photo par Phillip MacCallum/NHLI via Getty Images).
Vous n’êtes plus à Columbus, Pascal Leclaire.


Après avoir passé un peu plus de quatre saisons dans l’ombre des Buckeyes d’Ohio State dans une ville où le football est roi, Leclaire s’est rapidement adapté à la vie au Royaume du hockey. Il n’a pas encore disputé un seul match avec les Sénateurs d’Ottawa, mais il est déjà populaire auprès des amateurs de la capitale.

« Depuis mon arrivée à Ottawa, les gens m’ont abordé plus souvent qu’en quatre ou cinq ans à Columbus », a déclaré Leclaire, qui fut acquis le 4 mars des Blue Jackets en retour du centre Antoine Vermette. « Tu peux passer quasi incognito (en tant que joueur de hockey) là-bas. »

Leclaire a pris le temps, entre deux séances de réadaptation à la Place Banque Scotia afin de rétablir sa cheville fracturée, pour donner un aperçu aux lecteurs de ottawasenators.com de sa personnalité attachante qui fera sans doute fureur bientôt auprès des partisans des Sénateurs.

Q : Qui était votre gardien de but préféré lorsque vous étiez plus jeune?
R : J’aimais Ron Hextall lorsque j’étais enfant, mais étant originaire de la région de Montréal, Patrick Roy était sans doute LE gardien. Lui et Martin Brodeur sont probablement mes deux gardiens préférés.

Q : Si vous n’étiez pas devenu un gardien de but, à quelle position auriez-vous aimé évoluer?
R : Dans mes rêves, j’aurais voulu être un attaquant qui marque des buts à profusion. Un joueur de centre très talentueux.

Q : Si vous pouviez pratiquer un autre sport pour gagner votre vie, que serait-il?
R : Au cours des dernières années, j’ai commencé à aimer le soccer. Je regarde la English Premier League régulièrement. Je crois que ce sport est très cool. Les grandes vedettes du soccer ont l’air cool. J’aime jouer au tennis, aussi. Je ne suis pas très bon, mais j’aime ce sport.

Depuis mon arrivée à Ottawa, les gens m’ont abordé plus souvent qu’en quatre ou cinq ans à Columbus. Tu peux passer quasi incognito (en tant que joueur de hockey) là-bas. - Pascal Leclaire
Q : Avez-vous une équipe préférée dans la English Premier League?
R : J’aime le Manchester United. Cette équipe possède toujours de bons joueurs. J’étais un grand admirateur de David Beckham. J’ai eu la chance de le voir jouer à Columbus (lors d’une visite du Galaxy de Los Angeles de la Major League Soccer). J’aime aussi Cristiano Ronaldo, ce qui explique que ma formation préférée est Manchester.

Q : Lorsque vous étiez à Columbus, quel joueur des Sénateurs désiriez-vous le moins affronter en tirs de barrage?
R : Probablement Jason Spezza. Il a une longue portée et de très bons trucs dans son sac.

Q : Qu’est-ce qui vous réjouit le plus à l’idée d’évoluer dans une ville canadienne?
R : L’attention accordée au hockey. Les gens vivent au rythme du hockey et ils sont passionnés de ce sport. Je pense qu’il s’agit d’un excellent défi et que cela motive à exceller.

Q : Comment allez-vous vous sentir lorsque vous entendrez ‘le gardien partant pour les Sénateurs, Pascal Leclaire’ pour la première fois?
R : Ce sera très plaisant. Évidemment, je vais vouloir bien faire. En tant que nouveau venu, je voudrai certainement gagner la confiance de mes coéquipiers. C’est la chose la plus importante pour moi.

Q : Pouvez-vous nous raconter votre expérience de l’an dernier, alors que vous avez représenté votre pays au championnat mondial de hockey dans votre province natale?
R : Ce fut très excitant. La première moitié du tournoi avait lieu à Halifax, là où j’ai passé trois saisons dans les rangs juniors aussi (chez les Mooseheads). Ce fut certainement le meilleur groupe de joueurs que je n’avais jamais eu à côtoyer. C’était un grand honneur. Le fait d’enfiler le chandail était un moment particulier, car je jouais pour mon pays.

Q : Donc, vous avez toujours des liens avec Halifax?
R : Je reste toujours en contact avec les membres de la famille qui m’a hébergé et je parle avec eux une fois par mois. Cette famille a un fils de mon âge, donc cela facilite les choses lorsque je vais leur rendre visite. Nous sommes si loin, mais j’essaie d’aller les voir une fois par année. Les parents étaient de fervents partisans des Sénateurs d’Ottawa lorsque j’étais jeune. Ils ont dû changer pour Columbus mais ils peuvent maintenant revenir à leurs anciennes amours. Ils sont très heureux pour moi. Ce sera plus facile pour eux de me suivre.

J’aimais Ron Hextall lorsque j’étais enfant, mais étant originaire de la région de Montréal, Patrick Roy était sans doute LE gardien. Lui et Martin Brodeur sont probablement mes deux gardiens préférés. - Pascal Leclaire
Q : Quelle(s) ville(s) de la LNH aimez-vous visiter?
R : J’aime aller à Los Angeles, mais aussi à Montréal, lorsque nous effectuions le trajet Toronto, Ottawa et Montréal. Ce sont de gros marchés de hockey et il y a beaucoup d’attention accordée aux matchs. J’avais du plaisir aussi lorsque nous allions à Chicago et New York, bref les grandes villes. Los Angeles est particulièrement plaisante en raison du beau temps. Tu peux déjeuner à l’extérieur.

Q : Si quelqu’un décidait de réaliser un film sur votre vie, qui incarnerait votre rôle?
R : Tout le monde dirait probablement Brad Pitt, n’est-ce pas? Peut-être lui. Je crois qu’il est un bon gars.

Q : Si vous aviez à chanter dans un karaoké, quelle chanson choisiriez-vous?
R : Billie Jean, de Michael Jackson, est ma chanson préférée, mais je doute que je puisse être capable de la chanter. Mon copain et moi avons acheté le jeu Rock Band, Guitar Hero après mon opération et nous avons beaucoup chanté. Nous avons interprété Living On A Prayer de Bon Jovi. Nous avons hurlé et atteint les hautes notes, donc je crois que je pourrai chanter cette pièce.

Q : Si vous pouviez inviter trois personnes, mortes ou vivantes, à souper, qui seraient-elles?
R : Kanye West, Will Ferrell et Eva Mendes.




En voir plus