Skip to main content

Une première visite des Devils à Montréal en 15 ans sans Martin Brodeur

LNH.com @NHL

MONTREAL - Pour la première fois en l'espace de 15 ans, sauf exception, les Devils du New Jersey vont se présenter à Montréal privés des services de Martin Brodeur. Le gardien vedette a effectué sa première visite au Forum, le 8 décembre 1993. Il avait vaincu Patrick Roy et le Canadien 4-2.

Normalement, Brodeur aurait dû s'amener au Centre Bell en ayant dans sa mire le record de 551 victoires de Roy. Il avait besoin de 13 victoires, avant l'ouverture de la saison, pour l'égaler. Les Devils ont justement gagné 13 matchs jusqu'à maintenant cette saison.

"Pour nous, ça ne change rien, a affirmé l'entraîneur Guy Carbonneau, vendredi. On va aborder le match comme on l'a fait face aux Rangers, jeudi.

"La majorité des équipes comptent sur deux bons gardiens, a-t-il enchaîné. Les Devils vont très bien. Ils ont gagné six de leurs sept derniers matchs."

Curieusement, les Devils marquent plus de buts depuis quelque temps. Ils ont gagné des matchs 6-5, 5-2 et 7-3. Ils se sont replacés après avoir perdu quatre des cinq premières rencontres suivant la perte de Brodeur.

"Peut-être qu'ils fermaient davantage le jeu dès qu'ils marquaient deux buts, la saison dernière, en sachant qu'ils comptaient sur Brodeur, a tenté Carbo en guise d'explication. Cette saison, le déclic s'est fait à l'attaque. Ils créent peut-être plus de chances offensivement, sans Brodeur."

(...)

Carey Price va défendre le filet du Canadien dans un quatrième match d'affilée.

(...)

Mathieu Dandenault n'est pas surpris des récentes frasques de Sean Avery, des Stars de Dallas, qu'il a eu comme coéquipier dans l'uniforme des Red Wings de Detroit.

"Il a ce qu'il veut (beaucoup d'attention). C'est ce qu'il veut: être constamment sous les feux de la rampe, faire parler de lui. Il veut qu'on dise dans 20 ans qu'il a été la plus grande peste de la Ligue nationale. Je ne peux pas dire qu'il joue bien ses cartes parce qu'il vient d'écoper d'une suspension."

Dandenault a lancé à la blague qu'un seul psychologue est insuffisant afin de se pencher sur son cas.

"C'est tout un phénomène. J'ai eu de bonnes discussions avec lui et ce n'est pas uniquement une mauvaise personne. C'est qu'il déraille parfois. Je lui souhaite bonne chance."

Georges Laraque a soutenu que la LNH n'avait pas réagi suffisamment promptement dans le dossier.

"Croyez-vous que la NFL aurait attendu aussi longtemps avant de suspendre un joueur qui manque de respect à l'endroit de tout le monde?, a-t-il interrogé. La Ligue nationale a pris trop de temps."

Laraque a dit avoir déjà eu maille à partir avec Avery, à l'époque où il évoluait chez les Oilers d'Edmonton.

"Il avait tenu des propos racistes dans le feu de l'action, mais l'affaire n'était pas allée plus loin parce qu'aucun arbitre sur la glace n'avait entendu ce qu'il m'avait dit."

(...)

Le Canadien a marqué six buts pour la deuxième fois seulement de la saison, jeudi, la première depuis le deuxième match de la saison à Toronto. Ce déblocage à l'attaque est le remède tout indiqué dont l'équipe avait besoin, a fait remarquer Guy Carbonneau.

"La pression va être moins forte sur certains joueurs. ??a se voyait à l'entraînement aujourd'hui (vendredi). Les gars étaient plus détendus.

"Au cours des dernières semaines, il y avait du mécontentement même si on remportait des matchs. On jouait bien défensivement, mais on avait de la difficulté à marquer. C'est plus difficile pour un entraîneur de vendre sa salade dans ce temps-là", a-t-il résumé.

(...)

L'ailier de petite taille des Devils, Brian Gionta, connaît une séquence de huit matchs avec au moins un point (5-6-11).

En voir plus