Skip to main content

Vincent Lecavalier souhaite terminer sa carrière avec Martin St. Louis

LNH.com @NHL

MONTREAL - Vincent Lecavalier a toujours dit vouloir terminer sa carrière à Tampa. Le capitaine du Lightning a ajouté une précision quelques heures avant d'affronter le Canadien.

"J'ai fait toute ma carrière à Tampa. Il y a eu de bons et de mauvais moments. J'y ai même gagné la coupe, a rappelé Lecavalier. Mais il y a une chose que j'aimerais, c'est de terminer ma carrière avec Martin (S. Louis). Il y a tellement longtemps qu'on joue ensemble."

Les deux joueurs sont inséparables même s'ils n'évoluent pas dans le même trio depuis trois semaines. Ils sont coéquipiers depuis neuf ans déjà si on inclut l'année du lock-out. St. Louis a rejoint le Lightning en juillet 2000 à titre de joueur autonome. Lecavalier, lui, était déjà à Tampa après avoir été le premier choix du Lightning et le premier joueur réclamé au repêchage de 1998.

St. Louis a été touché par la déclaration de son ami.

"Ca fait neuf ans qu'on est ensemble. Je passe plus de temps avec Vincent qu'avec ma famille", a fait valoir le patineur de Laval.

Une industrie en mutation

Le voeu de Lecavalier risque de ne pas se réaliser. L'industrie du hockey est en pleine mutation en raison de la crise économique. Certaines équipes devront faire des choix déchirants. Ainsi, le Lightning pourrait être obligé de transférer le contrat de Lecavalier d'ici le 1er juilllet. Un contrat de quelque 84 millions $ US portant sur 11 saisons. L'équipe de l'ouest de la Floride a déjà eu des pourparlers avec le Canadien, ce qu'a confirmé Bob Gainey lors d'un point de presse tenu le jour de la date limite des transactions. Le directeur général du Tricolore pourrait relancer les discussions durant la semaine du repêchage en juin. Lecavalier pourra se prévaloir de son droit de veto à partir du 1er juillet seulement.

"Il y a eu pas mal de distractions en janvier et février, reconnaît Lecavalier. Mais on parle ici de rumeurs. J'ai dû vivre avec les rumeurs durant presque toute ma carrière même si, cette fois, ça semblait plus sérieux.

"Les propriétaires m'ont toujours dit qu'ils viendraient me voir advenant une éventuelle transaction. Mais on se sait jamais ce qui se dit derrière des portes closes. Le hockey, c'est aussi une business."

Confiant en l'avenir

Lecavalier ne souhaite pas un transfert même si le Lightning va rater les séries pour une deuxième saison de suite. La conquête de la coupe Stanley en 2004 paraît tellement loin aujourd'hui.

"Notre but au début de l'année était de participer aux séries. Maintenant, on veut terminer en force en vue de la prochaine saison", fait valoir l'athlète de l'Ile Bizard, qui fêtera son 29e anniversaire de naissance le 21 avril.

Lecavalier voit plusieurs éléments positifs. L'équipe va entreprendre la saison 2009-2010 avec le même personnel d'entraîneurs. Rick Tocchet devrait être en poste après avoir remplacé Barry Melrose le 14 novembre. Depuis le 23 décembre, l'équipe a conservé un rendement de 17-17-7. L'éclosion de Steven Stamkos est un autre facteur encourageant.

"On a commencé l'année avec 16 ou 17 nouveaux joueurs. Puis après 16 matchs, on a changé d'entraîneur. Il a fallu s'adapter à un autre système, a rappelé Lecavalier. On a eu aussi des blessés (le gardien Mike Smith et les défenseurs Paul Ranger et Andrej Meszaros). Par contre, des jeunes ont pu acquérir de l'expérience. C'est pourquoi je suis confiant en vue de la prochaine saison."

En voir plus